Les Dossiers du Mois :

Parcoursup 2018

Toutes les clés pour réussir Parcoursup !

➜ Voir le dossier

 

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

A découvrir : Le métier de Consultant en Transformation Digitale

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Les bourses et financements possibles pour étu...

Les bourses et financements possibles pour étudier en Italie

Partir étudier à l'étranger coûte cher, surtout si vous comptez voyager et profiter à fond de cette expérience. Heureusement, des bourses sont mises à disposition des étudiants pour leurs stages ou leurs études dans une fac italienne, alors renseignez-vous vite ! 

Publié le 16 Décembre 2016 à 15h35 | | 0 avis

Les bourses et financements possibles pour étudier en Italie

En comptant les transports, le logement, la nourriture, les assurances et les frais de scolarité pour ceux qui partent en solo, une année en Italie pour un étudiant coûte entre 8 500 et 15 000 eurosSi vous partez dans le cadre d'un échange universitaire ou d'un stage, vous avez la chance de pouvoir bénéficier du programme Erasmus +, qui apporte un soutien aux étudiants en mobilité dans l'Union Européenne.

Pour celles et ceux d'entre vous qui souhaitent s'inscrire dans une université italienne pour y effectuer leur cursus universitaire, vous ne pourrez pas compter sur ces bourses. Néanmoins, des bourses sont attribuées aux étudiants étrangers par le gouvernement italien. Petit récapitulatif des financements auxquels vous avez le droit de recourir pour votre séjour d'études.

➜ À voir aussi : Le guide pour faire ses études en Italie

 

Les bourses françaises pour les études

Inscrit dans une université française, vous pouvez bien évidemment participer au programme Erasmus : le programme permet aux étudiants d'être acquitté des frais universitaires qui peuvent aller jusqu'à 1 300 euros en Italie ; en sus, il délivre une bourse mensuelle. En moyenne, un étudiant qui fait son échange en Italie percoit 210 euros par mois, à 3 reprises pour un départ au semestre et à 6 reprises pour un départ à l'année. Attention, la bourse Erasmus+ n'a pas vocation à financer l'intégralité de votre séjour en Italie ! Les régions et départements attribuent aussi une bourse aux étudiants en mobilité qui peut être cumulée avec celle d'Erasmus. Il faut alors que vous vous renseigniez auprès de votre mairie.



Les bourses françaises pour les stages

Pour les étudiants souhaitant faire un stage en Italie dans le cadre de leur diplôme, il existe également une bourse Erasmus+ Stages. Pour en bénéficier, il faut que votre stage soit obligatoire dans votre cursus : vous n'êtes pas éligible si vous souhaitez partir en stage dans le cadre d'une année de césure. Cette bourse, d'un montant de 360 € par mois en moyenne, varie selon la durée complète du stage, et est versée en une fois, au début de la mobilité.

➜ À voir aussi : Le système universitaire en Italie

 


Les bourses italiennes

Pour les étudiants désirant s'inscrire dans une université italienne publique, une école ou dans la recherche doctorale et postdoctorale, une bourse a été mise en place par le gouvernement italien. Pour pouvoir bénéficier de cette bourse, il faut avoir de bons résultats scolaires, maîtriser la langue italienne, et avoir le niveau de diplôme requis pour l'inscription à l'institution choisie. Cette bourse peut être versée sur trois, six ou neuf mois et vous permet, en général, d'être exempté des frais universitaires.

Certaines institutions ont des bourses spécifiques qu'elles décernent aux étudiants étrangers : la Domus Academy (école privée de design), la MIP Politecnico di Milano (école de commerce) ou encore la Bocconi University (université privée spécialisé dans les sciences économiques, la finance, le management, l'administration publique et le droit). Cette dernière attribue notamment une bourse au mérite permettant une dispense des frais d'inscription correspondant à 11 500 € par an pour un maximum de 3 année d'études en licence ou 5 années d'études pour les études de droit. Ces bourses-là sont accessibles sur dossier et selon des critères sociaux.


Tous nos autres articles pour étudier en Italie :

 

Retour au Sommaire :

Étudier en Italie Les Autres Pays

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis