Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

APB 2017

Réussir la procédure APB 2017 :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

Révisez sur digiSchool :

Bac Brevet BTS

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Colocation: les salariés aussi nombreux que le...

Colocation: les salariés aussi nombreux que les étudiants?

Selon une étude menée par SeLoger et Appartager, les actifs sont aussi nombreux que les étudiants à opter pour la colocation. Ils représentent 43% des colocataires.

17 Mai 2016 à 14h47 | | 0 avis

Colocation: les salariés aussi nombreux que les étudiants?

Quel est l’âge idéal pour la colocation?

Les 21-25 ans sont toujours la tranche d’âge la plus représentée (37%) dans les colocations. Cependant la moyenne d’âge des colocataires est désormais de 27 ans puisque 21% des colocataires ont entre 26 et 30 ans et que 10% dépassent la quarantaine. Les logements intergénérationnels n’y seraient sans doute pas pour rien dans la mesure où 1% des colocataires français sont retraités.

➜ À voir aussi : Comment gérer les comptes en colocation?

Pourquoi les actifs choisissent-ils eux aussi la colocation?

L’insertion dans le monde du travail peut être rude. Les jeunes actifs ne trouvent pas toujours d'emploi dans la ville où ils ont grandi ou effectué leurs études. Certains se retrouvent ainsi isolés sur leur lieu de travail où les différences d’âge ou la hiérarchie sont autant de freins à la sociabilité. Enfin, les jeunes actifs ne démarrent pas toujours avec un salaire à la hauteur de leurs espérances et doivent parfois composer avec un crédit étudiant à rembourser. L’argument financier est donc primordial pour bon nombre de colocataires. En effet, selon l’étude SeLoger/Appartager, le loyer moyen pour une place en colocation s’élevait à 461 euros, soit 30% d’économie par rapport à une location classique au premier trimestre 2016.

➜ À voir aussi : ARPEJ: le réseau de résidences pour étudiants et jeunes actifs

Un marché saturé?

Victime de son succès, la colocation si prisée de toutes les tranches d’âge peine à offrir autant de chambres que nécessaire pour loger tous les prétendants à la colocation. On compte en moyenne quatre colocataires potentiels pour seulement une place disponible. C’est dans les grandes villes comme Bordeaux, Paris et Lyon que la situation est la plus difficile, puisque ce chiffre peut monter jusqu’à 7,4 personnes pour une place disponible. 

➜ À voir aussi : Les différentes aides au logement: APL, ALS, ALF

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis