Les Dossiers du Mois :

Parcoursup 2018

Toutes les clés pour réussir Parcoursup !

➜ Voir le dossier

 

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

A découvrir : Le métier de Consultant en Transformation Digitale

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

En quoi le Bac est-il un véritable business ?

En quoi le Bac est-il un véritable business ?

Le bac est tout proche maintenant. Pour la plupart, c’est l’examen qui va conditionner leur futur mais pour d’autres c’est une bonne façon de se faire de l’argent facile.  Voici le bac comme vous ne l’avez jamais vu !

Publié le 14 Juin 2016 à 09h37 | | 0 avis

En quoi le Bac est-il un véritable business ?

Vendre des annales, le bon plan ?

Chaque année ce n’est pas moins de 700 000 étudiants qui se penchent sur l’examen le plus célèbre de France. Même si celui-ci a perdu de son prestige il n’en reste pas moins que l’obtenir vous permettra d’envisager l’avenir dans des meilleures conditions.

Les commerçants ont très bien compris l’importance du diplôme pour certains et ils en ont fait un business très lucratif. Les annales du bac, par exemple, se sont vendues à 813.000 exemplaires en 2015, ce qui représente un chiffre d’affaires d’environ 6,2 millions d’euros

Boom des ventes un mois avant le Bac

Les fiches et les annales restent «un très gros chiffre», assure un libraire parisien. «Les annales, c’est comme pour les cartes routières. On nous a dit qu’avec internet, nous n’allions plus en vendre. C’est faux!»

Les plus prudents  se fournissent dès la rentrée, mais le gros des ventes s’effectue à partir de mai. «On en vend même la veille des épreuves», s’amuse le libraire. Les plus demandées? Celles de philosophie, «la matière qui fait le plus peur».

Pour les annales papier, de 6 à 20 euros selon les matières et les éditeurs, les achats frémissent à partir du printemps, bien souvent avec les bacs blancs.

Mais à l'ère du numérique, il y a la solution digiSchool, qui prépare gratuitement aux différentes épreuves à travers :

Le soutien scolaire en pleine expansion

Les cours de soutien de scolaire reviennent plus cher. Sur des sites de petites annonces, comptez entre 15 et 20 euros pour un cours donné par un étudiant, environ le double par un professeur. Le marché des organismes de soutien scolaire se développe à vitesse grand V.

Parmi les sociétés spécialisées, le numéro deux du secteur, Complétude, organise à l’approche des épreuves des stages d’une journée en petits groupes pour la somme non négligeable de 138 euros. Pas de pics de demande sur ce marché, les cours particuliers sont plébiscités tout au long de l’année.

«Le bac est devenu moins sélectif qu’auparavant. L’enjeu aujourd’hui est de faire en sorte que les bulletins soient bons tout au long de l’année pour que les élèves aient un bon dossier et puissent aller dans la filière de leur choix», explique Hervé Lecat, fondateur de Complétude.

Les solutions médicales

Les produits s’avèrent plus rentables et moins coûteux, notamment les vitamines et le magnésium : «Ces produits se vendent principalement en période d’examen», note Philippe Besset, vice-président de la fédération des pharmaciens d’officine. Les vitamines à l'état naturel, se trouvant notamment dans les fruits, sont à privilégier.

 «C’est une aide psychologique, qui répond aux angoisses sans faire de mal», mais «ce n’est certainement pas un remède miracle si l’on est angoissé parce qu’on n’a pas suffisamment travaillé», ajoute-t-il, pragmatique. En effet, rien de tel que d'avoir une bonne hygiène de vie, surtout quelques jours avant le Bac. 

BAC

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis