Les Dossiers du Mois :

Parcoursup 2018

Toutes les clés pour réussir Parcoursup !

➜ Voir le dossier

 

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

A découvrir : Le métier de Consultant en Transformation Digitale

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Partir au pair en Norvège

Partir au pair en Norvège

Si vous aimez les enfants mais aussi voyager, découvrir une nouvelle culture et parler une langue étrangère et les magnifiques paysages nordiques, le séjour au pair en Norvège est totalement fait pour vous. On vous explique tout ce qu'il faut savoir avant de partir au pair en Norvège.

Publié le 22 Mars 2017 à 10h00 | | 0 avis

Partir au pair en Norvège

Quelles sont les conditions pour partir au pair en Norvège ?

Pour pouvoir partir en tant que jeune au pair en Norvège, il faut remplir certaines conditions :

  • Être agé de 18 à 29 ans
  • Avoir de bonnes connaissances en norvégien ou en anglais
  • Être célibataire et sans enfant
  • Pouvoir payer son voyage aller-retour

En tant que français et citoyen de l'Union Européenne, pas besoin de visa pour partir au pair en Norvège. Néanmoins, si vous souhaitez y rester plus de trois mois, vous devrez vous présenter aurpès de la police locale à votre arrivée. Pour cela, munissez-vous d'une carte d'identité ou d'un passeport valide ainsi que du contrat au pair signé par les deux parties (vous et votre famille d'accueil) pour prouver que vous ne dépendrez pas des aides de l'état pendant votre séjour au pair.

➜ À voir aussi : Comment partir au pair à l'étranger ?

 

Comment trouver une famille d'accueil norvégienne ?

Vous pouvez tout à fait partir à la recherche de votre future famille d'accueil seul en vous rendant sur le site Au Pair World qui est gratuit ou même sur le groupe Facebook "Au Pair in Norway". Mais sachez que trouver une famille d'accueil de votre propre chef ne sera pas facile !

Si vous ne vous sentez pas capable de réaliser cette étape seul, il existe des organismes de placement au pair comme l'UFAAP par exemple pour lesquels vous devrez payer des frais d'inscription mais qui s'assureront du sérieux des familles d'accueil.

Une fois que vous avez trouvé votre famille d'accueil norvégienne, n'hésitez pas à lui poser différentes questions sur :

  • Une journée typique chez eux
  • Leurs activités le week-end
  • Les spécificités sur les enfants
  • Vos tâches et activités
  • Le babysitting le soir

Ce ne sont que des exemples alors pensez à préparer vos propres questions et posez-leur !

➜ Pour aller plus loin : La réglementation des voyages au pair

 

Quel sera votre quotidien en tant que jeune au pair en Norvège ?

Comme dans tous les autres pays, être jeune au pair en Norvège signifie s'occuper principalement des enfants de la famille d'accueil et prendre en charge certains travaux domestiques. Si la famille a des animaux domestiques, vous pourrez être amené à les aider à s'en occuper. En Norvège, les jeunes au pair travaillent au maximum 30 heures par semaine et 5 heures par jour.

Pour être sûr que vous et votre famille êtes sur la même longueur d'onde et ne pas avoir de mauvaises surprises, vous devrez mettre les tâches qui vous seront confiées et vos attentes mutuelles par écrit dans le contrat au pair.

Concernant le temps libre, vous aurez un jour (dont un dimanche une fois par mois) et une après-midi de libre par semaine. De plus, la famille d'accueil devra vous donner la possibilité de prendre un cours de norvégien. De plus, en Norvège contrairement à d'autres pays, la loi prévoit que la famille d'accueil doit prendre en charge les frais relatifs à ce cours (matériel et frais de transport inclus).

➜ À lire : 5 façons de partir à l'étranger après le bac

 

Votre rémunération en tant que jeune au pair en Norvège ?

Pour les jeunes au pair, on ne parle pas de salaire mais d'argent de poche. En Norvège, votre famille d'accueil doit vous verser au minimum 5400 couronnes norvégiennes d'argent de poche par mois, soit envron 600 euros.

Votre famille d'accueil se chargera également de vous nourrir, vous loger et vous blanchir pour la totalité de votre séjour, ce qui signifie que vous le serez également en cas de congé ou maladie.

Selon la loi en Norvège, vous aurez le droit à 25 jours de congé par année ou 6 si vous commencez votre contrat après le 30 septembre.

➜ À voir : 5 conseils pour réussir son séjour à l'étranger

 

Les assurances pour un jeune au pair en Norvège

En tant que jeune au pair en Norvège, vous serez couvert par le système de santé norvégien mais votre famille au pair devra souscrire à une assurance au pair complémentaire qui couvrira par exemple vos frais de rapatriement. Si votre famille d'accueil ne souscrit pas d'assurance, elle devra assumer les frais de votre voyage de retour puisque cela correspond à une violation du contrat au pair.

Si votre famille d'accueil vous a précisé que vous devrez conduire la voiture familiale pour emmener les enfants à différents endroits par exemple, il faut poser les bonnes questions concernant l'assurance. Demandez à votre famille si vous devez souscrire une assurance et qui assumera les frais en cas d'accident. Si vous restez plus de 12 mois, vous devrez demander un permis de conduire norvégien auprès de l'administration des douanes norvégienne.

 

Tous nos autres articles pour étudier en Norvège :

 

Retour au Sommaire :

Étudier en Norvège Les Autres Pays

digiSchool a sélectionné pour vous
Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis