Les Dossiers du Mois :

Parcoursup 2018

Toutes les clés pour réussir Parcoursup !

➜ Voir le dossier

 

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

A découvrir : Le métier de Consultant en Transformation Digitale

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Comment fonctionne le système universitaire ch...

Comment fonctionne le système universitaire chinois ?

Le système universitaire chinois est différent du système français : si l’on peut faire quelques parallèles, il serait erroné de vouloir à tout prix les placer sur le même plan. Voici donc quelques explications sur le fonctionnement de l’université en Chine.

Publié le 28 Avril 2017 à 16h45 | | 0 avis

Comment fonctionne le système universitaire chinois ?

Rejoindre l’université en Chine

En Chine, l’accès à l’université est presque exclusivement déterminé par l’obtention et le score obtenu au gaokao, l’examen national des lycéens chinois, relativement équivalent au baccalauréat. La compétition est sévère, car échouer au gaokao nuit énormément aux perspectives d’avenir d’un étudiant chinois. Généralement, ils sont un peu plus de la moitié des candidats à l’épreuve à être admis en université. La grande difficulté est que, pour le recrutement, les universités chinoises jugent les élèves uniquement sur la note obtenue au gaokao.

➜ À voir aussi : Pourquoi partir étudier à l'étranger ?

 

Les formations universitaires en Chine

Attention, il peut-être tentant de faire des parallèles avec le système européens, mais si l’on peut voir des ressemblances, ou estimez un rapport de niveau, les exigences du système chinois et les compétences travaillées ne sont pas les mêmes, et il serait très risqué de vouloir trop les comparer. Voici donc une liste des principales formations dispensées dans les universités chinoises, mais les comparaisons avec le système européen ne sont là que pour donner un ordre d’idée :

  • Dazhuan : en 2 ou 3 ans, ce sont des formations professionnalisantes, le plus souvent sans poursuite d’études après, puisqu’elles visent à rejoindre le plus vite possible le marché du travail
  • Benke : des formations généralistes en 4 ans, de premier cycle et donc le plus souvent apparentés à la licence du système LMD européen
  • Shuoshi : des formations en 3 ans qui suivent le benke, le plus souvent associées au Master du système LMD européen mais représentant au total 5 à 7 années d’études
  • Boshi : les formations les plus longues, représentant un total de 8 à 10 ans d’études et réservées aux meilleurs étudiants, généralement comparées au doctorat du système LMD européen

➜ Besoin d'aide pour partir ? Les différentes bourses pour partir étudier à l'étranger

 

Les conditions d’études à l’université en Chine

Les concours sont exclusivement dispensés en chinois mandarin, la langue officielle. Il est donc absolument nécessaire de maîtriser cette langue pour suivre les formations proposées, à l’exception de certains doctorats spécifiques qui peuvent être donnés en anglais. Les universités peuvent imposer une formation linguistique aux étudiants dont le niveau est jugé insuffisant dans la langue. Enfin, les universités chinoises sont loin d’être égales, ainsi que les filières : il existe des universités d’excellence, qui ne recrutent que les élèves ayant obtenus les meilleurs résultats au gaokao. De plus, certaines filières sont plus favorisées que les autres par l’État, ce qui amène tous les cursus à se révéler très différents les uns des autres, bien que toujours exigeants.

 

Tous nos autres articles pour étudier en Chine :

 

Retour au Sommaire :

Étudier en Chine Les Autres Pays

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis