Les dossiers du mois :

Parcoursup 2020

Calendrier, formations, nouveautés, méthodo, conseils !

➜  Toutes les clés

 

Réforme du bac 

Nouvelles matières, nouvelles modalités d'évaluation, actualités 

➜  Tout sur le Bac 2021

 

Rapport de Stage

Méthodologie étape par étape et exemples  :

➜ Voir le dossier

 

 

#RENTREE 2020 : tout savoir sur la rentrée au lycée (protocole sanitaire, calendrier, positionnement)

 

 

 

étudier à l'étranger

 

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

 

 

Erasmus+ : présentation du nouveau programme d...

Erasmus+ : présentation du nouveau programme de mobilité

Androulla Vassiliou, commissaire européen à l’éducation, la culture, le multilinguisme et la jeunesse a présenté le nouveau programme Erasmus+ hier lors d’une conférence à la Cité Universitaire Internationale à Paris.  digiSchool t’explique en quoi consiste ce  nouveau programme.

Publié le 30 Septembre 2014 à 09h34 | | 0 avis

Erasmus+ : présentation du nouveau programme de mobilité

Cela faisait plusieurs fois que le gouvernement évoquait une refonte du programme d’échange et sa volonté de l’étendre à plus de jeunes. C’est désormais chose faite et voici les changements qui sont impactés sur le nouvel Erasmus+.

Tous les programmes d'échange en un

En France le programme d’échange universitaire européen Erasmus a été largement démocratisée avec le film L’Auberge espagnole mais il existait sept autres programmes européens un peu moins connus des français : Comenius, Grundvigt, Leonardo da Vinci, Jean Monnet, Tempus, Erasmus Mundus, Jeunesse en action. Avec Erasmus + fini les nombreux programmes dans lesquels on ne s’y retrouve plus, tout est à présent regroupé sous une seule et même entité. Ainsi les jeunes pourront identifier plus facilement ce dont ils ont besoin et des échanges autour du sport sont également prévus.

Un budget revu à la hausse

Androulla Vassiliou a fait une annonce choc concernant le budget qui bénéficie d’une hausse de 40% par rapport aux autres programmes, soit au total 14,7 milliards d’euros. Côté France ce sont 140 millions d’euros qui seront attribués soit une augmentation de 9,7% par rapport à 2013. Cette allocation devrait normalement augmenter tous les ans jusqu’en 2020.

➜ À voir aussi : Erasmus : le programme d'échange, les bourses

Un programme étendu aux jeunes de tous horizons

Ce programme doit encourager la mobilité des jeunes et pas seulement des étudiants. Mme Vassiliou estime d’ailleurs qu’en France ce sont plus de 500 000 jeunes qui participeront à ce programme désormais ouvert aux apprentis, aux enseignants, au personnel universitaire, aux animateurs socio-éducatifs et aux bénévoles. L’autre enjeu du programme Erasmus + est également de faire en sorte que les jeunes issus de quartiers populaires puissent y accéder grâce à la nouvelle politique de la ville.

Des bourses adaptées à la destination

Lorsque les jeunes se lancent dans une mobilité, une bourse leur ait allouée pour les aider à financer leur séjour. Jusqu’alors elle était mensuelle et s’élevait à 160€ peu importe la destination pour laquelle le jeune optait. A présent Erasmus + tient compte du coût de la vie en fonction des pays en proposant trois catégories de bourses qui seront comprises entre 150€ et 300€ pour une mobilité d’études et jusqu’à 450€ dans le cadre d’un stage.

Geneviève Fioraso est revenue sur l’étude sur l’impact d’Erasmus hier durant la conférence en évoquant ses effets plus que bénéfiques puisqu’une expérience de mobilité internationale améliore a priori de 60% les chances d’être embauché et que l’on a pu constater un faible taux de chômage chez les jeunes ayant participé à ce type de programmes.

La France a envoyé environ 300 000 de ses étudiants en séjour à l'étranger durant l'année scolaire 2012-2013 mais a aussi été l'une des trois destinations les plus plébiscitées par les étudiants étrangers. 

➜ À voir aussi : 5 bonnes raisons d'aller étudier à l'étranger