Les dossiers du mois :

Rentrée décalée

N'attend pas la prochaine rentrée pour te réorienter !

➜  Voir le dossier

 

Parcoursup 2020

Calendrier, formations, nouveautés, méthodo, conseils !

➜  Toutes les clés

 

Réforme du bac 

Nouvelles matières, nouvelles modalités d'évaluation, actualités 

➜  Tout sur le Bac 2021

 

Rapport de Stage

Méthodologie étape par étape et exemples  :

➜ Voir le dossier

 

 

#digiMentor : les conseils d'orientation de Nathalie Hector, directrice du programme Grande Ecole de l'EM Lyon

 

 

 

étudier à l'étranger

 

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

 

 

Étudier en Espagne

Tu souhaites étudier à l’étranger et apprendre rapidement l'espagnol ? digiSchool t'indique tout ce qu'il faut savoir pour étudier en Espagne : infos sur l'inscription dans une université espagnole, les démarches en tant qu'étudiant étranger, les bourses, le logement... c'est par ici que ça se passe !

Publié le 06 Aout 2019 à 17h56 | | 0 avis

Étudier en Espagne

Découvre une culture hors du commun en te rendant en Espagne. Pendant quelques mois ou quelques années, étudie dans une des excellentes universités, avec un climat agréable et une vie festive dans un pays où les grandes villes ne dorment jamais ! 


Notre guide pour étudier en Espagne :

 

S’inscrire dans un établissement espagnol

Pour pouvoir étudier en Espagne, tu dois impérativement obtenir l'autorisation intitulée Credencial de Acceso (en français « accréditation »). Délivrée par l’UNED (Universidad Nacional de Educación a Distancia), l'organisme chargé de vérifier l'éligibilité des étudiants à suivre des études en Espagne, elle te donnera une note sur 10, basée sur tes résultats du bac. En général, elle correspon à ta moyenne au baccalauréat, divisée par deux.

Pour l'obtenir, tu dois t'enregistrer sur le site de l’UNED et apporter les justificatifs suivants :

  • formulaire d’enregistrement,
  • photocopie de votre carte d'identité,
  • copie du diplôme du baccalauréat et du relevé de notes,
  • certificación académica : toutes vos notes depuis la seconde,
  • un justificatif du règlement de la demande de Credencial.

Chaque université espagnole propose un dossier d'inscription sur son site. La date limite pour s'inscrire se situe vers mi-juillet, ce qui te laisse peu de temps entre les résultats du Bac et la clôture des inscriptions. Il est donc fortement conseillé de se pré-inscrire pour ne te retrouver pris de cours au mois de juillet.

En plus de la note, le Credencial te fournira une équivalence du type de filière suivi en France pour passer ton bac. Il existe trois spécialités de baccalauréat en Espagne :

  • Ciencias y Tecnología (sciences et technologie)
  • Humanidades y Ciencias sociales  (sciences humaines et sociales)
  • Artes - artes plásticas imagen y diseño; o artes escénicas, música y danza (arts)

Contrairement à la France, l’université en Espagne est une filière sélective, d'où une sélection accrue des étudiants étrangers. Pour pouvoir intégrer une filière à l’université, il faut donc avoir obtenu une note supérieure à la nota de corte, la note minimum qui donne accès à la filière choisie. Cette note varie d’année en année et dépend de chaque filière. Une nota de corte de 5/10 signifie qu'il suffit d'avoir le bac pour prétendre à intégrer la filière en question.

En Espagne, il existe trois catégories d’universités :

  • publiques
  • privées
  • religieuses

Il faut savoir que pour une inscription dans une université publique, il y a une prise en charge de l’État contrairement aux universités privées ou religieuses, où aucune prise en charge n’est effectuée. Les cours commencent généralement début octobre et s’étalent jusqu’à la fin du mois de juin.


S'inscrire au registre central des étrangers

Si tu as l'intention de résider en Espagne pour une durée supérieure à trois mois, tu dois impérativement t'inscrire au registre central des étrangers pour obtenir ton NIE (Numero d'Identification d'Étranger). Ce numéro est indispensable pour de nombreuses démarches du quotidien, comme l'ouverture d'un compte bancaire, l'ouverture d'une ligne téléphone, la souscription à un service de distribution d'eau, d'électricité ou de gaz. Pour l'obtenir, il faut te munir des papiers suivants, en plus du formulaire à completer en double exemplaire :

  • carte d'identité,
  • attestation d'inscription de l'établissement dans lequel vous avec été accepté
  • attestation déclarant sur l'honneur que vous avez les ressources financières suffisantes pour financer votre séjour en Espagne.

En tant que ressortissant de l'Union Européenne, ce NIE est obligatoire. Ce numéro est valable cinq ans, et pour l'obtenir tu dois fournir tous ces documents au commissariat ou au bureau d'immigration local, qui te demandera de payer une somme de 15,50 €.

 

Avoir un niveau suffisant en Espagnol

Afin d’intégrer une université espagnole, il est indispensable d’obtenir le DELE (Diploma de español como lengua extranjera). Il permet d'attester ton niveau en espagnol, et est disponible en six niveaux: 

  • DELE A1 : débutant / faux débutant (93 euros)
  • DELE A2 : élémentaire (103 euros)
  • DELE B1 : pré-intermédiaire (115 euros)
  • DELE B2 : intérmediaire (155 euros)
  • DELE C1 : avancé (163 euros)
  • DELE C2 : maîtrise (168 euros)

Ces diplômes sont délivrés par l'Instituto Cervantes au nom du ministère espagnol de l'Éducation, de la Culture et du Sport et sont reconnus internationalement par les entreprises privées, les Chambres de Commerce et les systèmes d'enseignement public et privé. Pour qu'une université t'accepte, tu dois atteindre au minimum le niveau B1. Rassure-toi, même si ta maîtrise de l'espagnol est faible, tu peux tenter ta chance car certaines universités ne demandent pas de preuve du niveau de l'étudiant.

➜ À voir aussi: Étudier en Belgique

 

Les bourses pour étudier en Espagne

Si tu pars dans le cadre d'un séjour Erasmus, tu pourras bénéficier d'une bourse Erasmus. En général, les étudiants français touchent une bourse d'un montant situé entre 120 et 150 € par mois.

Il existe cependant de nombreuses autres bourses accessibles aux différents types d'étudiants étangers souhaitant venir étudier en Espagne. Un étudiant se rendant en Espagne hors échange universitaire peut se renseigner auprès de l'Ambassade d'Espagne en France, du ministère espagnol de l'Education, ou encore directement auprès de l'Université concernée pour prendre connaissance des bourses la bourse auxquelles il peut prétendre. 

➜ À voir aussi : Erasmus + : tout sur le programme de mobilité et les bourses

 

Vivre et se soigner en Espagne

Un étudiant européen peut obtenir une carte européenne d’assurance maladie (CEAM) pour être au même régime de sécurité sociale que les étudiants espagnols. Cette carte te garantit la prise en charge de tes soins médicaux, et ce dans les mêmes conditions que les Espagnols. Attention, certains tarifs peuvent être supérieurs à ceux pratiqués en France : n'hésite pas à te renseigner pour compléter ta protection sociale par une mutuelle santé.

Le niveau de vie en Espagne est beaucoup moins coûteux que celui de la France. Tu n'auras pas de problème à te restaurer ni à te déplacer en Espagne. Si tu habites en colocotation, tu paieras moins cher la nourriture. Niveau restaus, tu seras servi ! Un repas te coûtera entre 6 et 9 euros le midi.

La culture espagnole est très riche, alors profites-en ! Si tu en as l'occasion, voyage au maximum... L'Espagne regorge de sites touristiques incontournables à visiter : la Sagrada Familia, le Parc Güell et la Casa Battlo à Barcelone, le centre historique médieval de Saint-Jacques de Compostelle, le Palais de l'Alhambra de Grenade, etc. Même au sein de votre ville, tu auras toujours des choses à découvrir. Il faut savoir que l’entrée de la plupart des musées est gratuite au moins une fois par semaine pour tous les étudiants européens. Si tu aimes la culture, n’hésite pas à y aller !

 

Se loger en Espagne

Se loger en Espagne est bien plus simple qu'en France. Sache que la plupart des appartements en location sont loués meublés, à des prix bien plus raisonnables que chez nous. Cependant, dans les principales villes touristiques, les loyers des studios peuvent aller jusqu'à 1 000 euros par mois. Il peut donc être préférable d'opter pour une colocation... et trouver une chambre pour 300 euros par mois dans les quartiers les plus abordables. Certaines résidences universitaires s'adaptent également à ta situation financière.

➜ À voir aussi: Étudier en Australie

 

Travailler en Espagne

Tu peux bien sûr exercer une activité rémunérée en Espagne pour financer tes études, que ce soit un stage ou un job étudiant. Du côté des petits jobs, tu peux toujours jouer la carte de l'étudiant français qui donne des cours de langue. Tu trouveras aussi de nombreuses opportunités dans le milieu de la restauration, surtout si tu travailles dans une grande ville : les bars et restaurants ont constamments besoin de serveurs en contrat étudiant.

digiSchool a sélectionné pour vous