Les Dossiers du Mois :

Parcoursup 2019

Toutes les clés pour réussir Parcoursup !

➜ Voir le dossier

 

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

A découvrir : Le métier de Consultant en Transformation Digitale

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Devenir jeune au pair en Suisse

Devenir jeune au pair en Suisse

Avec ses trois grandes langues officielles (l’allemand, le français, et l'italien), la Suisse offre de nombreuses opportunités aux étudiants souhaitant vivre dans un environnement où l’on parle une autre langue. Un séjour au pair en Suisse est la solution idéale pour celles et ceux d’entre vous qui désirent vivre à l’étranger, mais à proximité de la France, tout en vivant une expérience unique au sein d’une famille d’accueil ! Zoom sur les infos pour partir au pair en Suisse.

Publié le 11 Janvier 2017 à 10h30 | | 0 avis

Devenir jeune au pair en Suisse

Quelles conditions remplir pour les jeunes au pair en Suisse ?

Pour qu’une famille d’accueil accepte de vous laisser vivre chez elle pour vous occuper de leurs enfants le temps de quelques mois, certaines conditions doivent être remplies.

  • Vous devez être âgé de 17 ans minimum et de 30 ans maximum,
  • Votre passeport doit être valable (pas besoin d’un visa),
  • Votre langue maternelle doit être différente de celle de la famille et de celle parlée dans la région,
  • Vous devez être prêt à assister à des cours de langue pendant votre séjour au pair,
  • Vous devez obligatoirement signer un contrat au pair avec votre famille d’accueil, rédigé et signé en 3 exemplaires (un pour vous, un pour votre future famille d’accueil, et un qui doit être présenté à l’autorité cantonale du marché du travail).

➜ Encore plus d'infos : Comment partir au pair à l'étranger ?

 

Comment se déroule un séjour au pair en Suisse ?

La durée du séjour

 En général, les jeunes filles et jeunes hommes au pair ne restent pas plus d’un an en Suisse. Néanmoins, sachez qu’en tant que ressortissant de l’UE, vous avez la possibilité de prolonger votre séjour jusqu’à 24 mois au maximum.

Le temps de travail et les congés

 En Suisse, le temps de travail hebdomadaire d’un jeune au pair ne peut pas dépasser les 30 heures. À savoir : l’un des deux parents d’accueil doit être présent pour vous suivre pendant au moins la moitié de votre temps de travail. Concernant les congés, la Suisse impose aux familles d’accueil d’accorder 5 semaines de congés payés par an aux jeunes de moins de 20 ans, et 4 semaines pour les jeunes de plus de 20 ans.

➜ À voir aussi : 5 façons de partir à l'étranger après le bac

 

Le temps libre

 Vous avez droit à au moins une journée complète de repos dans la semaine. Pendant votre temps libre vous devez obligatoirement assister à un cours de langue (4h/semaine minimum pour un séjour d’un an), règle imposée par la Suisse. Rassurez-vous, c’est à votre famille d’accueil de prendre en charge les frais de votre cours de langue !

La rémunération

 Les jeunes au pair sont soumis à la réglementation suisse, selon laquelle la famille d’accueil doit vous verser un salaire en nature (être logé dans une chambre individuelle, nourri et blanchi) correspondant à 990 francs suisses, mais également de l’argent de poche. Le montant de l’argent de poche est fixé selon votre âge et le canton dans lequel vous résider. Dans l’ensemble, les jeunes reçoivent entre 700 et 900 francs suisses nets par mois.

➜ À voir aussi : Stage à l'étranger, une valeur sûre pour son avenir professionnel

 

La couverture médicale

 Comme votre rémunération en tant que jeune au pair est soumise aux cotisations de la Sécurité sociale en Suisse (prises en grande partie en charge par votre famille d’accueil), vous bénéficiez de l’assurance maladie, de l’assurance accidents et de l’assurance pension comme un salarié en Suisse. Un bel avantage, puisque le coût des soins en Suisse peut être très élevé !

 

Tous nos autres articles pour étudier en Suisse :

 

Retour au Sommaire :

Étudier en Suisse Les Autres Pays