Les dossiers du mois :

Parcoursup 2020

Calendrier, formations, nouveautés, méthodo, conseils !

➜  Toutes les clés

 

Réforme du bac 

Nouvelles matières, nouvelles modalités d'évaluation, actualités 

➜  Tout sur le Bac 2021

 

Rapport de Stage

Méthodologie étape par étape et exemples  :

➜ Voir le dossier

 

 

#BAC 2020 : Les réponses aux questions les plus posées

 

 

 

étudier à l'étranger

 

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

 

 

Jean-Michel Blanquer : « il serait possible q...

Jean-Michel Blanquer : « il serait possible que la rentrée pour eux soit en septembre »

Après le Premier ministre Edouard Philippe à l’Assemblée nationale, c’est le ministre de l’Education nationale qui s’est exprimé au sujet du retour en cours. « Le grand enjeu, c’est de réussir l’école primaire et le début du collège, et de continuer à suivre les élèves à distance » a précisé Jean-Michel Blanquer. Le retour au lycée pourrait quant à lui être reporté.

Publié le 29 Avril 2020 à 09h45 | | 0 avis

Jean-Michel Blanquer :  « il serait possible que la rentrée pour eux soit en septembre »

Un retour au lycée reporté en septembre ?

Dans son allocution mardi après-midi annonçant le plan de déconfinement, Edouard Philippe n’avait donné comme échéance que la « fin mai » pour la prise de décision de réouvrir les lycées, avec une priorité donnée aux lycées professionnels.

« Nous avons intérêt à rescolariser tout le monde » affirme Jean-Michel Blanquer mardi soir, invité du JT de TF1. « Nous allons faire l’évaluation de la situation (pour les lycéens) à la fin du mois de mai, il serait possible que la rentrée pour eux soit en septembre » dit-il, avant de préciser « rester chez soi ne signifie pas que l’on est déscolarisé ». La continuité pédagogique devrait donc être assurée via l’enseignement à distance « avec plus d’intensité ». 

Qu’en sera-t-il du contrôle continu du troisième trimestre ou encore du maintien de l’épreuve orale de français pour le bac 2020 pour les élèves de première ? Le ministre était ce matin au micro de BFM et a affirmé que l'épreuve orale de français était à ce stade bien maintenue "puisque nous considérons que ça reste possible et que dans la dernière semaine de juin, les conditions sanitaires permettent de le faire passer".
Des ressources pédagogiques seront développées pour permettre aux élèves de travailler leurs textes avec leurs professeurs à distance. "Si en juin nous jugions que les conditions sanitaires ne le permettent pas, alors on transformerait ça en contrôle continu en utilsant la note de français d'écrit" a précisé le ministre.

➜ A lire aussi  : Modalités du bac 2020

 

Collège : la réouverture des 4e et 3e sera décidée fin mai

Le premier ministre a annoncé un retour en classe pour les élèves de 6e et de 5e à compter du 18 mai, dans les département où la circulation du virus était faible. Mais qu’en sera-t-il des collégiens de 4e et de 3e, ces derniers ayant l’échéance du brevet en fin d’année, passé en contrôle continu.

Jean-Michel Banquer a indiqué qu’un point sera fait « à la fin du mois de mai ». Si un des enjeux de ce déconfinement scolaire est de permettre aux « publics fragiles » de pouvoir retourner à l’école, afin de lutter contre le décrochage scolaire, la décision d’un retour à l’école pour les autres classes se fera « en fonction de l'évolution de la situation sanitaire et de la situation sociale que l’on constate » a t-il précisé et devra réunir les « garanties totales sur la plan sanitaire » (15 élèves par classe, port du masque au collège, mise à disposition de gel hydroalcoolique, etc).

C’est donc par niveau que ce déconfinement scolaire se déploiera, en commençant par la primaire et les 6e et la 5e au collège, dans les départements « verts ». « A la fin du moi de mai on fait le point, et si on peut, on élargit vers la 4e et la 3e, ainsi que les lycées. » précise donc le ministre de l’Education nationale.

➜ [DIRECT] Covid-19 : Bac, brevet, concours : suis les annonces officielles