Les Dossiers du Mois :

Parcoursup 2018

Toutes les clés pour réussir Parcoursup !

➜ Voir le dossier

 

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

A découvrir : Le métier de Consultant en Transformation Digitale

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Bac STMG 2014 philosophie : corrigé de l'expli...

Bac STMG 2014 philosophie : corrigé de l'explication du texte de Platon "Georgias"

Si vous avez choisi l'explication du texte de Platon "Georgias" à l'épreuve de philosophie au bac STMG cet après-midi, découvrez le corrigé réalisé par nos professeurs. 

Publié le 17 Juin 2014 à 09h08 | | 0 avis

Bac STMG 2014 philosophie : corrigé de l'explication du texte de Platon

Notez qu'il s'agit d'une proposition de plan. Il est tout à fait possible que vous ayez réalisé votre explication de texte avec un plan différent. Ce corrigé se veut donc avant tout une explication du sujet et de ses attentes, et non un corrigé type comme on pourrait en trouver en sciences dures comme les mathématiques. 

Le corrigé

PREMIÈRE PARTIE DU TEXTE.

« SOCRATE.  Celui qui garde son injustice au lieu d’en être délivré est le plus malheureux de tous.

POLOS.  Cela semble certain. »

Idée : la phrase ne semble pas très claire à première lecture, on ne la comprend qu’au vu de la suite du texte. Platon ici affirme, contre toute attente, que celui dont on ne reconnaît pas l’injustice et qui n’en est pas puni par quelques moyens que ce soit est malheureux. Contre toute attente, parce que l’on peut penser que le malfaiteur serait au contraire bienheureux de passer entre les mailles de la justice. Platon va donc contre l’opinion commune, le sens commun, la doxa, et établit ainsi une thèse qui a l’allure d’un paradoxe (qui va contre la doxa). De plus, il ajoute que seule l’injustice reconnue délivre celui qui la commet. Et il insiste en expliquait que le malfaiteur est « le plus malheureux de tous ».

Idée sous-jacente : à son insu, le malfaiteur commet l’injustice, il est comme prisonnier de ses mauvais actes (puisque seule la punition pourrait l’en « délivrer ») et est malheureux. À cette étape du texte et si l’on ne connaît pas la théorie de Platon, on ne peut pas comprendre pourquoi.

>> Consultez le corrigé complet sur bacstmg.net


► Retrouvez tous les autres Corrigés du Bac 2014 disponibles sur digiSchool !

You have an error in your SQL syntax; check the manual that corresponds to your MySQL server version for the right syntax to use near 'Georgias"") AS score , C.slug AS subCategory_slug, CP.slug AS ' at line 1