Les Dossiers du Mois :

Parcoursup 2019

Toutes les clés pour réussir Parcoursup !

➜ Voir le dossier

 

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

A découvrir : Le métier de Consultant en Transformation Digitale

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Partir au Luxembourg au pair

Partir au Luxembourg au pair

Le Luxembourg est un pays particulièrement multiculturel, proche de la France, qui attire beaucoup de français mais paye le prix de son succès en affichant un coût de la vie assez élevé. Un bon moyen d’en profiter correctement sans trop dépenser réside dans le voyage au pair : on vous en donne les détails.

Publié le 16 Mars 2017 à 15h30 | | 0 avis

Partir au Luxembourg au pair

Quelles conditions pour partir au pair Luxembourg ?

Pour partir en Luxembourg comme jeune au pair, il y a certaines conditions à remplir :

  • Avoir entre 18 et 30 ans
  • Être célibataire et sans enfant
  • Disposer de ressources suffisantes pour assumer les frais de séjour et du voyage de retour (si vous résidez en France, ce dernier point ne devrait pas trop poser de problèmes)
  • Posséder une carte d'identité ou un passeport en cours de validité

 

Quels permis pour partir au pair en Luxembourg ?

Vous n’avez pas besoin de permis de travail en Suède si vous êtes citoyens de l’UE ou de l’EEE. Le système du séjour au pair a cependant été fixé clairement par le gouvernement, et il vous faudra obtenir les documents suivants :

  • Une approbation du ministre en charge de la jeunesse (la famille d'accueil doit posséder un agrément écrit du ministre)
  • Une convention d'accueil à conclure avec la famille d'acceuil

➜ À voir aussi : Comment partir au pair à l'étranger ?

 

Comment trouver une famille d'accueil en Luxembourg ?

Vous avez deux grandes possibilités, qui dépendent à la fois de budget et de votre sens de la débrouille. Vous pouvez la chercher seul, grâce à des groupes sur Facebook ou grâce à des sites gratuits en ligne. Ou alors, vous pouvez passer par un organisme spécialisé, qui devrait vous assurer qualité et sécurité mais vous coûtera. Une fois votre famille d'accueil trouvée, n'hésitez pas à lui parler de vos attentes et demandez-lui d'en faire de même en posant des questions comme :

  • À quoi va ressembler une journée typique ?
  • Que faites-vous le week-end ?
  • Qu'est-ce qu'il y a à savoir sur les enfants ?
  • Aurai-je ma propre chambre ?
  • Devrai-je faire du baby-sitting le soir? Si oui, combien de soirs par semaine ?
  • Quelles seront mes tâches et activités ?
  • Et toutes celles qui vous viendront, cette liste n’est pas exhaustive !

À côté de ça, vous devrez obligatoirement (vous et votre famille d'accueil) signer le contrat au pair conforme à l'accord européen qui est valable pendant la totalité du séjour au pair. Sachez tout de même que si vous ne vous entendez plus bien avec votre famille d'accueil ou autre raison, le contrat peut être rompu avant son terme avec un préavis légal à respecter de 14 jours ; ce temps va servir au jeune au pair et à la famille d'accueil à se préparer à un nouveau placement ou à organiser le voyage de retour.

 

Le quotidien d'un jeune au pair en Luxembourg

Dans un premier temps, il faut savoir que vous serez logé, nourri et blanchi pour toute la durée de votre séjour et ce même si vous êtes malade ou en congé : ce doit être dans votre contrat ! En principe, votre famille d'accueil doit vous laisser une chambre individuelle au sein de la maison. Mais dans la pratique, toutes les familles n'en ont pas forcément la possibilité, alors comme conseillé, demandez !

➜ À voir aussi : Parler anglais est devenu indispensable pour trouver un emploi

Votre mission principale en tant que jeune au pair, sera de vous occuper des enfants de la famille (les aider aux devoirs, les surveiller...), il faut également savoir que vous serez peut-être amené à aider la famille dans les tâches domestiques quotidiennes. Au Luxembourg, les enfants apprennent d'abord le luxembourgeois, puis l'allemand et enfant le français : la langue de Molière traduit donc souvent un degré d'éducation élevé, et il n'est donc pas étonnant que des familles souhaitent voir leurs enfants s'améliorer en la matière. Vous devrez donc parler français avec les enfants, et donc bien communiquer et échanger avec eux.

 

Quelle rémunération quand on est au pair au Luxembourg ?

Le Luxembourg appartient à la zone euro, ce qui facilite grandement les transactions, mais hélas fait ressortir le coût de la vie : beaucoup de choses vont vous paraître chères ! La bonne nouvelle, c’est votre rémunération sera également plus élevée : un quart du salaire social minimum, soit 427,94 euros. Une rémunération déjà avantageuse, surtout que vous êtes logé et nourri ! Cependant, n’oubliez pas que vous devrez vous acquitter en contrepartie d’une durée fixée à l’avance de tâches ménagères (généralement 25 heures par semaine).

 

L'assurance maladie pour un jeune au pair au Luxembourg

Tout jeune au pair qui va au Luxembourg doit être affilié à la sécurité sociale. Mais comme ce n’est pas un salaire qu’ils touchent mais une indemnisation (ou de l’argent de poche, selon les préférences), c’est à la famille de les payer ! Cette dernière va donc débourser 91,38 euros par mois en plus de votre rémunération pour vous assurer une couverture sociale. Voilà qui vous arrange les choses !

 

Tous nos autres articles pour étudier au Luxembourg :

 

Retour au Sommaire :

Étudier au Luxembourg Les Autres Pays

digiSchool a sélectionné pour vous