Les Dossiers du Mois :

Parcoursup 2018

Toutes les clés pour réussir Parcoursup !

➜ Voir le dossier

 

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

A découvrir : Le métier de Consultant en Transformation Digitale

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Bac 2015 : 3066 cas de fraude au baccalauréat ...

Bac 2015 : 3066 cas de fraude au baccalauréat du Maroc

Ce sont les chiffres révélés par la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) samedi dernier, en plus des cinquante-sept personnes interpellées dans le cadre de l’enquête menée sur les fuites qui ont perturbées la session 2015 du baccalauréat au Maroc.

Publié le 16 Juin 2015 à 09h49 | | 0 avis

Bac 2015 : 3066 cas de fraude au baccalauréat du Maroc

57 personnes interpelées pour les fraudes

La Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) a annoncé avoir interpellé 57 personnes dans le cadre de l’enquête sur les fuites du baccalauréat 2015 qui auraient gravement perturbé la semaine d’épreuve des candidats. Les personnes arrêtées étaient originaires de plusieurs villes différentes, selon le communiqué de la DGSN.

Une fuite envoyée sur les réseaux sociaux la veille de l’examen

Les personnes interpellées se sont rendues coupables d’avoir rédigé les réponses des épreuves du baccalauréat 2015 et de les avoir diffusées sur Facebook mais aussi de les avoir envoyé par SMS aux étudiants intéressés. Elles sont notamment accusées d’avoir « rédigé des réponses pour les candidats en contrepartie de sommes d’argent ».

L’enquête menée par la DGSN a permit de « repérer plusieurs pages et sites sur les réseaux sociaux utilisés dans la fuite des questions et réponses des épreuves » avec « une importante quantité d’outils informatiques, de téléphones portables, de kits numériques et d’imprimantes » qui a été saisie.

3066 cas de fraude : le bac marocain crédible ?

En plus des arrestations, près de 3066 cas de fraude ont été répertoriés pour cette session du bac au Maroc. Le ministère de l’Education a d’ailleurs exprimé sa « détermination à prendre toutes les mesures nécessaires à même de garantir la crédibilité des diplômes scolaires nationaux et la mise en œuvre pratique des principes d’équité, de mérite et d’égalité des chances ».

Le chef du gouvernement, Abdelikah Benkirane a expliqué en conseil de gouvernement que ces fuites représentaient « une trahison envers la patrie ». « C’est la crédibilité du baccalauréat marocain qui pourra être remise en cause », a poursuivi ce dernier.

digiSchool a sélectionné pour vous
Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis