Les Dossiers du Mois :

Parcoursup 2019

Toutes les clés pour réussir Parcoursup !

➜ Voir le dossier

 

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

A découvrir : Le métier de Consultant en Transformation Digitale

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Tiphaine : "J'ai profité un maximum de New-Yor...

Tiphaine : "J'ai profité un maximum de New-York !"

Tiphaine est étudiante en Master des Sciences de la Vision à l'ISO. Dans le cadre de son stage, la jeune fille est partie à New-York. Découvrez son témoignage.

Publié le 11 Mars 2016 à 17h29 | | 0 avis

Tiphaine :

Tiphaine est étudiante à l'ISO (Institut Supérieur de l'Optique). Dans le cadre de son Master des Sciences de la Vision, la jeune fille a pu réaliser son stage à New-York. Elle nous raconte cette expérience.

Que vous a apporté votre expérience à New-York ?

Je suis rentrée de cette expérience totalement différente aussi bien sur le plan professionnel que personnel. En effet, j’ai vécu ce voyage sous ces deux aspects car nous avons fait de nombreuses rencontres dont certaines se sont d’ailleurs liées d’amitié.

➜ À voir aussi : Etudier aux Etats-Unis

 

Comment s'est déroulé votre séjour ?

Pendant nos journées libres et Week-End, nous avons (Maia, Gaëlle, Aurélie et moi) découvert New-York sous toutes les coutures. Du quartier de Times Square jusqu’à China Town, en passant par Brooklyn et Central Park ; nous avons profité un maximum de cette magnifique et gigantesque ville. Bien évidemment, le shopping fut le grand allié de notre séjour (4 filles à New York, qu’auriez-vous imaginé d’autre ?) !

 

Je suis rentrée de cette expérience totalement différente aussi bien sur le plan professionnel que personnel

 

Qu'avez-vous appris en termes de compétences, mais aussi humainement ?

Mis à part ces extras, le « must » de cette expérience a été de découvrir le monde de l’Optométrie. J’ai été très étonnée de voir que l’optométriste aux Etats-Unis (et finalement dans tous les pays où la profession est reconnue) touche à de nombreux domaines: la basse vision, la pédiatrie, la contactologie, la rétine, la rééducation, les traumatismes, et j’en passe. A Suny, toutes ces spécialités sont divisées en services et chaque demi-journée nous étions affectées à un service avec les étudiants de SUNY. Les élèves qui travaillent en clinique étaient en 3e et 4e année.

Chaque patient était pris en charge par un élève et un examen clinique de routine était réalisé systématiquement. J’ai été surprise de voir quelques différences entre nos pratiques, notamment lors de la prise d’acuité visuelle dont l’échelle est différente et lors de la mesure de la pression intraoculaire que malheureusement nous ne pouvons réaliser en France.

 

Retour au dossier

 

Pour la première fois de ma vie, j’ai appris, grâce aux internes que je suivais, à réaliser de nombreuses manipulations qui m’étaient encore inconnues. Après instillation de gouttes anesthésiantes j’ai réalisé des mesures de PIO avec le tonomètre de Goldmann, puis après avoir dilaté les patients, j’ai réalisé des fonds d’oeil avec la lentille de Volk mais aussi avec le BIO. Il faut avouer que la pratique des fonds d’oeil me manque et les observations ne furent pas parfaites... ! 

J’ai adoré visité les différents services et celui de l’analyse du segment postérieur m’a particulièrement marqué. Il est vrai que l’examen clinique de cette partie de l’oeil est réalisé par les ophtalmologistes en France et j’ai été surprise de voir la maîtrise des instruments (OCT , mesure du Champ Visuel...) ainsi que l’analyse des résultats. 

➜ À voir aussi : Anne : "Je suis restée travailler à New York"

You have an error in your SQL syntax; check the manual that corresponds to your MySQL server version for the right syntax to use near 'J'ai profité un maximum de New-York !"") AS score , C.slug AS' at line 1