Les Dossiers du Mois :

Parcoursup 2018

Toutes les clés pour réussir Parcoursup !

➜ Voir le dossier

 

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

A découvrir : Le métier de Consultant en Transformation Digitale

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

« Tout le monde doit apporter une part de soi ...

« Tout le monde doit apporter une part de soi dans un petit coin du monde. »

TÉMOIGNAGE - Océane L. est étudiante en 3e année à l'EGS d'Agen. Elle revient pour digiSchool sur son expérience à Miami. 

Publié le 21 Mai 2016 à 16h06 | | 0 avis

« Tout le monde doit apporter une part de soi dans un petit coin du monde. »

Quel est votre parcours scolaire?

" Je suis issue d’un Bac ES au lycée Bernard Palissy et actuellement étudiante en 3ème année à l’Ecole de Gestion et de Commerce de Sud Management Agen."

Dans quel cadre êtes-vous parti étudier à l'étranger? Combien de temps?

"J’ai eu la chance d’être en immersion totale dans le pays de la "mal bouffe": Miami et plus précisément à Delray Beach, FL. Cette opportunité m’a permis d’effectuer mon stage de deuxième année, d’une durée de trois mois dans l’entreprise Les Macarons French Pastries qui vend aux Américains des macarons, des chocolats et de la gelato, tout cela, made in France."

Lors de mon année à Limerick, je commençais déjà à me préoccuper de la poursuite de mes études. Ayant effectué trois années de scolarité dans des universités, je souhaitais me rapprocher davantage d’une plus petite structure pour avoir un enseignement et un suivi plus personnalisés. J’ai ainsi effectué les examens d’entrée pour l’IFAG sachant que j’étudiais à Limerick.
Ayant déjà effectué une année à l’étranger, je ne voyais pas d’inconvénient à repartir une année de plus hors du territoire français. Ayant pris connaissance de la filière internationale proposant un partenariat avec une faculté Dublinoise, je ne pouvais qu’être partante pour une deuxième année en Irlande. Je n’ai pas eu de difficultés d’adaptation étant donné que j’avais déjà réalisé une année scolaire à Limerick. Lors de mon année à Limerick, je commençais déjà à me préoccuper de la poursuite de mes études. Ayant effectué trois années de scolarité dans des universités, je souhaitais me rapprocher davantage d’une plus petite structure pour avoir un enseignement et un suivi plus personnalisés. J’ai ainsi effectué les examens d’entrée pour l’IFAG sachant que j’étudiais à Limerick.Ayant déjà effectué une année à l’étranger, je ne voyais pas d’inconvénient à repartir une année de plus hors du territoire français. Ayant pris connaissance de la filière internationale proposant un partenariat avec une faculté Dublinoise, je ne pouvais qu’être partante pour une deuxième année en Irlande. Je n’ai pas eu de difficultés d’adaptation étant donné que j’avais déjà réalisé une année scolaire à Limerick. "

➜ À voir aussi : Les trois destinations préférées des étudiants en 2016

Quel ville/pays avez-vous choisi et pourquoi?

"Je suis partie aux Etats-Unis, Miami, dans le but d’améliorer mon niveau d’anglais, d’acquérir de nouvelles méthodes de travail et d’enrichir ma soif de découverte du monde et du made in USA. L’international est devenu pour moi un besoin, je ressens le besoin aujourd’hui de voyager dans le cadre de mes études ou personnellement."

Comment s'est déroulée votre expérience là-bas?

"J’ai été accueillie dès ma décente d’avion par mon maître de stage. Il m’a par la suite confié la gestion de son magasin où j’ai accueilli et vendu les produits de la boutique, gérer la logistique pour des événements type mariage: prise de commande par téléphone ou en magasin, respect des délais et des volumes, gérer les approvisionnements, fait du phoning et aménager et tenir le magasin. Mes missions étant en relation avec la vente, la logistique, les achats et la relation clients, everything in English! Tout s’est très bien passé."

Qu'avez-vous appris, en termes de compétences mais aussi humainement?

"Le travail en entreprise est cool, de plus les américains sont très accueillants et veulent donner une bonne image de leur pays aux étrangers, et d'autant plus aux Français dont ils admirent le savoir vivre. J’ai travaillé au sein de l’entreprise de 10h à 15h ou de 15h à 21h. Les américains savent prendre le temps de vivre et discutent volontier avec les autres. La plupart souhaient en savoir un peu plus sur la France et sur Paris. En Amérique les stéréoptypes ont la peau dure: chaque français vient de Paris…

Cette expérience est exceptionnelle, hors du commun et si j’avais la possibilité de la prolonger afin de pouvoir visiter Orlando, les Keys ou même Walt Disney World Resort, je le ferais sans hésiter. Chaque paysage est unique, on passe des "skyscrapers" du centre-ville à des lieux verts et purs en quelques minutes. Chaque rue à son histoire et sa tradition."

➜ À voir aussi : Le coût des études à l'étranger

Quelles qualités faut-il avoir, selon vous, pour partir étudier à l'étranger?

"Selon moi, il faut aimer parler la langue même si vous avez un mauvais accent, peu de vocabulaire, peu importe. C’est à l’étranger que l’on apprend une langue, c’est à l’étranger que l’on s’améliore. De plus, il faut aimer voyager et ne pas avoir peur de partir car c’est aujourd’hui qu’il faut construire ses rêves. L’autonomie est la clé d’après moi."

Quels conseils donneriez-vous aux étudiants encore hésitants?

"Miami est fascinante et originale! Tout le monde doit saisir cette opportunité afin d’apporter une part de soi dans un petit coin du monde."

Retour au dossier

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis