Les Dossiers du Mois :

Parcoursup 2018

Toutes les clés pour réussir Parcoursup !

➜ Voir le dossier

 

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

A découvrir : Le métier de Consultant en Transformation Digitale

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Comment le digital est-il devenu le compagnon d...

Comment le digital est-il devenu le compagnon de révision de la GenZ ?

À un mois des examens du Baccalauréat et du Brevet, digiSchool le leader de l’éducation numérique en France et l'institut de sondage Opinionway dévoilent une étude inédite sur les révisions à l’heure du digital.

Publié le 23 Mai 2017 à 17h28 | | 0 avis

Comment le digital est-il devenu le compagnon de révision de la GenZ ?

Ce sondage décrypte les habitudes de révision des collégiens et lycéens français au travers des outils digitaux tels que les site web, les applications mobiles et les vidéos en ligne.

Parmi les chiffres marquants, il en résulte que :

L’utilisation des outils en ligne pour les aider dans leurs devoirs et révisions est aujourd’hui une habitude ancrée chez les élèves français (73% d’entre eux y ont recours régulièrement. 12% disent ne « plus pouvoir s’en passer »).

Le smartphone est indéniablement devenu un outil d’apprentissage à part entière puisque 40% des collégiens et lycéens l’utilisent comme support de révision.

7 élèves sur 10 expriment une forte confiance dans la pertinence des outils en ligne et 81% d’entre eux les considèrent comme des contenus complémentaires idéals aux cours traditionnels.

Parmi les raisons qui peuvent pousser les jeunes à utiliser les outils digitaux : l’absence de professeur particulier (72%), la pression mise par les parents pour réviser (60%), l’incapacité des parents à les aider (26%) et l’absence d’autres supports d’aide (12%).

Réviser grâce aux outils en ligne : une pratique devenue commodité

Le renouvellement des outils d’apprentissage est largement amorcé puisque 73% des jeunes disent être secourus régulièrement par les outils digitaux. 74% des Terminales ont déjà téléchargé une application dédiée aux révisions et 1 sur 2 l’utilise au moins une fois par semaine.

Au fil des années d’études, l’usage des outils numériques est de plus en plus indispensable. Ainsi, 63% des élèves de 6ème y ont recours contre 81% des Terminales.

S’ils restent très attachés à leurs cours traditionnels, plus de 8 élèves sur 10 (81%), jugent les outils digitaux comme la ressource complémentaire idéale. Ils sont même 12% à juger qu’ils sont devenus indispensables. Seuls 6% d’entre eux n’y voient pas d’intérêt.

Comment les outils digitaux servent les élèves ?

Les élèves utilisent les outils d’apprentissage numériques avant tout pour y trouver des fiches de révision clés en main (74%) et des exercices corrigés pour s’évaluer (72%). Viennent ensuite les quizz (40%), la recherche d’annales notamment pour les élèves qui préparent le Brevet ou le Bac (38%), les cours en vidéo (35%) et enfin les plans de dissertation (28%).

Au-delà de ces usages précis, ils sont 90% à plébiscités les outils numériques pour leur côté pratique et nomade leur permettant de réviser n’importe où et n’importe quand. Ils sont 87% à mettre en avant leur aspect ludique et interactif, un critère qui les encourage à réviser. 79% d’entre eux les trouvent malins car leur apportant un angle de vue différent des cours classiques.

Une autre « expérience » de révision

Pour 78% des jeunes, utiliser les outils numériques dans le cadre de leur révision apporte avant tout un gain de temps. Vient ensuite le plaisir d’apprendre (77%), notamment au travers d’outils interactifs. Enfin, 73% d’entre eux remarquent une meilleure mémorisation des leçons. L’étude démontre en outre une forte confiance accordée aux outils numériques puisque 77% des jeunes croient à la pertinence des sites web, 70% envers les applications mobiles et 67% envers les cours vidéo. Les outils traditionnels restent néanmoins devant avec 96% de confiance accordé aux cours écrits.

digiSchool aussi connu que Wikipédia

Dans l’esprit des élèves du secondaire, digiSchool est l’outil numérique d’aide aux devoirs le plus spontanément cité, à égalité avec l’encyclopédie en ligne Wikipédia (8%). 1 élève sur 5 déclare s’être déjà rendu sur le site digiSchool.

Parmi les sites et applications d’aide aux devoirs, les jeunes connaissent : L’Etudiant (63%), Annabac (45%), digiSchool (41%), Kartable (30%), Studyrama (28%), Toutpourlebac (24%), LeWebPédagogique (23%), snapSchool (22%), FranceTV Education (21%), StudyQuizz (20%), AfterClasse (17%), NomadEducation (13%) et Mobibac (12%).

Les élèves connaissant digiSchool sont 91% à considérer que les contenus sont fiables. Après la fiabilité, c’est le critère de facilité de prise en main qui séduit les jeunes à 89%. Enfin, ils sont 85% à les qualifier de « complets » et 75% « d’innovants ».

 

Etude opinionway pour digiSchool, réalisée entre les 27 avril et 5 mai 2017, auprès d’un échantillon de 502 collégiens et lycéens, représentatif de la population des élèves des collèges et lycées et constitué selon la méthode des quotas. Les résultats de ce sondage doivent être lus en tenant compte des marges d’incertitude : 1,9 à 4,5 points au plus pour un échantillon de 500 répondants.


 

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis