Les Dossiers du Mois :

Parcoursup 2018

Toutes les clés pour réussir Parcoursup !

➜ Voir le dossier

 

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

A découvrir : Le métier de Consultant en Transformation Digitale

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Étudier à l'étranger : comment partir étudi...

Étudier à l'étranger : comment partir étudier à l'étranger ?

Publié le 21 Aout 2018 à 14h05 | | 0 avis

Étudier à l'étranger : comment partir étudier à l'étranger ?

Comment partir étudier à l'étranger?

Beaucoup d'étudiants ne connaissent pas la démarche à suivre pour s'inscrire, ni les contraintes liées aux études dans un autre pays. Équivalences de diplôme, budget nécessaire, demande d'inscription… Quelles sont les clés d'une expatriation réussie? 

 

La question des équivalences de diplômes

Avant de partir étudier à l'étranger, il faut se poser la question de l'équivalence du diplôme. En effet, si l'étudiant obtient un diplôme dans un pays étranger, il est nécessaire qu'il soit valable dans son pays d'origine afin qu'il puisse y travailler par la suite.

Cependant, certains diplômes ne sont pas reconnus dans tous les pays. Ainsi, si un étudiant fait ses études d'infirmier en dehors de l'Union Européenne et de la Suisse, le diplôme ne sera pas valable en France et il ne pourra pas y exercer son métier. En revanche, un étudiant en traduction n'aura pas ce problème. 

➜ Voir aussi : Aide à la mobilité internationale : Qu'est-ce que c'est ?

 

Comment postuler dans une université à l'étranger?

Si l'on sait dans quelle université et quel pays on veut aller, il est temps de passer à l'étape de l'inscription. Pour cela, il faudra se munir de nombreux papiers demandés par l'université.

Ils diffèrent selon les écoles, mais ces dernières demandent en général un test de langue si les cours sont dispensés dans la langue du pays. Il faudra également une carte d'identité, indispensable pour les pays de l'Union Européenne, ainsi qu'un passeport et un visa pour les pays hors Union Européenne.

Les papiers nécessaires sont détaillés sur le site internet de l'université, et il est également possible de contacter le responsable de la formation pour plus d'informations. 

➜ Voir aussi : Quelles études permettent de partir à l'étranger

 

Quel est le budget nécessaire?

Le budget diffère selon le pays et l'université choisie. Entre le coût du logement, de la formation, et des frais externes tels que la nourriture, étudier à l'étranger peut vite revenir cher. Parmi les pays les plus chers, on trouve l'Australie, avec 42 093 dollars pour une année en moyenne, contre 16 777 dollars en France.

Certains pays sont cependant plus abordables, avec par exemple la Chine où il faudra compter 10 729 dollars pour un an. A cela s'ajoute le prix du billet d'avion ainsi que du visa, qui peuvent également être très onéreux.

Pour partir au Canada par exemple, il faudra ainsi prévoir six cent euros aller-retour, auxquels s'ajoute une centaine d'euros de visa. 
Certains établissements proposent des bourses pour aider les étudiants, mais le montant à payer sera toujours assez conséquent, d'autant plus que les étudiants n'étant pas rattaché à un établissement français n'ont pas le droit aux bourses françaises.

On peut donc uniquement compter sur les aides financières proposées par l'établissement dans lequel on souhaite s'inscrire. 

➜ Voir aussi : Réaliser son service civique à l'étranger

 

Une solution alternative: l'échange universitaire

Afin de pouvoir profiter des avantages des études à l'étranger mais d'en atténuer les inconvénients, l'étudiant peut faire le choix de l'échange universitaire. Il s'agit de faire ses études dans une université française, mais de partir à l'étranger pendant un semestre ou un an, en général lors de la troisième année d'études.

Cependant, bien qu'il soit à l'étranger, l'étudiant sera toujours rattaché à son université d'origine. Ainsi, non seulement l'étudiant sera assuré d'avoir un diplôme valide dans son pays d'origine, mais les coûts seront également réduits.

En effet, non seulement les tarifs sont en général plus avantageux lors d'un échange universitaire, mais l'étudiant peut également profiter des aides aux départ à l'étranger, qui peuvent s'élever à plusieurs centaines voire milliers d'euros. De plus, l'étudiant n'aura en général pas besoin de chercher un logement, car l'université s'en occupera normalement pour lui. 

Il n'est ainsi pas facile d'étudier à l'étranger, mais c'est une expérience incroyablement enrichissante qui est accessible à n'importe quel étudiant motivé.

De plus, si l'on accepte de réduire la durée du séjour et de ne passer qu'un an à l'étranger, on peut opter pour l'échange universitaire, qui présente moins de contraintes financières. Étudier à l'étranger est ainsi possible pour tous les étudiants qui souhaitent améliorer leur niveau de langue et découvrir un nouveau pays.

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis