Les dossiers du mois :

Rentrée décalée

N'attend pas la prochaine rentrée pour te réorienter !

➜  Voir le dossier

 

Parcoursup 2020

Calendrier, formations, nouveautés, méthodo, conseils !

➜  Toutes les clés

 

Réforme du bac 

Nouvelles matières, nouvelles modalités d'évaluation, actualités 

➜  Tout sur le Bac 2021

 

Rapport de Stage

Méthodologie étape par étape et exemples  :

➜ Voir le dossier

 

 

#digiMentor : les conseils d'orientation de Nathalie Hector, directrice du programme Grande Ecole de l'EM Lyon

 

 

 

étudier à l'étranger

 

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

 

 

Faire ses études en Finlande

Faire ses études en Finlande

Ah, la Finlande ! Ce pays chaleureux aux paysages magnifiques attire de nombreux étudiants du monde entier grâce à son système d’éducation de qualité. Tu en fais partie mais tu ne sais pas du tout par où commencer ? Dans son dossier spécialement dédié à la Finlande, digiSchool tente de répondre à toutes tes questions.

Publié le 09 Aout 2019 à 12h05 | | 0 avis

Faire ses études en Finlande

 

Notre guide pour étudier en Finlande :

 

Est-ce nécessaire d’apprendre le finnois avant de partir ?

La question de la langue est l’une des principales interrogations au moment de partir étudier à l’étranger, surtout quand il s’agit d’une langue méconnue comme le finnois. Ne t'inquiète pas, parler finnois couramment n’est pas obligatoire pour étudier en Finlande ! Toutes les universités finnoises proposent des cursus en anglais de haut niveau. Attention, la plupart d’entre elles te demandent un score minimum au TOEFL, TOEIC ou IELTS pour être accepté.

➜ À voir aussi : Test TOEIC® : l'application de digiSchool pour bien te préparer

 

Si tu souhaites apprendre le finnois, il existe plusieurs endroits en France qui proposent l’apprentissage de la langue :

Sache que le suédois est la deuxième langue officielle de la Finlande et que certains cours à l’université sont également proposés dans cette langue.

 

Les études en Finlande

Quand on prend la décision de partir étudier à l’étranger, de nombreuses questions se posent. En effet, avant de boucler ses valises, il faut penser au coût des études, à l’équivalence des diplômes, mais également aux modalités d’accès à un cursus !

 

Le coût des études

Si tu souhaites faire tes études en Finlande, sache que tu es privilégié en étant citoyen d’un pays membre de l’Union européenne ! En effet, les européens n’ont aucun frais de scolarité à payer, tout comme leurs camarades finlandais. Les autres étudiants étrangers, en revanche, doivent s’acquitter de frais universitaires. Ceux-ci peuvent atteindre 10 000 euros par an en Bachelor et 20 000 euros en Master.

 

L’équivalence des diplômes

En Finlande, les diplômes préparés sont les mêmes que ceux préparés en France : la licence, le master et le doctorat (le système LMD). L’équivalence est facilitée avec le système de points ECTS, car l’unité de compte des crédits est commune aux universités et grandes écoles dans toute l’Union européenne. En revanche, il ne faut pas oublier avant de partir de faire une demande d’équivalences des diplômes de bac si tu comptes effectuer ta licence en Finlande ou de licence pour entrer en master.

Dans le cadre du programme Erasmus+, tu n'as aucune démarche à effectuer puisque la reconnaissance des diplômes est prévue dans les accords entre établissements français et finlandais.

 

Les examens de sélection

La grande différence des universités finnoises avec les universités françaises se trouve dans la sélection. En effet, chaque établissement dispose d’un système d’examen d’entrée que les étudiants doivent nécessairement passer pour être admis. Selon le cursus que tu souhaites intégrer, tu auras des épreuves spécifiques à passer.

Pour passer cet examen, tu dois t'y prendre longtemps à l’avance, car les inscriptions se déroulent généralement neuf mois avant la rentrée universitaire. Les examens d’entrée ont lieu au mois d’avril : tu peux décider d’aller les passer en Finlande, mais sache que des centres d’examen existent dans d’autres pays européens. Les résultats sont publiés un à deux mois plus tard.

 

Financer ses études en Finlande avec des bourses

La meilleure solution pour venir étudier en Finlande à moindre coût est de partir avec le programme d’échange Erasmus+car tu pourras bénéficier de la bourse Erasmus+, d’un montant d’environ 200 euros par mois. Une fois accepté pour partir faire un échange en Finlande, tu n'auras aucune démarche pour recevoir la bourse : le service international de ton université te demandera simplement ton RIB.

➜ À voir aussi : Tout savoir sur le programme Erasmus+

 

En outre, sache qu'il existe deux types de bourses pour les doctorats et la recherche : les demandes de bourses individuelles réalisées par les étudiants directement, et les bourses d’accueil (elles sont déposées par le ministère de l’éducation finlandaise dans le but de rechercher des étudiants chercheurs ou en doctorat). C’est le Center for International Mobility qui se charge d’octroyer des bourses aux étudiants chercheurs.

 

La santé en Finlande

Avec la carte CEAM (carte européenne d’assurance maladie), tu seras couvert au même régime que les étudiants finlandais. Pense à la demander à ton assurance au plus tard deux semaines avant ton départ : elle est complètement gratuite !

Le principe de remboursement est différent de celui de la France. Pour chaque soin qu’un patient reçoit, il doit payer un ticket modérateur. Pense à bien garder tous tes justificatifs de soins, car lorsque tu rentreras, la sécurité sociale française pourra t'en rembourser l’intégralité ou une partie.

digiSchool a sélectionné pour vous