Les Dossiers du Mois :

Parcoursup 2019

Toutes les clés pour réussir Parcoursup !

➜ Voir le dossier

 

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

A découvrir : Le métier de Consultant en Transformation Digitale

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Les spécialités du système universitaire fin...

Les spécialités du système universitaire finlandais

Universités publiques mais sélectives, écoles professionnelles… Le système universitaire finlandais est à la fois original et intéressant ! Si vous souhaitez étudier dans ce pays, voici quelques petites choses que vous devez savoir.

Publié le 07 Mars 2017 à 17h57 | | 0 avis

Les spécialités du système universitaire finlandais

Contrairement aux universités françaises, les universités finlandaises opèrent une véritable sélection parmi leurs étudiants. On trouve également un autre type de formation dans l’enseignement supérieur finlandais : les écoles supérieures professionnelles. En résumé, les étudiants peuvent choisir entre un enseignement plus théorique (dans les universités) et un autre qui leur donnera les compétences requises pour entrer sur le marché du travail, et trouver rapidement un emploi.

 

L’université : enseignement théorique et diplôme prestigieux

En Finlande, une licence (ou kandidaatti) peut s’acquérir en trois ou quatre ans selon celle que vous choisissez. Et la grande majorité des étudiants entre à l’université dans le but d’atteindre au moins le niveau Master. Si vous souhaitez trouver une formation professionnalisante dans une université finlandaise, il y en a peu. Il faudra vous tourner du côté de la médecine et de l’ingénierie, qui font partie des très rares domaines qui en dispensent. Ces formations mêlent enseignement théorique, et pratique en situation réelle.

Comme en France, le Master (maisteri) est dispensé deux ans après l’obtention de la licence. L’université finlandaise donne aussi le diplôme de filosofian tohtori (Ph.D), l’équivalent du doctorat, après trois ans de recherches minimum sur un sujet précis. Le nom se décline cependant selon les filières : ainsi, on aura le taiteen tohtori (pour docteur ès arts), le tekniikan tohtori (pour la technologie)… etc.

➜ À voir aussi : Obtenir un double-diplôme en étudiant à l'étranger

 

Les écoles supérieures professionnelles ou formations techniques

Autre option pour ceux qui veulent une formation qui les amène directement sur le marché du travail finlandais : les ESP (écoles supérieures professionnelles). La formation se déroule en trois ou quatre ans maximum : pas besoin de passer de Master pour valider sa formation. C’est un peu l’équivalent d’une licence professionnelle ! Bonne nouvelle : les ESP sont moins sélectives que les universités.

Même si la formation est reconnue, elle ne donne pas de diplôme équivalent à un diplôme universitaire. L’objectif de ces formations : donner aux étudiants tous les outils pour décrocher un emploi rapidement, qu’il s’agisse des compétences à proprement parler ou des connaissances.

➜ À voir aussi : 5 conseils pour réussir son séjour à l'étranger

 

Tous nos autres articles pour étudier en Finlande :

 

Retour au Sommaire :

Étudier en Finlande Les Autres Pays