Les Dossiers du Mois :

Parcoursup 2019

Toutes les clés pour réussir Parcoursup !

➜ Voir le dossier

 

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

A découvrir : Le métier de Consultant en Transformation Digitale

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Océane Colignon, bachelière de 2017 : « Le b...

Océane Colignon, bachelière de 2017 : « Le bac est plus simple que ce que l'on dit »

Aujourd’hui étudiante en BTS Tourisme, Océane Colignon a obtenu son bac STMG l’année dernière. Un an après, elle partage ses astuces de révisions et dédramatise cet examen angoissant.

Publié le 13 Juin 2018 à 09h50 | | 0 avis

Océane Colignon, bachelière de 2017 : « Le bac est plus simple que ce que l'on dit »

Comment t’es-tu organisée dans tes révisions, l’année dernière ?

Océane Colignon : J’ai commencé à me préparer à partir de février/mars. Je faisais des fiches de révisions, mais pas pour toutes les matières : surtout pour les maths, la philo, la mercatique (les points sur lesquels j’avais plus de mal), l’économie et le droit. Sinon, je relisais simplement les cours. Puis, deux ou trois mois avant le bac, j’utilisais digiSchool pour réviser et faire des exercices.

 

Quels services de digiSchool utilisais-tu ?

Seulement l’application mobile, pour les cours et les exercices. Avec une amie, on y relisait aussi les cours le jour même, et, dès que l’on avait passé une épreuve, on allait tout de suite sur digiSchool.fr pour vérifier que l’on n’avait pas fait d’erreurs, grâce aux corrigés. digiSchool m’a vraiment aidée. Par exemple, en mercatique, ça m’a aidée à comprendre certaines choses. C’est aussi très pratique, parce que, quand on est entre amis, on n’a pas toujours nos cahiers sur nous pour réviser : avec l’application mobile, c’est beaucoup plus simple.

 

Comment as-tu réussi à gérer ton stress ?

J’étais très stressée, mais j’avais révisé, et je regardais surtout beaucoup de séries ! Quand je stresse, je regarde des séries et ça va mieux. Ou bien je relis mon cours juste avant l’épreuve. Je suis de ceux qui révisent la veille, et même une heure avant le bac : j’ai absolument besoin de réviser avant une épreuve.

➜ À voir aussi : La to-do list de la veille du bac

 

Quels sont les trois conseils que tu donnerais à un terminale qui passe le bac la semaine prochaine ?

Il faut lire absolument tous les chapitres, parce que l'on ne sait vraiment pas sur lequel on peut tomber. Puis, les fiches de révisions aident vraiment : il ne faut pas tout mettre, mais privilégier ce que l’on ne comprend pas. Enfin, il faut voir le bac positivement ! Il n’est pas simple, mais, si on a bien écouté en cours, on peut l’avoir facilement.

 

Comment vois-tu le bac, maintenant qu’il est passé ?

Il est beaucoup plus simple que ce que l’on dit. Les bacs blancs étaient bien plus durs que le véritable examen.

 

Avais-tu un gri-gri avec toi, le jour J ?

Oui, j’avais un bracelet que ma grand-mère m’avait offert. Et ça a marché : j’ai eu mon bac avec mention bien !

 

Comment la procédure d’admission post-bac s'est-elle passée pour toi ?

Je n’avais formulé que trois vœux sur APB, l’année dernière : mon BTS Tourisme, un BTS Commerce international et une licence LEA. J’ai été prise directement à mon premier vœu donc j’étais contente. Mon lycée, lui, regardait surtout les appréciations.

 

Le mot de la fin : En tant que bachelière STMG, on entend souvent dire que les épreuves de base sont faciles, que l'on a le bac les doigts dans le nez. Mais tout ce qui est économie, mercatique, gestion, ce n’est pas si facile ! Être en STMG ne veut pas dire que l’on est un mauvais élève et que le bac est donné.

➜ Voir le dossier : Bac 2018

digiSchool a sélectionné pour vous