Les Dossiers du Mois :

Parcoursup 2019

Toutes les clés pour réussir Parcoursup !

➜ Voir le dossier

 

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

A découvrir : Le métier de Consultant en Transformation Digitale

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Faire un séjour au pair au Japon

Faire un séjour au pair au Japon

Si le Japon est un pays qui vous a toujours attiré mais que l’aspect financier vous décourage, pensez au séjour au pair ! Cette solution vous permet de partir à l’étranger à moindre coût, tout en étant considéré comme un membre à part entière d’une famille. Dans cet article, digiSchool vous donne toutes les informations nécessaires pour partir au pair au Japon !

Publié le 28 Avril 2017 à 16h32 | | 0 avis

Faire un séjour au pair au Japon

Quelles conditions pour partir au pair au Japon ?

Pour vivre au sein d’une famille d’accueil japonaise et s’occuper de leurs enfants, il faut d’abord vérifier si vous êtes en mesure de partir au Japon. Vous devez donc remplir les conditions du PVT (Programme Vacances Travail), car le Japon ne possède pas de programme au pair classique.

  • Avoir entre 18 et 30 ans,
  • Être en possession d'un passeport valable pour toute la durée du séjour au Japon, 
  • Être célibataire et sans enfant,
  • Disposer de ressources suffisantes pour assumer les frais de séjour (environ 2 000 euros) et du billet de retour,
  • Avoir des connaissances en japonais,
  • N'être jamais parti au Japon avec un visa Vacances-Travail

➜ À voir aussi : Comment partir au pair à l'étranger ?

 

Comment trouver une famille d’accueil au Japon ?

Comme il n’existe pas de programme spécifique pour partir au pair au Japon, les familles japonaises qui accueillent des jeunes au pair sont rares. Vous aurez toutefois plus de chance d’entrer en contact avec des familles anglophones ou françaises. Pour trouver la vôtre, il va falloir vous débrouiller seul, car vous ne pouvez pas passer par le biais d’une agence spécialisée dans les séjours au pair.

Il existe des sites qui vous mettent en relation avec des familles d’accueil du monde entier. Vous pouvez vous rendre sur Au Pair World, un site fiable et gratuit. N’hésitez pas à partager votre demande auprès de vos proches, sur les réseaux sociaux, etc. Quelqu’un a peut-être un bon tuyau pour vous !

 

Le quotidien d’un jeune au pair au Japon

Même s’il n’y a pas de programme au pair classique au Japon, vous devez vous mettre d’accord avec votre famille d’accueil pour que les règles suivantes s’appliquent pendant votre séjour :

  • Vous êtes nourri et logé dans une chambre individuelle,
  • Vous vous occupez des enfants et effectuez quelques tâches ménagères entre 30 et 35 heures par semaine, auxquelles peuvent s’ajouter quelques heures de babysitting en soirée,
  • Vous recevez de l’argent de poche (de 200 à 280 euros par mois),
  • Vous avez droit à des jours de libre (normalement deux par semaine ainsi que 15 jours de congés payés pour un séjour de 12 mois),
  • Vous pouvez prendre d’éventuels cours de japonais pendant votre temps libre.

➜ Pour aller plus loin : 5 façons de partir à l'étranger après le bac

 

Les formalités quand on est jeune au pair au Japon

Un séjour à l’étranger nécessite de s’occuper de plusieurs formalités avant le départ pour ne pas avoir de mauvaises surprises une fois sur place.

Le contrat

Au Japon, on ne retrouve pas de programme officiel qui gère la relation du jeune au pair et de sa famille d’accueil. Néanmoins, il est vivement recommandé d’établir un contrat (à télécharger en suivant ce lien) avec votre famille pour fixer par écrit tous les détails de votre séjour au pair (tâches, horaires, congés, rémunération, etc.). Pour rompre votre contrat avant la fin, un préavis de deux semaines semble raisonnable pour vous laisser le temps de trouver une autre famille ou préparer votre retour en France.

Le visa

Si vous remplissez toutes les conditions du PVT, vous devez faire une demande en personne auprès d’un des quatre consulats du Japon en France. Même si le Japon accepte seulement de délivrer 1 500 PVT par an aux Français, ce quota permet amplement de satisfaire tous les candidats.

Pour faire votre demande de visa, il vous faut présenter les documents suivants : un formulaire de demande de visa rempli, une photo d’identité, la photocopie de votre passeport, un justificatif financier, une lettre détaillant les origines de votre intérêt pour le Japon, un CV et un certificat médical.

La couverture maladie

En dehors de l’Europe, la sécurité sociale française ne vous couvre plus. Vous devez impérativement souscrire à une assurance remboursant vos soins médicaux et vos éventuels frais d’hospitalisation, qui peuvent être très élevés au Japon ! Il est très important de vous faire assurer pour les frais médicaux généraux si vous devez consulter un dentiste, ophtalmo ou kiné, car tout sera à vos frais sur place.

 

Tous nos autres articles pour étudier au Japon :

 

Retour au Sommaire :

Étudier au Japon Les Autres Pays