Les Dossiers du Mois :

Parcoursup 2018

Toutes les clés pour réussir Parcoursup !

➜ Voir le dossier

 

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

A découvrir : Le métier de Consultant en Transformation Digitale

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Tout comprendre au système universitaire en Su...

Tout comprendre au système universitaire en Suisse

Si vous comptez effectuer vos études en Suisse, il est nécessaire de bien comprendre le système universitaire de ce pays pour faire votre choix en toute sérénité ! Découvrez dans notre article les infos sur le fonctionnement de ce système, qui pourront s’avérer utiles dans la préparation de votre projet.

Publié le 10 Janvier 2017 à 17h50 | | 0 avis

Tout comprendre au système universitaire en Suisse

L’équivalence des diplômes suisses et français

Grâce au système LMD (licence-master-doctorat), il existe trois diplômes communs à toutes les universités au sein de l’Europe. En Suisse, on parle de bachelor pour une licence (bac+3). Tout comme en France, viennent ensuite le master (bac+5) et le doctorat (bac+8). Bon à savoir : l’équivalent du baccalauréat français se nomme la «maturité suisse».

➜ À voir aussi : Obtenir un double-diplôme en étudiant à l'étranger

 

Les établissements universitaires en Suisse

En Suisse, on compte 10 universités toutes gérées par les cantons, ce qui signifie que la majorité du financement de ces universités provient des cantons. Selon le canton, les universités peuvent être francophones, germanophones ou italophones. Certaines sont même bilingues.

Comme leur nom l’indique, les écoles polytechniques fédérales (EPF) relèvent de la législation fédérale. Celles-ci sont au nombre de deux. Si vous souhaitez étudier les sciences de l’ingénieur, sachez que l'École polytechnique fédérale de Zurich a une très bonne réputation internationale.

Le troisième pilier de l’enseignement au niveau universitaire en Suisse est représenté par les Hautes écoles spécialisées (HES). Au nombre de 9, ces écoles offrent des diplômes au niveau bachelor HES et master HES, qui permettent aux étudiants d’intégrer rapidement le marché du travail.

➜ À lire : 5 conseils pour réussir son séjour à l'étranger

 

Les conditions d’admission pour étudier en Suisse

Chaque université applique ses propres critères d'entrée mais en général, pour être accepté, les étudiants étrangers doivent passer l’ECUS (Examen Complémentaire des Universités Suisses) qui a lieu dans le courant du mois d’août. Selon le canton et votre niveau de langues, l’université peut vous demander de passer une épreuve dans la langue d’enseignement. Une preuve de compétences linguistiques suffisantes peut également être demandée.

➜ À voir aussi : 5 façons de partir à l'étranger après le bac

 

Le système de notation dans les universités suisses

En Suisse, les examens sont notés sur 6, 6 étant la meilleure et 1… la plus mauvaise ! En effet, la note 1 est la note minimale si le travail a été effectué, même dans le cas où l’étudiant n’a obtenu aucun point. Ce point correspond en fait à la présence de l’élève. Attention, la note 3 ne correspond pas à la moyenne ! Pour atteindre le seuil de réussite, il faut obtenir une note minimum de 4. Mais pas d’inquiétude, il est plutôt facile d’obtenir la moyenne par rapport à d’autres barèmes, puisqu’il faut 60 % des points pour obtenir une note de 4,0.

 

Tous nos autres articles pour étudier en Suisse :

 

Retour au Sommaire :

Étudier en Suisse Les Autres Pays

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis