Les Dossiers du Mois :

Parcoursup 2019

Toutes les clés pour réussir Parcoursup !

➜ Voir le dossier

 

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

A découvrir : Le métier de Consultant en Transformation Digitale

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Gap Year à l'étranger : Tout ce qu'il faut sa...

Gap Year à l'étranger : Tout ce qu'il faut savoir

Publié le 24 Aout 2018 à 14h16 | | 0 avis

Gap Year à l'étranger : Tout ce qu'il faut savoir

Gap Year à l'étranger : Tout ce qu'il faut savoir

Une Gap Year, c'est quoi ?

Il s'agit d'une année sabbatique durant vos études vous permettant de vous consacrer à votre développement personnel. Vous pourrez ainsi, selon vos envies, apprendre une ou plusieurs langues, acquérir de l'expérience professionnelle, explorer le monde ou encore pratiquer du bénévolat.

La gap year a pour objectif premier de vous aider à construire votre avenir : soit en vous permettant de prendre suffisamment de recul pour réfléchir à ce que vous souhaitez véritablement faire, soit en consolidant d'une manière ou d'une autre les connaissances que vous apportent vos études.

Si ce principe est déjà très implanté dans de nombreux pays, il prend de l'ampleur en France. De plus en plus d'étudiants s'accordent une année sabbatique et en profitent notamment pour partir à l'étranger.

➜ Voir aussi : Comment choisir son organisme de séjour linguistique ?

 

Que faire à l'international ?

Sachez que de nombreuses options s'offrent à vous. Faisons un petit tour d'horizon sur ces différentes possibilités.

Consolider son expérience professionnelle

Vous l'entendez souvent et il n'y a rien de plus vrai : après les études, les entreprises se réfèrent en grande partie à vos stages afin de décider ou non de vous accepter en première embauche.

Une année sabbatique à l'étranger est l'occasion en or d'agrémenter votre CV. En plus des stages obligatoires imposés par votre cursus scolaire, vous pouvez enrichir votre expérience professionnelle tout en améliorant votre maîtrise d'une langue étrangère et en découvrant une autre culture, et donc une autre façon de travailler. Dans un contexte de globalisation permanente, les entreprises sont friandes des jeunes diplômés ayant fait leurs preuves dans un contexte international. 


Vous avez aussi la possibilité d'intégrer des cours de langues dans un pays étranger, afin d'en parfaire votre maîtrise non seulement dans un contexte scolaire, mais également en étant au contact direct avec les locaux.

Se consacrer à son développement personnel

La gap year est une excellente opportunité pour vous découvrir et vous aider à grandir. De nombreux étudiants se lancent dans un tour du monde en backpack. L'enrichissement est immense : faire de multiples rencontres, approcher de nouvelles cultures, apprendre à se débrouiller et à se prendre en main, ou tout simplement profiter de l'inspiration d'endroits dépaysants. Un backpack nécessite quelques préparatifs, en prévision d'une grande liberté durant le voyage. 

➜ Voir aussi : Lettre de motivation erasmus : Comment la rédiger ?


Une autre façon d'utiliser l'année sabbatique est de la transformer en expérience bénévole ou humanitaire. Les missions de volontariat ne manquent pas : on en trouve dans le monde entier et dans de nombreux domaines.

Aider la population, enseigner une langue maternelle ou étrangère, construire une école dans une région défavorisée, réhabiliter des animaux blessés, favoriser la conservation d'écosystèmes en danger, les opportunités affluent et vous permettent, selon vos préférences, d'apporter quelque chose aux autres et à la planète.

 

Année sabbatique à l'étranger : les conditions

Tout dépend de votre établissement scolaire. La très grande majorité des écoles de commerce proposent des années de césure à ses étudiants, et les écoles d'ingénieurs rejoignent de plus en plus cette tendance.

Ce n'est cependant pas le cas de tous les établissements d'enseignement supérieur et il faudra vous renseigner, soit auprès du service de scolarité, soit sur le site web de votre école ou université. La plupart de temps, cette gap year intervient juste avant votre dernière année d'étude. 


Une fois que vous vous êtes assuré qu'il était possible de pratiquer une gap year, vous devrez déposer une demande officielle. Les modalités d'admission varient, mais il est rare qu'un établissement refuse d'accorder une année sabbatique à un de ses étudiants.

➜ Voir aussi : Bourse de stage à l'étranger : Quelles bourses sont disponibles

 

Les inconvénients d'une gap year

À moins d'effectuer un stage rémunéré, vous devrez débourser une certaine somme durant votre année de césure. Transport, logement, nourriture, visite… Il est possible de voyager à petit prix, mais jamais gratuitement. De plus, certaines missions de bénévolat peuvent demander une contribution financière de la part des volontaires. 

N'oubliez pas que vous sortirez nécessairement de votre zone de confort. Il ne s'agit pas que d'un inconvénient, au contraire, mais préparez-vous à rester plusieurs mois loin de vos proches et de votre environnement familier. En bref, s'il y a de nombreux avantages à entreprendre une année sabbatique à l'étranger, il faut également prendre en compte les désavantages.