Les Dossiers du Mois :

Parcoursup 2018

Toutes les clés pour réussir Parcoursup !

➜ Voir le dossier

 

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

A découvrir : Le métier de Consultant en Transformation Digitale

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Bac STMG 2014 Français : corrigé des question...

Bac STMG 2014 Français : corrigé des questions et du commentaire composé

Hier les élèves de STMG ont planché sur l'épreuve de français. Notre professeur a réalisé un corrigé des questions et du commentaire composé que vous pouvez découvrir dès maintenant.

Publié le 19 Juin 2014 à 09h41 | | 0 avis

Bac STMG 2014 Français : corrigé des questions et du commentaire composé

Notez qu'il est tout à fait possible que vous ayez réalisé votre commentaire avec un plan différent. Ce corrigé se veut avant tout une explication du sujet et de les attentes, et non un corrigé type comme on pourrait en trouver en sciences dures comme les mathématiques. 

Le corrigé

Questions

1. Qu'est-ce qui permet de rapprocher ces portraits de personnages ? 

Ce qui rapproche les personnages de ces 4 textes, c’est leur laideur, leur aspect repoussant. Ils ont une apparence physique très particulière, hors-norme.

La Grande Nanon est « une créature femelle taillée en Hercule ». Elle n’est même plus femme ni humaine.

Gwynplaine est le seul portrait dans lequel on peut relever quelques mots à sens mélioratif : « prodigue », « bienfait », « rire »… malgré la déformation physique : « un nez informe », « souffrance », « hiatus », « protubérance camuse »…

Mangeclous est atteint de la tuberculose et  est « maigre », « décharné » et « tourmenté », « osseux », déformé.

Adrien Founier décrit des camarades de chambres défigurés par les atrocités de la guerre : « sa mâchoire a cédé », « enfoncée », « pillé », « soufflé le nez », « les sinus béants »…

Dans tous ces textes, la laideur domine. Malgré tout, comme le montre le dernier texte, elle attire aussi.

 

2. Quels effets ces portraits cherchent-ils à produire selon vous sur le lecteur ?

Ces portraits peuvent inspirer :

- la pitié ou la compassion.

Exemple : Nanon est rejetée par tous. Mangeclous est atteint de tuberculose ;

-  la colère, la révolte, l’indignation. 

>> Consultez le corrigé complet sur bacstmg.net


Tous les Corrigés du Bac 2014 disponibles sur digiSchool !

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis