Les Dossiers du Mois :

Parcoursup 2018

Toutes les clés pour réussir Parcoursup !

➜ Voir le dossier

 

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

A découvrir : Le métier de Consultant en Transformation Digitale

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Bac STMG 2014 philosophie : corrigé du sujet "...

Bac STMG 2014 philosophie : corrigé du sujet "Une vérité peut-elle être définitive ?"

Nos professeurs ont corrigé le deuxième sujet proposé hier au bac de philosophie de STMG : "Une vérité peut-elle être définitive ?". Découvrez-le !

Publié le 17 Juin 2014 à 09h39 | | 0 avis

Bac STMG 2014 philosophie : corrigé du sujet

Notez qu'il s'agit d'une proposition de plan. Il est tout à fait possible que vous ayez réalisé votre dissertation avec un plan différent. Ce corrigé se veut donc avant tout une explication du sujet et de ses attentes, et non un corrigé type comme on pourrait en trouver en sciences dures comme les mathématiques. 

Le corrigé

Introduction

La difficulté du sujet tient en deux points de problématisation bien précis. En effet, avant que de tenter de répondre au sujet :

  • il faut tout d’abord bien définir ici le verbe pouvoir, qui revêt trois dimensions : 1/ capacité, 2/ légitimité, 3/ devoir
  • il faut ensuite passer d’une définition générale de la vérité, à des définitions particulières : toute vérité n’est pas la même, il y a des vérités mathématiques, des vérités indémontrables axiomatiques, des vérités admises, des opinions tenues pour vraies, etc. Ne pas les distinguer laisserait le propos dans une abstraction et une généralité qui enfermerait le sujet dans une piste de réflexion trop étroite.

Qu’est-ce qu’une vérité ? Il ne faut pas confondre cette question avec une question similaire : “qu’est-ce que la vérité ?”. Une vérité, donc, c’est un énoncé qui est assimilé comme étant véridique, juste, certain. Quelque chose dont en principe on ne doute pas et dont on imagine mal qu’il sera un jour faux. Exemple : la Terre tourne autour du Soleil. Cette vérité, précisément parce qu’elle est vraie, semble définitive, inéluctable, irréprochable. Il y aurait donc au sein même de la notion de vérité l’idée qu’elle serait intemporelle. Et pourtant...

Notre exemple de la circonvolution de la Terre autour du Soleil n’a pas toujours été considéré comme une vérité, mais bien plutôt comme une hérésie. En effet, nombre de penseurs avant-gardistes défendant cette idée ont fini sur le bûcher : jusqu’à la Renaissance il allait de soi que le Soleil tournait autour de la Terre et qu’il ne pouvait en être autrement. Qu’est-ce qui a permis de défaire cette vérité-là pour en admettre une autre ? L’évolution scientifique, le progrès de la pensée.
>> Consultez le corrigé complet sur bacstmg.net


► Retrouvez tous les autres Corrigés du Bac 2014 disponibles sur digiSchool !

You have an error in your SQL syntax; check the manual that corresponds to your MySQL server version for the right syntax to use near 'Une vérité peut-elle être définitive ?"") AS score , C.slu' at line 1