Les Dossiers du Mois :

Parcoursup 2019

Toutes les clés pour réussir Parcoursup !

➜ Voir le dossier

 

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

A découvrir : Le métier de Consultant en Transformation Digitale

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

«Il a surtout fallu s'adapter à une culture d...

«Il a surtout fallu s'adapter à une culture différente qui n'aborde pas le travail de la même façon»

Hélène est étudiante en 4ème année Creative Design Branding à l’ISCOM Paris. Pour son stage international, elle a choisi d’explorer l’Amérique du Sud en allant au Chili.

Publié le 08 Avril 2016 à 15h16 | | 0 avis

«Il a surtout fallu s'adapter à une culture différente qui n'aborde pas le travail de la même façon»

Quel est votre parcours scolaire?

Je suis à l'ISCOM Paris (Institut Supérieur de Communication et publicité) depuis l'obtention de mon BAC ES, soit depuis 4 ans. J’ai d’abord choisi la spécialisation Communication globale des entreprises et des marques, qui est la plus généraliste, avant de me spécialiser en 4ème année en Creative Design Branding. C’est une spécialisation nouvelle qui allie l'innovation et la stratégie au service de la marque et ancre le consommateur au coeur de la réflexion. Je vais poursuivre sur une 5ème année en alternance dans cette même spécialisation pour obtenir le titre de Manager de la marque.

Dans quel cadre êtes-vous parti étudier à l'étranger? Combien de temps?

Je suis partie en stage à l'étranger dans le cadre de ma 3ème année à l'ISCOM qui est à visée internationale. Je suis partie 5 mois en tout: 4 mois pour le stage et un mois de voyage à la découverte du pays et de sa culture.

➜ À voir aussi : Test : êtes-vous prêt à partir étudier à l'étranger ?

Quel ville/pays avez-vous choisi et pourquoi?

Je suis allée à Santiago au Chili. Pour tout avouer, c'était l'Europe qui m'intéressait au début de mes recherches afin d'améliorer mon anglais. Par un curieux hasard, en contactant de la famille éloignée en Hollande pour un stage, un des membres de la famille m'a proposé de faire un stage au Chili dans une agence de production audiovisuelle.

Comment s'est déroulée votre expérience là-bas?

J'ai eu un grand moment de solitude les deux premières semaines car je ne parlais pas un mot d'espagnol en arrivant et que très peu de chiliens parlent anglais. Les Chiliens sont cependant très accueillants, surtout avec les Français et très compréhensifs quand on ne parle pas bien leur langue.

J'ai eu l'occasion de rencontrer des personnes formidables des quatre coins du monde grâce aux associations pour les étudiants et à toutes les activités proposées par la ville. Le Chili est un pays splendide qui regroupe tous les types de paysages possibles: désert, plaines, montagnes, mer, lacs, volcans, icebergs, etc. Au niveau professionnel, mes collègues étaient toujours très à l'écoute et très attentifs à ce que je comprenne bien les demandes.

Qu'avez-vous appris, en termes de compétences mais aussi humainement?

J'ai appris l'espagnol pour commencer. Je suis arrivée au Chili sans parler un mot avec pour seul compagnon un livre d'apprentissage express. J'ai également découvert le monde de la production de publicité et comment se déroule un tournage. Il a surtout fallu s'adapter à une culture différente qui n'aborde pas le travail ou la vie de manière générale de la même façon, mais qui a également son bagage historique propre.

Quelles qualités faut-il avoir, selon vous, pour partir étudier à l'étranger?

Pour s'intégrer dans une société étrangère, il faut surtout avoir une grande ouverture d'esprit et s'adapter à ses interlocuteurs. Il ne faut pas oublier que pour eux, c'est nous l'étranger et que certaines de nos manières et de nos réactions peuvent leur paraître dénuées de sens. Il faut savoir écouter avant de parler et savoir s'enrichir de chaque personne rencontrée.

➜À voir aussi : Préparer son séjour étudiant à l'étranger

Quels conseils donneriez-vous aux étudiants encore hésitants?

S'aventurer seul loin de ses repères familiaux ou amicaux est une étape très difficile à affronter. Je ne suis pas une aventurière dans l'âme, pourtant quand j'ai eu l'occasion de partir je me suis rappelée que ce genre d'opportunité n'arrive qu'une fois. Soyez sûrs que le voyage en vaut la peine et que vous serez fiers de vous dire "je l'ai fait".

Retour au dossier