Les Dossiers du Mois :

Parcoursup 2019

Toutes les clés pour réussir Parcoursup !

➜ Voir le dossier

 

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

A découvrir : Le métier de Consultant en Transformation Digitale

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

A quoi ressemble le système universitaire aux ...

A quoi ressemble le système universitaire aux Etats-Unis ?

Le système universitaire américain présente des différences notables avec celui que l’on peut trouver en France. Il est important de les connaître si vous envisagez d’aller y étudier. digiSchool revient sur les principales.

Publié le 14 Janvier 2017 à 14h00 | | 0 avis

A quoi ressemble le système universitaire aux Etats-Unis ?

Les universités publiques et privées : quelle différence ?

La différence entre université publique et privée se joue principalement au niveau du coût : comme en France, les écarts de prix vont être assez importants. Comme certaines universités privées françaises, ces derniers se réclament souvent d'une confession religieuse. Seule une petite partie d'entre elles n'accueillent que des étudiants partageant les mêmes convictions : la plupart du temps, les universités privées sont ouvertes à tous !

En revanche, il existe deux systèmes d'universités publiques aux USA, et c'est là que les choses se compliquent. Il y a d'une part un système d'université publique qui jouit d'une image de marque, dit "université de" (ex : University of Cincinnaty). Pour celles-ci, les places sont chères et l'entrée est très sélective. Le second système est celui des "universités d'Etat de" (ex : Florida State University), qui est moins prestigieux. A cela viennent s'ajouter quelques exceptions. Par exemple, l'Etat de New-York est un de ceux dont les universités "d'Etat" forment un unique système public, quand toutes les "universités de" sont privées. Vous suivez toujours ?

➜ À voir aussi : Partir à l'étranger : quelles formalités à remplir ?

 

Des professeurs qui valorisent le raisonnement des étudiants

Si vous êtes étudiant aux Etats-Unis, pas question de recevoir un cours magistral pendant trois heures et de prendre des notes sans rien dire ! La notion de cours magistral, telle qu'on l'entend en France, n'existe pas dans ce pays. Ce qui est valorisé aux USA, c'est le développement des idées et la compréhension. Ceci implique de nombreux travaux écrits à rendre presque chaque semaine.

Un peu comme en Espagne, le déroulé des cours aux Etats-Unis diffère de celui qu’on peut trouver en France. Un professeur va bien entendu expliquer son sujet, traiter des fondamentaux et s'attarder sur les points qui posent problème... Mais c'est bel et bien le raisonnement des étudiants qui est encouragé. Si vous êtes mal à l'aise à l'oral, l'université américaine n'est pas pour vous : les professeurs attendent de chaque élève qu'il participe activement en cours, débatte et apporte ses idées.

➜ Voir le dossier : Étudier à l'étranger : Le Guide complet pays par pays

 

Les différents diplômes universitaires aux Etats-Unis

Plus que les diplômes et le CV, aux Etats-Unis, ce sont bien la motivation et la personnalité d'un candidat en recherche d'emploi qui sont privilégiées. Les diplômes universitaires américains permettent cependant d'arriver plus rapidement à certains postes, ou tout simplement d'accéder à un grade d'enseignement-chercheur.

On pourrait séparer les types de diplômes universitaires américains en trois niveaux (un peu comme en France, mais la répartion n'est pas la même). Une fois sorti du lycée, l'étudiant va viser un Bachelor's Degree. Ce diplôme correspond à la licence française, cependant, il s'acquiert en quatre ans aux USA (au lieu de trois dans l'Hexagone). Une fois ce diplôme obtenu, vous passez du statut d'Undergraduate à celui de Graduate.

A partir de là, vous pouvez passer votre Master's degree (qui peut s'acquérir en un ou deux ans), puis votre Doctorate... qui ont leurs équivalents en France, même si les méthodes d'enseignement diffèrent. Enfin, les MBA (Masters of Business Administration) rencontrent de plus en plus de succès chez les étudiants. Le but ? Obtenir un poste à haute responsabilité dans une entreprise. A vous de choisir ce qui vous correspond le plus !

 

Tous nos autres articles pour étudier aux États-Unis :

 

Retour au Sommaire :

Étudier aux États-Unis Les Autres Pays