Les Dossiers du Mois :

Parcoursup 2018

Toutes les clés pour réussir Parcoursup !

➜ Voir le dossier

 

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

A découvrir : Le métier de Consultant en Transformation Digitale

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Enquête inédite : le Bac, une légitimité à...

Enquête inédite : le Bac, une légitimité à remettre en question ?

Avoir son Baccalauréat a un côté rassurant. Cependant, le diplôme mène-t-il au succès ? Au bonheur ? A la satisfaction personnelle ? Est-ce une nécessité pour affronter la vie ? Dans le cadre d'un sondage pour Meteojob, toutes ces questions ont été posées aux Français de toute catégories socioprofessionnelles confondues, voici leurs réponses.

Publié le 04 Juillet 2014 à 14h09 | | 0 avis

Enquête inédite : le Bac, une légitimité à remettre en question ?

 

1 personne sur 4 se dit « très satisfaite » de sa carrière professionnelle

Les chiffres sont les mêmes pour ceux qui ont eu ou non leur Bac. 1 seule personne sur 4 comblée par son travail, c'est peu ! Comme on peut le constater, le Bac ne mène donc pas forcément à l'épanouissement professionnel... sur les 1 300 Français qui ont été interrogés pour répondre au sondage, un peu plus de la moitié d'entre eux sont détenteurs du diplôme. Mais seulement 50% pensent qu'une personne sans le Bac aurait pu avoir la même carrière.


Baccaulauréat : « un diplôme réellement ancré au sein de la culture française »

Philippe Deljurie, co-fondateur de Meteojob, évoque l'attachement des Français à ce diplôme. En effet, être titulaire du Bac apporte un sentiment de fierté et, pour 80% des Français, l'obtention du diplôme est nécessaire aujourd'hui. Ils sont si attachés à recevoir ce bout de papier que 59% regrettent d'avoir échoué au Bac. Parmi ceux qui l'ont eu, 59% estiment qu'il est très difficile d'arriver à une réussite professionnelle sans le Bac. Ce diplôme ouvre en effet les portes des grandes écoles et des universités. Et pour ceux qui n'ont pas le Bac ? La majorité de ces personnes se sont tournées vers des voies professionnelles comme le BEP par exemple.

Même si le Bac est un élément important de notre culture, l'idée d'adapter les filières au marché de l'emploi est partagée par 64% des personnes. Une évolution serait-elle donc à prévoir ?

« Cette étude démontre via des chiffres qu'il existe une réelle différence entre les promesses portées par le Bac et la réalité des faits. Voir son enfant obtenir son Bac est rassurant et correspond à un passeport d'entrée pour les études supérieures, mais il ne représente plus un gage de réussite professionnelle. D'autres voies de formation sont possibles, qui seraient peut-être plus en phase avec la réalité du marché de l'emploi » explique Philippe Deljurie.

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis