Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

APB 2017

Réussir la procédure APB 2017 :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

Révisez sur digiSchool :

Bac Brevet BTS

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Les Astuces étudiantes pour se loger pour pas ...

Les Astuces étudiantes pour se loger pour pas cher !

Tous les ans, c’est la même galère trouver un logement sans pour autant y consacrer tout son argent. Chacun y va de sa combine et se débrouille comme il peut. DigiSchool vous donne ses petites astuces collectées de-ci de-là.

04 Mai 2015 à 17h20 | | 1 avis

astuces,étudiantes,loger,pas,cher

Les HLM, le bon plan ?

Les Habitations à Loyer Modéré sont également accessibles pour les étudiants. A condition, toutefois, que ceux-ci remplissent les critères requis. Au 1er janvier 2016, le plafond de ressources annuelles a été fixé à  23 127 euros pour une personne seule à Paris et à 20 107 euros en province.

Pour bénéficier du logement, il faut présenter un avis d’imposition ou de non-imposition et remplir un formulaire Cerfa n°14069*02 avec une carte d’identité.

Cependant les places sont rares et le temps d’attente peut en décourager plus d’un. En plus de cela , les bénéficiaires doivent renouveler leur demande chaque année.

L’option résidence universitaire

Bonne nouvelle pour les retardataires, Les Crous ont repoussé au 31 mai l’échéance pour les demandes de logement social étudiant.

Les Crous dispose de la bagatelle de 165 000 places disponibles. Alors certes ce n’est pas le grand luxe mais bon quand on est étudiant on se satisfait  très bien d’un petit espace tant que c’est près de tout et que ce n’est pas cher.

Pour être candidat à l'obtention de ce type de logement, étudiants et lycéens doivent remplir en ligne un dossier social étudiant avant le 31 mai. Il est nécessaire de se munir d’un numéro d'identifiant national étudiant (INE) ou le numéro de base élèves académique (BEA) pour les lycéens.

Les postulants peuvent se porter candidats pour 4 académies différentes.

Les résidences étudiantes privées

Ces logements d »e type T1, T2 ou T3 sont proposés à des prix forts intéressants pour les étudiants. Et pour si la résidence dispose d’une convention avec l’Etat, les locataires peuvent même bénéficier des Aides Personnalisées au Logement (APL).

De plus les logements sont meublés et équipés. Les démarches administratives restent les même que pour le Crous mais mieux vaut s’y prendre le plus tôt possible, les demandes étant bien plus supérieures aux offres disponibles !

Vivre dans les bureaux

L’immobilier atteint des niveaux très élevés, c’est pourquoi le gouvernement tente tant bien que mal à remédier à ce problème en faisant preuve d’initiatives.

En France, on compte pas moins de 5 millions de mètres carrés inoccupés. En partant de ce constat, la loi du 25 mars 2009 de Mobilisation pour le logement et la lutte contre l'exclusion (Molle) a autorisé, « à titre expérimental, un dispositif visant à assurer la protection et la préservation de locaux vacants par occupation par des résidents temporaires ».

Il est donc possible d’emménager dans un de ces bureaux à prix modeste. Des sites comme celui de la société Camelot, se chargent de mettre en relation des entreprises disposant de bureaux vides et des personnes en recherche de logement.

La colocation, la solution ?

L’option numéro un plébiscitée par tous les étudiants, c’est le choix de la colocation. En effet, payer moins cher et vivre avec ses copains dans un logement le pied ! En plus, il est possible de toucher les APL, alors que demander de plus ?

Toutefois la vie en coloc peut vite devenir insoutenable. Alors choisissez bien vos colocs !

La chambre chez une personne âgée

Une autre solution peut être celle du logement intergénérationnel autrement appelé « Un toit, deux générations ».

Le principe est tout simple : l’étudiant peut habiter une chambre à frais très réduits voire inexistant en échanges de services rendus ou de faire simplement acte de présence.

Cependant, l’étudiant ne se transforme pas en aide-soignant et dispose de droits pour le protéger juridiquement (notamment une charte)

une petite infographie des coûts de la vie étudiante en bonus

Source Le Monde

Les avis sur cet article
Barbara75

20 / 20

On peut trouver une chambre, un appartement,...sur des sites spécialisés comme www.studylogement.fr, www.location-etudiant.fr, www.logement-etudiant.org,...
Par

Barbara75

- le 09 Juin 14h29
Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis