Les Dossiers du Mois :

Parcoursup 2019

Toutes les clés pour réussir Parcoursup !

➜ Voir le dossier

 

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

A découvrir : Le métier de Consultant en Transformation Digitale

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Étudier en Suisse

Faire des études en Suisse, c'est possible. Le pays a signé la déclaration de Boulogne et ses diplômes universitaires entrent donc dans le cursus LMD. Découvrez tous nos conseils pour aller faire vos études dans ce pays.

Publié le 18 Mai 2016 à 16h00 | | 15 avis

Étudier en Suisse

La Suisse n’est pas membre de l’Union Européenne mais ses universités restent tout de même accessibles aux étudiants étrangers dont les étudiants français. La Suisse ayant signé la déclaration de Bologne, elle applique donc le système LMD (licence, master et doctorat) utilisé en France.

 

Notre guide pour étudier en Suisse :

 

Étudier en Suisse: les démarches

Un étudiant français souhaitant aller étudier en Suisse devra présenter de nombreux documents mais il n’est pas dans l’obligation de posséder un visa. Il devra formuler une demande de séjour, une attestation d’inscription dans une université Suisse, une preuve attestant des moyens financiers suffisants pour couvrir tous les frais d’un étudiant et une attestation de résidence sur le lieu d’étude (ou à proximité).

Pour aller étudieer en Suisse, pas besoin de mise à niveau en langues ! La Suisse ayant 4 langues officielles, le français, l’allemand, l’italien et le romanche, il suffit de maîtriser une de ces langues pour pouvoir étudier dans ce pays. Par contre, la langue officielle varie selon les régions, le Français étant majoritairement parlé dans la Suisse Romande, à l'Ouest du pays.

➜ À voir aussi: Test: êtes-vous prêt à partir étudier à l'étranger?

 

En Suisse, 4 universités donnent des cours en français : il s’agit des universités de Genève, de Lausanne, de Neuchâtel et l’école Polytechnique fédérale de Lausanne. Il n'y a donc pas besoin de savoir parler une seconde langue pour intégrer ces universités.

En revanche, il est demandé aux étudiants souhaitant étudier en Suisse un certificat de maturité. Il s’agit d’un document certifiant la fin de votre second cycle scolaire, soit l'obtention de votre Bac... excepté pour les Bac L. Sachez qu’il existe 3 certificats de maturité en Suisse:

  • La Maturité gymnasiale (soit le baccalauréat), qui permet d'enter à l'université ;
  • La Maturité professionnelle, souvent obtenue à l'issue d'une formation professionnelle initiale et qui permet d'entrer dans une haute école spécialisée ;
  • La Maturité spécialisée, souvent obtenue après une formation en école de culture général pour accéder à une haute école spécialisée.

Ce type de certificat se retrouve encore aujourd’hui dans certains autres pays européens comme la Belgique ou l'Italie.

Deux fois par an (juin et août/septembre) le CIUS (Cours d’Introduction aux Études Universitaires) met en place des examens d’admission pour les étudiants qui souhaitent partir étudier en Suisse. Le CIUS propose de s’inscrire à des cours afin de préparer cet examen. Le cout est d’environ 700€. Alors n’hésitez pas à vous renseigner rapidement.

 

Formalités pour étudier en Suisse

Si vous souhaitez faire un séjour de moins de 3 mois, (pour un stage ou un séjour linguistique par exemple) vous n’avez pas besoin de visa, la carte d’identité en cours de validité suffit. En revanche, si vous souhaitez partir en Suisse plus longtemps vous devez obtenir votre autorisation de séjour en Suisse en tant qu'étudiant (valable un an et renouvelable chaque année). Pour cela, vous avez besoin de prouvez que vous disposez :

  • De ressources financières suffisantes pour séjourner en Suisse sans avoir de job étudiant,
  • D'une assurance maladie couvrant aussi les couts engendrés par des accidents,
  • D'un document attestant que vous avez été admis dans un établissement d'enseignement reconnu.

➜ Voir le dossier : Étudier à l'étranger : pourquoi pas vous ?

 

Le cout des études et du logement en Suisse

Les frais d’inscription des universités de la Suisse varient fortement, de 1 000 CHF par an (soit 932 euros) pour l'université de Genève jusqu’à 8 000 CHF par and (soit 7 467 euros ) pour l’université della Svizzera italiana en Suisse italienne. Attention, certains frais universitaires paraissent peu élevés au premier abord, mais c'est surtout le cout de la vie en Suisse qui représente la majorité du budget étudiant.

Au niveau du logement, il faut compter entre 400 et 700 euros pour une chambre en résidence universitaire, un montant beaucoup plus élevé qu’en France. Les logements privés sont extrémement chers en Suisse, c'ets pourquoi nous vous conseillons au maximum de partager le loyer d'un appartement avec un ou plusieurs étudiants !

Pour faciliter votre recherche de logement, vous pouvez passer par différentes plateformes telles Uniplaces et Weroom, qui proposent un moteur de recherche par ville dans toute l'Europe. Grâce à ces sites, vous pourrez facilement trouver un appart ou une colocation, et peut-être même trouver un garant.

➜ À voir aussi: Mobilité étudiante: Uniplaces se porte garant pour les étudiants internationaux

 

L’octroi d’une bourse

Un étudiant français peut bénéficier d'une bourse d’aide à la mobilité, octroyée par l’État français ou sa région d’origine. Cependant, la Suisse octroie elle aussi des bourses aux étudiants étrangers, entre 210 et 240 bourses par an pour les étudiants déjà titulaires d’un diplôme du supérieur.

 

Partir en Erasmus

Depuis 2014, les conditions de participation de la Suisse au programme Erasmus ont été révisées : le pays n'est malheureusement plus éligible en tant que pays "programme", ce qui signifie que les étudiants français ne peuvent plus partir en Suisse dans le cadre d'Erasmus et donc recevoir une bourse de mobilité Erasmus. Cependant, la Suisse continue à accueillir les étudiants des universités partenaires en Europe grâce au programme “Swiss-European Mobility Programme” qui remplace Erasmus, le temps que la Suisse négocie pour sa réintégration au sein du programme.

➜ À voir aussi: Erasmus: le programme d'échange, les bourses

 

Travailler en Suisse

Si vous avez besoin d’un permis de travail il y a plusieurs conditions à respecter :

  • Avoir un contrat de travail en Suisse,
  • Avoir au moins 18 ans,
  • Habiter en Suisse,
  • Avoir une assurance maladie personnelle.

N’hésitez pas à vous renseigner auprès de vos universités pour faire vos demandes de dossiers. Il existe de nombreux accords inter-universitaires qui pourraient vous être très utiles.

 

Les organismes linguistiques pour partir à l'étranger :

   

Les assurances pour votre séjour à l'étranger :

         

Les Universités à l'étranger :

         
Les avis sur cet article
Maxisme

20 / 20

Bon jour je m'appelle Amadou diakite je suis Un candidat admis au baccaloreat 2017 j'aimerais continuer mais études universitaires en Suisse comment faire s'ivouplais les démarches à suivre
Par

Maxisme

- le 19 Aout 03h13
yola

20 / 20

Bonsoir je suis une étudiante togolaise et j'aimerais résider en suisse et continuer l'université. Svp comment faire si possible les démarches à suivre. Merci
Par

yola

- le 22 Juin 18h51
Plus de commentaires