Les dossiers du mois :

Rentrée décalée

N'attend pas la prochaine rentrée pour te réorienter !

➜  Voir le dossier

 

Parcoursup 2020

Calendrier, formations, nouveautés, méthodo, conseils !

➜  Toutes les clés

 

Réforme du bac 

Nouvelles matières, nouvelles modalités d'évaluation, actualités 

➜  Tout sur le Bac 2021

 

Rapport de Stage

Méthodologie étape par étape et exemples  :

➜ Voir le dossier

 

 

#digiMentor : les conseils d'orientation de Nathalie Hector, directrice du programme Grande Ecole de l'EM Lyon

 

 

 

étudier à l'étranger

 

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

 

 

Etudier à l'étranger : quelles différences e...

Etudier à l'étranger : quelles différences entre Erasmus et Erasmus + ?

Depuis sa création en 1987, le programme Erasmus a permis à plus de 9 millions de personnes de vivre l’expérience de la mobilité à l’étranger, dont plus de 4 millions d’étudiants dans le cadre de leurs études. En 30 ans, le programme a connu des évolutions et propose de nouvelles modalités. On remonte un peu les années pour t’expliquer la différence entre Erasmus et Erasmus +.

Publié le 27 Juin 2019 à 15h06 | | 0 avis

Etudier à l'étranger : quelles différences entre Erasmus et Erasmus + ?

Le programme européen Erasmus a été créé en 1987. Il était destiné aux étudiants de l’enseignement supérieur qui pouvaient partir quelques mois dans des universités européennes pour y faire une partie de leur année d’études.
Il existait en parallèle du programme Erasmus d’autres programmes de mobilité destinés à la formation professionnelle (programme Leonardo da Vinci ), à l’enseignement scolaire (programme Comenius) ou encore à la coopération dans le domaine de la jeunesse (programme Jeunesse en action). Tous ces programmes étaient regroupés dans ce que la Commission Européenne appelait le Lifelong Learning Programme (programme pour l’éducation et la formation tout au long de la vie).

Depuis le 1er janvier 2014, la Commission Européenne a rassemblé sous un même nom tous ces programmes européens dédiés à la formation, à l’éducation, à la jeunesse et a ajouté la thématique du sport : le programme Erasmus +.

On ne parle donc plus maintenant d'Erasmus mais d'Erasmus+ ! Et parce que ce n'est pas qu'un simple changement de nom, Erasmus+ c'est aussi de nouvelles modalités et une offre plus élargie pour les personnes qui souhaiteraient bénéficier de ce dispositif pour booster son expérience et/ou sa formation

Erasmus+, un programme ouvert à plus de publics

Erasmus+ s’adresse aux étudiants, aux apprentis, aux jeunes diplômes, aux collégiens et lycéens ou encore aux formateurs et personnels universitaires. En 2018, ce sont 85 409 personnes en France qui ont bénéficié du programme (+11% par rapport à 2017) dont :

  • 18 468 lycéens pro, alternants et stagiaires de la formation professionnelle (soit 21%)
  • 49 255 étudiants de l’enseignement supérieur dans le cadre d'une mobilité d'études supérieur ou de stage (soit 57%)

➜ À voir aussi : Apprentis ou alternants : le programme Erasmus + vous tend les bras

 

Un programme plus ouvert à l'international

Les partenaires et membres du programme sont de plus en plus nombreux. A sa création, 11 pays participaient au programme. On en compte aujourd'hui 34 aujourd'hui (les 28 Etats membres de l'UE, l'Islande, la république de Macédoine, la turquie, la Serbie, la Norvège et le Lichtenstein). Depuis 2016, la mobilité dans des pays hors-UE est également possible dans le cadre de partenariat entre établissements d'enseignement supérieur. 4 004 personnes en ont bénéficiés en 2018.

➜ À voir aussi : 5 idées fausses sur le programme Erasmus+

 

Erasmus+, un programme plus inclusif

Pour favoriser l'égalité des chances et pour que tout type de profil puisse bénéficier de cette expérience unique, les bourses Erasmus+ ont augmenté en 2018. Bon à savoir : les bourses Erasmus+ sont cumulables aux autres aides mobilisables dans le cadre d'études, de formation ou de mobilité  telles que l'aide à la mobilité internationale, les bourses sur critères sociaux, l'aide au mérite et/ou les aides territoriales.
Selon les chiffres de l'agence Erasmus+ France, 39% des apprenants en mobilité en 2018 bénéficiaient de bourses sur critères sociaux .

A titre d'exemple, si tu pars en mobilité dans le cadre de ta formation professionnelle, ta bourse Erasmus+ peut aller de 750 à 1 000€ / mois. Si tu pars dans le cadre d'une mobilité d'études supérieures, ta bourses peut aller de 170 à 370€ / mois selon le pays. Et pour une mobilité internationale dans le cadre d'un stage, elle peut atteindre 320 à 520€ / mois. 

➜ À voir aussi : Calcule le montant de ta bourse Erasmus+