Les Dossiers du Mois :

Parcoursup 2018

Toutes les clés pour réussir Parcoursup !

➜ Voir le dossier

 

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

A découvrir : Le métier de Consultant en Transformation Digitale

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Les 10 phrases à ne pas dire pendant le bac

Les 10 phrases à ne pas dire pendant le bac

Période du bac oblige, il y a un certain nombre de phrases que vous risquez d’entendre souvent. Certaines étant particulièrement… agaçantes. Petit best of.

20 Juin 2017 à 14h34 | | 0 avis

Les 10 phrases à ne pas dire pendant le bac

1. « Tu es sûr d’avoir bien révisé ? »

On parie que vos parents vous l’ont sortie la veille de chaque épreuve. Ils se font probablement du souci pour vous. Le truc, c’est que ça n’a pour effet que de vous faire stresser davantage. Etes-vous vraiment sûr d'avoir bien révisé ? Vous ne pourrez le savoir que le jour J, finalement. En attendant, vous avez fait de votre mieux.

 

2. « Tu n’as pas oublié ton équerre ? »

Ça vaut aussi pour votre règle, votre calculatrice ou vos stylos. Juste avant que vous ne vous partiez pour votre épreuve de maths, vos parents prennent un malin plaisir à vous demander si vous avez bien toutes vos affaires dans votre sac. Et là, panique : est-ce que vous avez effectivement pensé à tout ? De toute façon, vous n’avez plus le temps de vérifier.

 

3. « J’ai trouvé l’épreuve super facile, pas toi ? »

Non. Non, pas vous. D’ailleurs, vous aimeriez bien que votre amie arrête de vous parler de la facilité déconcertante avec laquelle elle a fait son épreuve. Vous avez sué sur votre copie, vous avez tout donné, et vous serez déjà content d’avoir la moyenne.

➜ À voir aussi : Les Dates du Bac 2018 par série

 

4. « J’ai peur de pas avoir la mention, c’est horrible. »

Dixit l’élève qui a eu 16 toute l’année. Ça, ça a le don de vous mettre hors de vous. Avoir le bac, c’est votre objectif principal, alors entendre le premier de la classe angoisser pour une histoire de Mention Très Bien, vous vous en passeriez.

 

5. « Non mais je vais pas avoir le bac, j’ai pas assez révisé. »

Variation sur la phrase précédente. Celui qui prononce la phrase ci-dessus a eu des 12 et des 13 toute l’année. Et vous avez très envie de lui faire manger ses feuilles de brouillon.

 

6. « Mais y a pas besoin de réviser ce chapitre, on l’aura pas au bac ! »

Ne jamais se fier à ce genre de remarque, même venant des professeurs ! Personne ne peut savoir à l’avance ce qui va tomber au bac, à part le ministère l’Education nationale. Vous, vous préférez ne pas écouter les fanfarons qui croient tout savoir, et vous révisez le programme en entier. Ce sera à vous de ricaner si ces petits rigolos se sont trompés dans leurs pronostics.

➜ Voir le dossier : Toutes infos sur le bac 2018 avec digiSchool !

 

7. « De toute façon, toi, tu l’auras ! »

Celle-là, on vous l’a sortie plus d’une fois. Mais vous n’êtes pas magicien, vous n’allez pas avoir votre bac en claquant des doigts, et ça n’a rien d’évident ! Si vous réussissez à avoir le bac, c’est parce que vous aurez passé des heures et des heures à réviser et que votre travail aura payé. Courage !

 

8. « Alors, tu as réussi l’épreuve ? »

Vous venez juste de sortir d’un marathon qui a duré quatre heures : l’épreuve de philo. Comment pouvez-vous savoir si vous avez réussi alors que vous n’avez même pas eu le temps de souffler ? (Surtout la philo, soit l’épreuve où il n’existe pas deux copies identiques et où il faut prier pour tomber sur un correcteur indulgent.)

 

9. « Plus que 5 minutes »

Ah, certains examinateurs sont un peu sadiques – parfois inconsciemment. Annoncer combien de temps il reste aux bacheliers et les voir s’agiter fébrilement sur leurs copies doit leur procurer une joie secrète. Certains vous diront qu’ils ne le font que par mesure d’avertissement pour les bacheliers, histoire qu’ils aient le temps de relire leur copie. Mouais. Vous voulez bien leur laisser le bénéfice du doute.

 

10. « Tu rentres déjà ? »

Dixit votre mère au téléphone, quand vous lui annoncez que vous sortez en avance d’une épreuve. Eh oui : vous avez réussi à terminer votre épreuve une heure avant la fin. Soit parce que vous saviez tout et que vous avez écrit à la vitesse de l’éclair, soit parce que vous ne pouviez pas répondre davantage au sujet proposé. Bref, oui, vous rentrez « déjà » et vous aimeriez bien qu’on ne vous parle plus du bac jusqu’au lendemain.

➜ À voir aussi : Bac 2018 : Comment se remotiver suite à des épreuves ratées ?

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis