Les Dossiers du Mois :

Parcoursup 2019

Toutes les clés pour réussir Parcoursup !

➜ Voir le dossier

 

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

A découvrir : Le métier de Consultant en Transformation Digitale

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Épreuves communes de contrôle continu « Qui...

Épreuves communes de contrôle continu « Qui sait comment vont se passer les épreuves ? »

La première session des épreuves communes de contrôle continu du nouveau bac (E3C) est attendue mi-janvier 2020. Autour de ces épreuves, de nombreuses zones d’ombre sont pointées par la SNES-FSU, principal syndicat du second degré, qui a publié le 9 octobre 2019 les résultats d’une enquête menée sur ce sujet. « A ce jour, la plus grande incertitude règne » peut-on lire. Le syndicat demande la suppression de cette première session d’épreuves, le Ministère envoie une note d'explications aux recteurs et aux proviseurs.

Publié le 10 Octobre 2019 à 13h51 | | 0 avis

Épreuves communes de contrôle continu « Qui sait comment vont se passer les épreuves ? »

"Tout montre que la première session d’E3C s’annonce catastrophique"

Depuis de nombreux mois, le SNES-FSU lance des alertes sur la réforme du baccalauréat de Jean-Michel Blanquer. Dans une enquête menée la semaine dernière auprès de 981 professionnels du second degré, le syndicat révèle le manque d'information sur le terrain concernant l'organisation de ces épreuves de contrôle continu, qui compteront pour 30% dans la note finale du bac en 2021.

• 60,24% des répondants ne savent pas si les cours seront balisés comme pour le bac blanc, permettant de bonnes conditions de passage d'examen.
• 47,66% ne savent pas comment seront choisis les sujets des épreuves issus de la banque nationale de sujets.
• 74,47% ne savent pas comment seront organisées les salles d’examen.

On peut également lire dans les résultats de cette étude l’inquiétude des professionnels « On sait rien, c'est n'importe quoi ! Comment être pris au sérieux par élèves et parents si nous-mêmes ne savons pas ? » ou encore « Rien d'organisé ni de défini pour le moment. Le chef d'établissement n'a pas l'air plus au courant que nous… »

Le SNES-FSU demande la suppression de la première session d'épreuves communes et la transformation de toutes les épreuves de baccalauréat du 3ème trimestre de classe de première en épreuves nationales.

➜ À voir aussi : Contrôle continu, épreuves terminales : comment fonctionne le nouveau bac ?

 

« Les choses sont désormais parfaitement clarifiées »

On peut lire dans Les Echos ce jeudi 10 octobre, qu’une note explicative a été envoyée par le Ministère de l’Education nationale aux recteurs et proviseurs, afin de leur fournir plus d’informations sur le déroulé du nouveau bac. Selon les propos d’Edouard Geffray, Directeur général de l’enseignement scolaire (DGESCO), interrogé dans l’article « les choses sont désormais parfaitement clarifiées ».

Récapitulatif de ce que l'on apprend sur le déroulé des épreuves : 

• Pour les élèves en première cette année, la première session d'épreuves aura lieu entre janvier et mi-mars 2020 et la seconde entre avril et mi-juin 2020. La troisième session aura lieu entre mai et juin 2021.

• Les épreuves sont organisées par et au sein de chaque lycée (ou conjointement avec d’autres établissements selon leur bon vouloir). Selon Edouard Geffray, elles auront lieu « durant le cours normal de la scolarité", dans les salles de cours habituelles et surveillées soit par un professeur soit par un autre représentant de l’établissement.
Les cours des élèves de seconde et de terminale, qui ne sont pas soumis à ces épreuves, ne devraient pas être impactés par le déroulement des E3C « le bon fonctionnement des établissements ne doit pas être remis en cause par l'organisation des épreuves communes de contrôle continu » peut-on lire dans la note du Ministère selon Les Echos.

• Une convocation nominative et individuelle sera envoyée aux candidats 8 jours avant l'épreuve.

• Les sujets seront tirés d’une banque nationale épreuves, qui ouvrira le 1er décembre 2019."Tous les enseignants concernés auront donc six semaines à deux mois pour faire le choix des sujets de la première série". C'est le proviseur qui choisira, suite aux propositions qui lui seront faites.

• Si "la composition sur le même sujet à la même date doit être privilégiée par l'établissement » tous les élèves d'un même lycée ne passeront pas nécessairement les épreuves en même temps. Une flexibilité est donnée aux établissements, pour s'organiser selon leur nombre de classes.

➜ À voir aussi : Les coefficients du bac 2021

 

Pourquoi des épreuves communes de contrôle continu ?

C'est une des nouveautés de la réforme du bac 2021 annoncée par Jean-Michel Banquer. Pour que ton baccalauréat ne se "joue" pas seulement sur tes épreuves finales de fin de terminale, une place plus importante est attribuée au contrôle continu des matières du socle commun, c'est à dire une évaluation tout au long de tes année de première et de terminale. Une manière égaement de limiter le bachotage et le stress de la session de juin et de valoriser le travail continu au fil des deux années.

Pour les voies générale et technologique, trois sessions d'épreuves communes de contrôle continu sont prévues, deux en première et une en terminale :

- au second semestre de première, où sont évaluées l'histoire-géo, les LVA et LVB ainsi que les maths (seulement pour la voie technologique)
- au troisième trimestre de première, où sont évalués l'histoire-géo, la LVA, la LVB, l'enseignement scientifique (voie générale) et les maths (voie technologique) et la spécialité qui n'est pas conservée en terminale
- au second trimestre de terminale, où sont évaluées l'histoire-géo et les langues de nouveau, ainsi que les maths pour la voie technologique et l'enseignement scientifique pour la voie générale.

➜ Dossier spécial : Les modalités d'examen de chaque matière en première