Les Dossiers du Mois :

Parcoursup 2019

Toutes les clés pour réussir Parcoursup !

➜ Voir le dossier

 

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

A découvrir : Le métier de Consultant en Transformation Digitale

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Bac 2018 : les pièges qu'il fallait éviter pe...

Bac 2018 : les pièges qu'il fallait éviter pendant l'épreuve de Philosophie

Qui dit premier jour du bac dit épreuve de Philosophie. Dès que les sujets sont tombés, l’équipe de digiSchool a mis ses professeurs sur le coup afin de préparer les corrigés. Avant ça, ils sont revenus sur les pièges à éviter dans l’épreuve de Philosophie pour deux des sujets de S et STMG tombés ce matin.

Publié le 18 Juin 2018 à 11h45 | | 0 avis

Bac 2018 : les pièges qu'il fallait éviter pendant l'épreuve de Philosophie

Le sujet du désir pour les Terminales S : un sujet à portée existentielle

Le sujet « Le désir est-il la marque de notre imperfection ? » se rattache à une notion courante du programme de Terminale S : le désir (qui fait lui-même partie du domaine « La culture »). Selon la professeure de philosophie Marie Salmon, « c’est un sujet à portée existentielle, qui questionne les tenants et aboutissants de quelque chose qui nous touche tous, le désir ».

Alors, quels étaient les pièges à éviter pour cette épreuve ? Marie Salmon nous les indique :

1. Confondre le désir et des envies particulières (avoir envie d’une chocolatine, ce n’est pas le désir).

2. Sous-estimer le verbe « être  », qui en philosophie est lourd de sens. L’être, c’est l’essence, la nature de quelque chose, c’est loin d’être superficiel.

3. Ne pas comprendre l’expression « notre imperfection », qui est porteuse elle aussi : ce n’est pas une imperfection parmi d’autres, anodine (telle personne a mauvais caractère ou mange trop), mais une imperfection de la nature humaine.

4. Ne pas voir que le sujet s’adresse à l’humanité avant tout : ici parler des animaux n’irait pas du tout, c’est un sujet à portée universelle sur la condition humaine.

Pour découvrir l'intégralité des sujets et corrigés toutes filières confondues, cliquez sur le lien ci-dessous !

➜ À voir aussi : Sujets et Corrigés gratuits des épreuves du Bac 2018

 

Le sujet sur l’expérience pour les Terminales STMG : des notions à bien connaître

Selon la professeure Isabelle de Kersauson, il y avait trois pièges principaux à éviter sur le sujet « L’expérience peut-elle être trompeuse ? » donné aux STMG ce matin.

Le premier, c’est de « reprendre son cours », indique Isabelle de Kersauson. Même si c’est un sujet qui demande de bien connaître son cours, il faut à tout prix éviter de tomber dans la récitation ! L’autre piège à éviter, c’est de « répondre tout simplement par oui ou non », poursuit la professeure. On rappelle que le développement d’une dissertation, c’est thèse, antithèse et synthèse (à savoir « oui », « non », et « peut-être » en guise d’ouverture).

Enfin le dernier écueil à éviter signalé par la professeure est de « définir l’expérience de façon trop restreinte, seulement contre celle de l’"homme d’expérience" ». Elle ajoute : « Le sujet demande questionner l’expérience sensible comme source de connaissance, par rapport à la théorie ».

➜ À voir aussi : Bac 2018 - Sujets et corrigés de Philosophie S, ES et L