Les Dossiers du Mois :

Parcoursup 2018

Toutes les clés pour réussir Parcoursup !

➜ Voir le dossier

 

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

A découvrir : Le métier de Consultant en Transformation Digitale

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Étudier aux États-Unis

Étudier aux États-Unis vous tente ? Partir à l'aventure de l'autre côté de l'Atlantique ne s'improvise pas du jour au lendemain... digiSchool vous donne toutes les clés pour bien préparer votre séjour et vivre le rêve américain en toute sénérité !

Publié le 27 Décembre 2016 à 10h06 | | 2 avis

Étudier aux États-Unis

La maîtrise de l'anglais est aujourd'hui une compétence essentielle dans le monde du travail. Or, quoi de mieux que  l'immersion pour apprendre une langue étrangère ? De nombreux étudiants décident ainsi d'aller étudier dans un pays anglophone. Vous souhaitez changer de continent ? Et si vous tentiez de vivre le rêve américain ?

 

Notre guide pour étudier aux États-Unis :

 

Préparer son séjour aux États-Unis

Partir étudier aux États-Unis, ça se décide longtemps à l'avance ! La plupart des tests d'entrée pour les universités américaines doivent être passés un an avant votre départ. Comptez aussi plus de deux mois pour obtenir un visa et passer des tests de langues.

Et puis, il faut prendre son temps pour choisir son établissement! Sachez qu'il existe plus de 4 000 établissements d’enseignement supérieur aux États-Unis, dont vous pouvez consulter la liste sur le site officiel du National Center for Education Statistics. Notez d'ailleurs qu'il est possible que vous ayez des frais de candidature lorsque vous postulez dans une école. Ces frais ne sont pas remboursés si vous n'êtes pas admis.

 

Les démarches pour être accepté dans une école aux États-Unis

Pour pouvoir intégrer une université américaine, vous devrez, dans la plupart des cas, passer des tests d'admission. La plupart de ces tests sont prévus au mois d’octobre ou novembre pour la rentrée suivante, d'où la nécessité de préparer son séjour et faire son choix d'étude bien à l'avance ! 

Une fois que vous aurez fait votre sélection d'établissements d'enseignement supérieur, contactez-les pour savoir quelles démarches suivre pour les inscriptions. En effet, elles peuvent varier d'un établissement à l'autre.

➜ Voir le dossier : Etudier à l'étranger : pourquoi pas vous ?

 

Quels sont les tests à passer ?

Pour pouvoir aller étudier aux États-Unis, il est indispensable de passer des tests de langue officiels pour attester de votre niveau.

Il existe de nombreux tests de langue, mais seulement quelques-uns ont une portée officielle internationale : l'IELTS, le TOEFL, le TOEIC. N'hésitez pas à découvrir nos conseils pour se préparer aux tests d'anglais.

Selon l'université, vous devrez parfois vous soumettre à d'autres tests spécifiques :

  • Test Lsac: tests spécifique aux "law schools", les universités de droit aux États-Unis, Canada, et d'autres pays
  • Graduate Record Examination (GRE) : test indispensable si vous postulez à un programme "graduate" (après 4 années supérieures) dans un pays anglophone. Le test est entièrement informatisé.
  • American College Testing’s (ACT) : ce test comporte 4 épreuves (anglais, mathématiques, lecture, raisonnement logique)

 

Les formalités administratives pour partir étudier aux États-Unis

Pour partir aux États-Unis, vous devez obligatoirement avoir un visa pour ne pas vous retrouver en situation d'illégalité. Ce n'est qu'une fois accepté dans une fac américaine que vous devez remplir votre demande de candidature en ligne. Votre futur établissement vous envoie un formulaire spécial, le l-20, qui vous permet de faire une demande de visa.Les démarches sont à faire au moins 3 mois à l'avance.

Le visa pour étudier aux États-Unis sans passer par un échange scolaire est le Visa F1. Il nécessite plusieurs formulaires :

  • Le DS-156, obligatoire pour tout le monde,
  • LE DS-157, pour les hommes de 16 à 45 ans,
  • Le DS-158, pour les bisa F ou J.

Attention, ce type de visa ne vous permet pas de travailler sur le territoire lors de votre première année d'études ! En effet, pour l'obtenir, vous devez prouver que vous pouvez subvenir à vos besoins sans travailler. Si vous voulez chercher un petit job, il vous faudra donc faire une demande préalable à l'Immigration and Naturalization Service (INS) pour avoir la permission de travailler en temps partiel. Les étudiants à temps complet peuvent cependant travailler sur le campus, un maximum de 20 heures par semaine. 

Si vous souhaitez partir aux États-Unis dans le cadre d'un échange scolaire ou pour faire un stage, c'est le visa J1 que vous devrez vous procurer. Ce visa vous donne l'autorisation temporaire de travailler aux États-Unis et d'être rémunéré. 

 

Financer ses études aux États-Unis

Le coût des études très élevé aux Etats Unis

Les frais de scolarité annuels varient entre 15 000 et 50 000 dollars selon les formations et les universités.  Aujourd'hui, la moyenne se situe aux environs de 18 000 dollars pour les cours uniquements, et de 26 000 dollars pour être, en plus, logé sur le campus.

Ces chiffres impressionnants peuvent notamment être expliqués par l'excellence du système universitaire américain, le financement de la recherche, ou encore les énormes moyens, matériels et insfrastructures mis à disposition des étudiants.

 

Les bourses d'études

Heureusement, de nombreuses bourses d'études permettent de compenser le prix faramineux de la scolarité dans les facs américaines. Près de la moitié des étudiants américains ont pu intégrer l'université grâce à une bourse, les 50% restant ayant simplement les moyens financiers de s'inscrire sans passer par là. 

Il existe aussi des bourses d'études réservées aux étudiants étrangers, qui sont accordées par des organismes privés sur dossiers.

Par exemple, la commission franco-américaine FullBright offre des bourses d’études de 6 000 à 45 000 dollars aux étudiants français souhaitant obtenir un diplôme de niveau Master ou PhD aux États-Unis.

 

Votre santé aux États Unis

En cas de problème de santé aux États-Unis, tous les soins sont à votre charge, est peuvent avoir un coût important. Il faut compter en moyenne : 

  • entre 80 et 100 $ (65 et 80 €) pour une consultation chez un médecin,
  • entre 100 et 250 $ (entre 80 et 200 €) pour un rendez-vous chez le dentiste,
  • au moins 150 $ (120 €) pour n'importe quel autre spécialiste,
  • plusieurs dizaines de milliers d'euros pour 10 jours d'hospitalisation.

Il faut aussi prendre en compte le coût du traitement ou de l'opération chirurgicale:

  • Une angine : 240 €
  • Une bronchite : 100 €
  • Une otite : 400 €
  • Une sinusite : 130 €
  • Une fracture de la clavicule : 1 500 €

Avant d’aller chez le médecin, pensez à contacter votre assurance en France, qui vous donnera une liste de médecins près de chez vous et vous donnera son feu vert pour la prise en charge.

 

Une assurance internationale santé-rapatriement pour être couvert à 100%

Il existe des assurances, certes un peu chères, mais qui prennent en charge l'intégralité de vos frais de santé, avec compris dans le tarif différentes assurances et assistances. Par exemple, le Plan santé international de la SMENO est une assurance santé qui vous couvre à 100 % et sans franchise (médecin, médicaments et hôpital) à partir de 40 euros par mois.

Vous bénéficiez, en plus de garanties indispensables pour votre séjour, de :

  • l’assistance rapatriement ;
  • l’assistance juridique ;
  • la responsabilité civile internationale ;
  • l’assurance accident et décès ;
  • l’assurance contre le vol, la perte ou la destruction de bagages.

La LMDE propose aussi un service "Pack International", qui inclut un remboursement adapté aux spéficités dy pays d'accueil, une assistance 24h/24 7j/7, ainsi qu'un accès à un réseau d'établissements hospitalisés conventiionnés.

Dans tous les cas, constituez vous une petite pharmacie avant de partir. Toutefois, certains médicaments sont interdits aux USA, vous devrez donc les déclarer à la douane. Si vous suivez un traitement long, munissez-vous de vos ordonnances traduites en anglais.

 

Trouver un logement aux États-Unis

Vivre sur le campus

Si vous faites une demande de logement pour avoir une chambre universitaire, vous partagez votre chambre avec un ou deux autres étudiants américains ou étrangers. Cette solution est idéale si vous voulez vous intégrer rapidement ! Dans ces logements en cité universitaire, la cuisine et les sanitaires sont à partager avec le reste de l'étage. Dans la plupart des campus, vous avez la possibilité de souscrire au meal plan : en payant au début de l'année, vous aurez accés au petit-déjeuner, déjeuner et diner tous les jours.

 

Vivre en dehors du campus aux USA

La colocation

La colocation est une très bonne solution si vous avez un budget serré. Comme n'importe où, le loyer sera beaucoup plus abordable si vous le partagez avec d'autres étudiants. C’est aussi un bon moyen d’intégration lorsqu'on arrive dans un pays où on ne connait personne ! Pour les plus chanceux, comptez environ 400-600 dollars par mois dans une petite ou moyenne ville. Dans les grandes villes américaines, votre loyer pourra atteindre jusqu'à 1 000 dollars !

Habiter chez une famille

L'opportunité de partager la vie quotidienne d'une famille américaine est uen solution très attractive, d'autant plus qu'une chambre chez l'habitant vous fera beaucoup économiser. Avant d’opter pour cette solution, pensez à bien vous renseigner sur votre famille d’accueil pour vivre dans de bonnes conditions (famille de fumeurs, enfants,etc.)

Les auberges de jeunesses

Les auberges de jeunesses sont pratiques pour rencontrer des gens rapidement. Toutefois, louer une chambre dans une auberge de jeunesse est plutôt une solution à court terme.

Louer un appartement

Si vous avez les moyens de vivre seul, vous pouvez trouver un logement en faisant vos recherches par vous-même (sur ApartmentSearch par exemple) ou via une agence immobilière (avec ChanningRealState par exemple).

 

Gagner un peu d’argent aux États Unis

Si vous avez besoin de travailler en plus de vos études c’est possible aux USA. Votre visa vous permettra de travailler 20h par semaine au sein de votre campus. Vous pouvez donc travailler dans les cafétérias, les bibliothèques, les salles de sport, etc. Attention, les places sont chères... il faut donc s'y prendre avec beaucoup d'avance pour espérer décrocher un job sur le campus !

Après la première année de séjour, vous pourrez travailler à l’extérieur de votre campus. Vous pourrez chercher du travail où vous le souhaitez.

 

Les organismes linguistiques pour partir à l'étranger :

   

Les assurances pour votre séjour à l'étranger :

         

Les Universités à l'étranger :

         
Les avis sur cet article
mlo

20 / 20

c'est cherrrrrrrrrrrrrreeeeeeeeeeeeeeeeeeee4
Par

mlo

- le 06 Aout 13h05
vidalissime

20 / 20

Super article complet
Par

vidalissime

- le 05 Aout 13h38
Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis