Les Dossiers du Mois :

Parcoursup 2019

Toutes les clés pour réussir Parcoursup !

➜ Voir le dossier

 

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

A découvrir : Le métier de Consultant en Transformation Digitale

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

7 idées reçues sur le Bac passés au crible

7 idées reçues sur le Bac passés au crible

Malheureusement, beaucoup de personnes nourrissent encrore de nombreux préjugés sur le bac... de manière consciente ou non. Retrouvez les 7 idées reçues les plus répandues, passées en revue par digiSchool.

Publié le 18 Juin 2016 à 18h00 | | 0 avis

7 idées reçues sur le Bac passés au crible

1. Le bac est donné à tout le monde

Faux - Comme le rappelle l’Education Nationale : "En 2013, 77 % d’une classe d’âge est titulaire du baccalauréat, ce qui signifie que 23 % d’une classe d’âge n’y accède pas. Affirmer que l’on donne le bac à tout le monde revient à considérer comme négligeables près du quart d’une génération. L’objectif principal reste bien de qualifier tous les jeunes français au plus haut niveau de leurs capacités."

 

2. Le bac est inutile

Faux - Le bac reste une arme anti-chômage. Selon l'Observatoire des inégalités, "le taux de chômage des non diplômés est trois fois plus élevé que celui des personnes qui disposent d’un diplôme niveau bac + 2".

Le site de l'Education Nationale précise quant à lui qu'il y a une différence entre les différents bacs, ceux des séries générales et technologiques permettant de "poursuivre des études supérieures". Le bac professionnel permet lui une insertion dans le marché de l'emploi plus directe : "Aujourd'hui, un jeune bachelier professionnel a deux fois plus de chances d’être embauché 7 mois après sa sortie qu’un jeune sans diplôme."

➜ À voir aussi : Bac 2016 : les aliments à privilégier et à éviter pour garder la pêche

 

3. Réviser l’épreuve de philosophie ne sert à rien

Faux - Beaucoup de lycéens négligent l'épreuve de philosophie, à tort. "La philosophie se révise comme toutes les autres matières", explique Stéphane Pellicier, professeur de philosophie s'exprimant sur le site du Centre d'Information et de Documentation Jeunesse (CIDJ).

Une bonne dose de réflexion est bien sûr nécessaire mais elle ne suffira probablement pas à décrocher une bonne note. "Evidemment, les profs jugent l’effort de pensée dans une copie, mais ils ont aussi des attentes en matière de contenu et de connaissances", insiste Catherine Robert, également professeur de philosophie. N'oubliez donc pas de réviser vos cours !

 

4. Interdiction de passer le permis en cas de triche au Bac

Faux - Il existe deux types de sanctions : des sanctions administratives, qui vont du blâme à l’interdiction de s’inscrire dans l’enseignement supérieur pour une durée maximale de 5 ans, et des sanctions pénales, qui prévoient "un emprisonnement de trois ans et une amende de 9000 euros, ou l'une de ces peines seulement".

Ces sanctions pénales ne concernent que les cas de fraude les plus graves, tels que "la divulgation de sujet et la substitution d’identité", explique le site de l'Education Nationale.

➜ À voir aussi : Que risque-t-on en cas de fraude au Bac 2016 ?

 

5. L'histoire ou la géo peut tomber deux fois de suite en majeure, jamais trois

Faux - Un exemple concret qui démonte cette idée reçu : en 2010, 2011 et 2012, l'histoire constituait l'épreuve majeure. Les sujets? "L’Europe dans la guerre froide (1947-1989)", "La Ve République : institutions et vie politique", "Vers un nouvel ordre mondial : espoirs et réalités". Ne vous fiez jamais aux rumeurs !

 

6. Elimination d'office pour un zéro au Bac

Faux - "Un 0 au baccalauréat n’est pas éliminatoire", indique l'Education Nationale. Mais ce n'est pas une raison de ne pas réviser, vous aurez beaucoup de mal à remonter votre moyenne avec un zéro. Même confronté au syndrome de la page blanche, gardez à l’esprit que vous n’avez rien à perdre à tenter quelque chose, bie  au contraire !

 

7. Toute copie perdue obtiendra une note de 20/20

Faux - Il s'agit encore d'une légende... L’Education Nationale confirme que si la copie d’un candidat est perdue, celui-ci se verra dans l’obligation de repasser l’épreuve.

➜ À voir aussi : Tous les sujets et les corrigés du Bac 2017

digiSchool a sélectionné pour vous