Les Dossiers du Mois :

Parcoursup 2018

Toutes les clés pour réussir Parcoursup !

➜ Voir le dossier

 

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

A découvrir : Le métier de Consultant en Transformation Digitale

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Faire ses études au Japon

Faire ses études au Japon

Le pays du soleil levant attire chaque année de nombreux étudiants étrangers. Même si le tourisme japonais a souffert depuis les catastrophes de 2011 , les jeunes étudiants restent solidaires de cette civilisation si particulière. Pour vous aider à partir étudier au Japon en toute sérénité, on a regroupé toutes les informations dont vous pourriez avoir besoin dans ce dossier exclusif sur le Japon.

02 Mai 2017 à 15h25 | | 6 avis

Faire ses études au Japon

Etudier au Japon demande des ressources financières considérables et une motivation profonde. S'informer sur les différentes formalités est obligatoire. C'est pour cela que digiSchool vous propose de découvrir toutes les démarches et informations pour effectuer un séjour d'études au Japon.

Notre guide pour étudier au Japon :

 

Les premières formalités

Tout d'abord, vous devez demander 6 mois à l'avance un visa selon votre profil:

  • Visa de stage court séjour: destiné aux étudiants souhaitant effectuer un stage ne dépassant pas 90 jours au Japon dans le cadre de leurs études. Ce stage ne doit pas être rémunéré (l’indemnisation n’est pas considérée comme une rémunération).
  • Visa études courtes: les étudiants qui souhaient se rendre au Japon afin d’effectuer un séjour d’études d’une durée maximale de 90 jours doivent demander le même visa de séjour temporaire que pour un "voyage d’agrément"
  • Visa études longues: destiné aux personnes souhaitant se rendre au Japon pour une durée de séjour supérieure à 90 jours
  • Visa stage long: s’adresse aux étudiants voulant effectuer un stage supérieur à 90 jours au Japon dans le cadre de leurs études. Les personnes souhaitant effectuer un stage d’une durée inférieure à 90 jours mais rémunéré sont également concernés.

Pour plus d'informations, dirigez-vous vers le site de l’ambassade du Japon.

 

Se loger au Japon

De nombreuses résidences universitaires sont mises à la disposition des étudiants étrangers toute l'année. Le loyer moyen se situant à 100 euros par mois, elles sont très demandées.

La location d'un appartement dans la ville de Tokyo coûte environ 600 euros par mois. La capitale est en effet la ville la plus chère du pays. Il vous sera en plus demandé un dépôt de garantie non-remboursable.

La meilleure solution pour les étudiants reste le logement en famille d’accueil. En effet, si vous allez au Japon pour une courte durée, vous serez directement immergé dans la culture en vivant chez une famille japonaise et pourrez ainsi profiter pleinement de votre séjour et faire de formidables rencontres.

➜ À lire : 5 conseil pour réussir son séjour à l'étranger

 

Le financement des études

Les frais d’inscription aux universités coûtent très cher puisqu'ils sont de 3600 euros par an pour une école publique. Il faut donc trouver une nouvelle source de financement.

Depuis avril 2004, le gouvernement japonais offre 775 euros par mois aux 11000 étudiants étrangers les plus motivés. Il s'agît de la bourse Jasso. Elle s'adresse aux jeunes les plus méritants dans le cadre d'un cursus au Japon. D'autres bourses sont délivrées par le Japon, comme la bourse d'étude et de recherche ou celle de langue et civilisations japonaises. La France propose également des bourses comme Egide ou ANDES

Si vous souhaitez améliorer vos conditions de vie grâce à un travail rémunéré, vous devrez demander une dérogation à l'ambassade de France au Japon.

 

Inscription à l’université

Pour pouvoir intégrer une université japonaise, vous devrez réussir l’EJU (Examination for Japanese University Admission for International Students). Ce test regroupe plusieurs domaines comme la culture, la langue ou encore la science. Il évaluera enfin votre niveau de langue (anglais ou japonais).

Pour être exonéré des frais d’inscriptions, renseignez-vous auprès de votre future université d’accueil. Enfin, une bourse vous sera adressée dans le cadre d'un programme d'échange inter-universitaire.

Il faut différencier trois coûts différents lors d'une inscription dans une université japonaise:

  • les frais pour postuler à l'université (150 euros)
  • les frais liés à votre admission au sein de l'université (2500 euros)
  • les frais d'inscription pour valider votre admission au sein d'une formation (5000 euros)

➜ Voir aussi : Obtenir un double-diplôme en étudiant à l'étranger

 

La santé au Japon

Avant de partir, il est recommandé de consulter un médecin et de souscrire à une assurance de rapatriement sanitaire couvrant les frais de soins et d’hospitalisation qui sont très élevés au Japon.

Il est également conseillé de sourcrire à la "National Insurance Health Card" afin d'accéder au soin dans tout le pays, et de ne payer que 30% des frais. Cette carte couvre les traitements principaux, mais certaines conditions restent à la charge de l'étudiant. Ce sera notamment le cas si vous devez être hospitalisé et choisissez une chambre simple au lieu d'une chambre double. Les démarches pour obtenir cette carte doivent être effectuées dès l'enregistrement en tant qu'étudiant étranger terminé. Il faudra compter entre 50 euros et 250 euros par mois pour détenir cette carte.

 

Les organismes linguistiques pour partir à l'étranger :

   

Les assurances pour votre séjour à l'étranger :

         

Les Universités à l'étranger :

         
digiSchool a sélectionné pour vous
Les avis sur cet article
Maxime

20 / 20

Très complet
Par

Maxime

- le 14 Février 15h51
Clacla

20 / 20

Oui
Par

Clacla

- le 01 Octobre 22h53
Plus de commentaires
Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis