Les Dossiers du Mois :

Parcoursup 2019

Toutes les clés pour réussir Parcoursup !

➜ Voir le dossier

 

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

A découvrir : Le métier de Consultant en Transformation Digitale

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Les dates clés de l'histoire du Bac

Les dates clés de l'histoire du Bac

Passé et obtenu par des centaines de milliers de jeunes chaque année, le Bac était à son origine réservé aux élites et la bourgeoisie. Et si on se penchait un peu sur l'histoire de ce diplôme?

Publié le 26 Juin 2016 à 10h00 | | 0 avis

Les dates clés de l'histoire du Bac

17 mars 1808: la naissance officielle du Bac

C'est un décret organique promulgué sous le règne de Napoléon Bonaparte qui a donné naissance au fameux Baccalauréat. Il était alors réservé à l'élite de l'Empire. Il ne comportait que des épreuves orales portant sur des auteurs grecs et latins, la rhétorique, l'histoire, la géographie, et la philosophie. La première promotion de Bacheliers était composé de 31 personnes. Julie-Victoire Daubié fut la première femme à obtenir le Bac, en 1861, grâce à l'intervention de l'Impératrice Eugénie.

 

1830: l'introduction de la première épreuve écrite

Jugé trop facile puisqu'entièrement à l'oral, le Bac a été modernisé en 1830 avec l'introduction d'une épreuve écrite. D'abord facultative, elle est devenue obligatoire en 1840.

 

1874: les premières épreuves anticipées

Dans un soucis de toujours plus de modernité, le Bac est divisé en deux sessions d'épreuves, réparties sur deux ans. Si on ne parle pas encore "d'épreuves anticipées" à l'époque, cela reste globalement la même chose.

➜ À voir aussi : Tous les sujets et corrigés du Bac 2016

 

1890: le Bac devient un examen unique

À partir de cette date, le Bac devient un examen unique avec l'introduction du "baccalauréat de l'enseignement secondaire". Toutes les séries du Bac ont alors des cours en tronc commun. Entre temps, en 1880, le latin a fait un peu de place à la littérature française à la demande de Jules Ferry. Cette année-là, on ne compte que 7.000 bacheliers.

 

1927: unification des programmes masculins et féminins

Si vous vous posiez la question, sachez que les programmes de l'enseignement secondaire n'étaient pas les même pour les hommes et les femmes... Ne suivant pas des cours de latin, les femmes ne pouvaient donc pas présenter le Bac avant l'unification des programmes.

Les années 1960: l'explosion du nombre de bacheliers

Avec le baby-boom s'est imposée une profonde réforme de l'enseignement. Le "primaire supérieur" a été remplacé par un collège unique, et la scolarité est par la même occasion devenue obligatoire jusqu'à 16 ans. Résultat: une explosion du nombre de Bacheliers, qui passent de 32 000 en 1960 à 237 000 en 1970. De 1965 à 1975, l'Etat construit quasiment un collège par jour ouvré.

➜ À voir aussi : Bac 2016: les 7 chiffres clés à connaître

 

1968: création des nouvelles séries du Bac

C'est à cette époque que sont créé les fameux Bacs A, B, C, D, et E:

• A - Philosophie-lettres

• B - Economique et social

• C - Mathématiques et sciences physiques

• D - Mathématiques et sciences de la nature

• E - Mathématiques et technique

Le Bac technologique (F, G, et H) est créé la même année. Il faudra attendre 1985 pour voir naître le Bac professionnel.

 

1993: le Bac tel qu'on le connaît aujourd'hui

Les anciennes séries sont remplacées par les séries S, ES, L, STI, STL, SMS et STT. Avec encore quelques petites améliorations, les épreuves et les matières changent encore un peu jusqu'à ce que le Bac devienne le Bac d'aujourd'hui.