Les Dossiers du Mois :

Parcoursup 2019

Toutes les clés pour réussir Parcoursup !

➜ Voir le dossier

 

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

A découvrir : Le métier de Consultant en Transformation Digitale

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Bac S 2014 philosophie : corrigé du sujet "Viv...

Bac S 2014 philosophie : corrigé du sujet "Vivons-nous pour être heureux ?"

Les professeurs de digiSchool ont travaillé ce matin sur les sujets de philosophie donnés aux bacs ES, L et S. Découvrez dès à présent le corrigé du sujet 2 de philosophie pour les Terminales S : "Vivons-nous pour être heureux ?"

Publié le 16 Juin 2014 à 12h40 | | 3 avis

Bac S 2014 philosophie : corrigé du sujet

Notez qu'il s'agit d'une proposition de plan. Il est tout à fait possible que vous ayez réalisé votre dissertation sur un plan différent. Ce corrigé se veut donc avant tout une explication du sujet et de ses attentes, et non un corrigé type comme on pourrait en trouver en sciences dures : mathématiques…

Le corrigé

     La question formulée ainsi indique un but : vivre "pour", donc le bonheur comme quête : la vie est-ce la recherche du bonheur ? Il nous faudra interroger le bonheur et l'image du bonheur, le rôle du mimétisme social, et faire la distinction de ce qui fabrique en apparence le moteur du bonheur : besoins/satisfactions des besoins, désirs et accomplissement de soi, dans une multiplicité que les philosophes ont cherché à interpréter comme leurre du vrai bonheur.

            Si nous prenons cette formulation au sérieux, nous pensons immédiatement à l'idée de "persévérer dans l'être", l'idée de conatus chez Spinoza : tout  vivant est mû par une force qui est désir d'existence et de maintien de cette existence. Mais ici, ce maintien de l'existence et cette persévérance dans l'accomplissement de la vie est-il le bonheur ? Comment définir le bonheur, avant de définir la vie qui en serait le soutien ?

            Donc partons de l'idée de "vivre": nous vivons, c'est un fait qui parait banal. Accomplissement normal des fonctions biologiques, dans un certain équilibre, que nous avons le désir de maintenir dans un certain confort, une sorte d'"optimisation"... De suite, on aperçoit l'abîme qui s'ouvre : l'idée d'un accroissement de cette vie, de ce confort. Plus de nourriture, de satiété en tous genres, de plaisirs, etc. Le "vivre" déborde ici le biologique : l'animal cherche-t-il lui aussi toujours plus ? Il faut aborder ici la thématique rousseauiste du perfectionnement qui va mettre en péril l'équilibre des existences. La "perfectibilité" est pour Rousseau (notamment dans le Discours sur les sciences et les arts) la capacité à développer sans limites, à la fois avec ingéniosité et génie, mais également pour le bien comme pour le mal, tout savoir-faire et savoir-être. Cette absence de limite peut occasionner une errance : on n'en finit pas d'établir de nouveaux besoins, et on peut ainsi rater le bonheur. 

>> Consultez le corrigé complet sur bac-s.net


► Retrouvez aussi tous les Corrigés du Bac 2014 disponibles sur digiSchool !

You have an error in your SQL syntax; check the manual that corresponds to your MySQL server version for the right syntax to use near 'Vivons-nous pour être heureux ?"") AS score , C.slug AS subCa' at line 1