Les Dossiers du Mois :

Parcoursup 2019

Toutes les clés pour réussir Parcoursup !

➜ Voir le dossier

 

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

A découvrir : Le métier de Consultant en Transformation Digitale

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Manifestations, grèves : peut-il y avoir un bo...

Manifestations, grèves : peut-il y avoir un boycott du Bac-Brevet 2016?

Et si le Brevet ou le Bac n'avait pas lieu ? Par un manque d'examinateurs, de correcteurs ou de surveillants ? Si certains syndicats sont sensibles à la Réforme du collège qu'ils n'acceptent pas, d'autres se refusent de boycotter les épreuves. Tour d'horizon.

Publié le 14 Juin 2016 à 12h10 | | 0 avis

Manifestations, grèves : peut-il y avoir un boycott du Bac-Brevet 2016?

Une grève anti-réforme du collège

Le Syndicat national des lycées et collèges (Snalc), dans un élan de contestation de la réforme du collège, sensée être appliquée à la rentrée prochaine, appelle les examinateurs ainsi que les correcteurs à boycotter les épreuves du Brevet et du Bac. Le syndicat enseignant, pourtant apolitique, déplore "les effets néfastes de la réforme", selon Jean-Rémi Richard, secrétaire national à la pédagogie.

Ainsi, les examinateurs sont appelés à ne pas se présenter à le première épreuve du Bac 2016, qui a lieu demain : la philosophie. Jean-Rémi Richard insiste qu'ils soient absents "les jours où ils seront convoqués pour la surveillance des épreuves du Bac et du Brevet des collèges, soit du 15 juin au 5 juillet".

➜ À voir aussi : Les 5 mesures de la Réforme du collège pour la rentrée 2016

Grève des surveillants au Bac 2016 : Est-ce possible ?

Il invite les professeurs à faire grève les jours où ils seront convoqués pour la surveillance, l’organisation ou la correction du Bac et du DNB, "sans prévenir leur supérieur hiérarchique à l’avance de leur absence, afin de désorganiser au maximum le déroulement des épreuves et de mettre les chefs d’établissements, dont le principal syndicat (le SNPDEN) est favorable à la réforme du collège".

L'objectif est clair : provoquer le chaos et le stress général, face à une réforme que la Snalc juge "catastrophique". Cependant, aucune autre organisation n'a souhaité suivre ce mouvement à ce jour...

Que les collégiens et lycéens se rassurent : toutes les copies seront cependant corrigées par les professeurs à leur domicile.

Un appel à la grève marginal

Elèves et parents concernés : pas de panique ! Selon le Syndicat National des Enseignements de Second degré (Snes), 9 enseignants sur 10 sont défavorables à ce genre d'action. Le Snes n'exclut pas le boycott, dans le cas où la fonction publique rejoignait le mouvement social actuel. Pour le Sgen-CFDT, les grèves d'examens sont considérées contraire à l'éthique du service publique.

Le Ministère de l'Education Nationale, de son côté, affirme qu'il n'y aura aucune conséquence sur le Bac et Brevet cette année : "On mobilise suffisamment de correcteurs, d’examinateurs et de surveillants pour être sûrs de pouvoir faire face aux défections liées aux grèves".

BAC