Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Parcoursup : focus sur 8 évolutions majeures

Parcoursup : focus sur 8 évolutions majeures

Dès le 15 janvier 2018, tous les élèves de Terminale devront se connecter à Parcoursup pour faire leur choix d’orientation dans l’enseignement supérieur. digiSchool revient ici sur les nouvelles modalités d’entrée à la fac. Concrètement qu'est-ce qui va changer par rapport à APB ? digiSchool revient ici sur 8 évolutions clés de Parcoursup.

05 Décembre 2017 à 16h50 | | 1 avis

Parcoursup : focus sur 8 évolutions majeures

 

1) Les professeurs de lycée donneront leur avis

Le conseil de classe aura un rôle plus important. Pendant celui du premier trimestre, l'équipe éducative prendra connaissance des intentions des lycéens et pourra formuler des recommandations. Le conseil de classe du deuxième trimestre examinera les vœux des candidats et son avis sera transmis aux établissements d'enseignement supérieur.

 

2) Les lycéens seront mieux accompagnés dans leur orientation

Pour aider les bacheliers dans leur choix, le ministère l'Education nationale a mis en place deux semaines dédiées à l'orientation pour les lycéens de terminale : une première semaine pour affiner leurs connaissances des métiers et une deuxième pour les éclairer sur les différentes filières. Pour « assurer un accompagnement personnalisé », les établissements pourront nommer dès le mois de décembre un second professeur principal.

 

3) Les lycéens pourront faire 10 vœux maximum sur Parcoursup

Les élèves de Terminale pouvaient faire jusqu’à 24 vœux sur la plateforme APB. Sur Parcoursup, les lycéens ne pourront faire que 10 vœux maximum. Les vœux ne seront pas classés mais chaque vœu devra être motivé. Le ministère de l'Education nationale a décidé de limiter le nombre de voeux que peuvent formuler les lycéens dans le but d' « éviter l'orientation par défaut ».

 

4) Plus d'informations sur les formations et leurs débouchés

La nouvelle plateforme Parcoursup, qui ouvrira à partir du 15 janvier, offrira également plus d'informations sur le contenu des formations proposées par les différents établissements, le nombre de places disponibles et le taux de réussite des anciens étudiants. Mais aussi les débouchés et les taux d'insertion professionnelle de ses formations. Pour chaque formation, la plateforme affichera également les « attendus » c'est-à-dire « les connaissances fondamentales et compétences nécessaires à la réussite des étudiants » dans cette filière.

Pour la filière Staps par exemple, très demandée, il faudra disposer de compétences scientifiques, sportives, en expression écrite, et avoir eu un investissement associatif ou des responsabilités collectives. La fin du traitement automatisé des demandes

 

5) L'algorithme d'affectation automatique sera supprimé

« Les dossiers et les projets des lycéens seront désormais consultés par les équipes des établissements où ils souhaitent étudier », précise le ministère de l'Education nationale dans son dossier de présentation de la réforme APB.  

 

6) Plus de tirage au sort mais des propositions de remise à niveau

Avec Parcoursup, rien ne change pour les formations sélectives (classes prépas, BTS, DUT...) qui conserveront la possibilité de refuser un candidat.

En revanche, une évolution est à noter pour les formations non sélectives. Les licences générales pourront en effet « conditionner l'inscription à l'acceptation du bénéfice des dispositifs d'accompagnement pédagogiques ou du parcours de formation personnalisé proposés par l'établissement pour favoriser sa réussite ». Autrement dit, les établissement d'enseignement supérieur auront la possibilité de conditionner l'inscription à l'acceptation d'un parcours pédagogique spécifique dans le cas où elles estiment que le bachelier n'a pas les attendus requis.

Les réponses à une candidature pourront donc être

  • « oui »
  • « en attente » : c’est à dire en attente que des places se libèrent
  • « oui si » signe l’accès conditionné à la formation demandée. Autrement dit, l'équipe pédagogique universitaire considère que le bachelier a besoin d'être accompagné de manière spécifique. Il se verra alors proposé un parcours personnalisé, une sorte de remise à niveau. Ce sas vise à donner au candidat les compétences nécessaires pour réussir la formation qu’il entreprend. « L 'élève aura toujours le dernier mot dans le choix de sa filière, mais devra faire confiance à l'université et aux enseignants sur le chemin à parcourir » pour obtenir le diplôme souhaité, a précisé Frédérique Vidal.

Faute de places suffisantes, priorité sera donnée aux profils les plus en adéquation avec la formation demandée. Une université pourra décider de ne pas accepter un étudiant si le nombre de demandes excède encore le nombre de places disponibles, malgré la hausse prévue des capacités d'accueil.

 

7) Il n'y aura plus de bacheliers laissés sur le carreau (?)

A l'issue de la procédure, une commission d'accès au supérieur, présidée par le recteur de région, devra proposer aux bacheliers laissés pour compte une autre formation. « On leur garantira une place la plus proche possible de ce qu'ils souhaitent », assure la ministre de l'Enseignement supérieur, Frédérique Vidal.

 

8) Des licences « à la carte » seront instaurées

L'organisation des cursus sera revue dès la rentrée 2018. La nouvelle licence pourra se faire en deux, trois ou quatre ans, en fonction des profils des étudiants. Les parcours pourront ainsi être de durée variable, pluridisciplinaires, ou encore s'interrompre par une année de césure sans perte des droits sociaux.

Les avis sur cet article
semantiqueweb

20 / 20

Bonjour Merci pour cet article https://www.natural-net.fr/competences-internet.html
Par

semantiqueweb

- le 07 Décembre 09h36
Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis