Les Dossiers du Mois :

Parcoursup 2018

Toutes les clés pour réussir Parcoursup !

➜ Voir le dossier

 

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

A découvrir : Le métier de Consultant en Transformation Digitale

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Partir au pair au Canada

De nos jours, de plus en plus de jeunes ressentent le besoin de partir vivre à l'étranger. Partir au pair au Canada est un bon moyen de concrétiser cela, de plus les canadiens ont tout à gagner à accueillir un jeune français puisqu'il pourra parler cette langue avec les enfants pour leur permettre comme un certain nombre de canadiens, d'être bilingue anglais-français.

Publié le 07 Février 2017 à 15h22 | | 1 avis

Partir au pair au Canada

Quelles conditions pour partir au pair au Canada ?

Pour partir au Canada en tant que jeune au pair il faut remplir les conditions du Visa Vacances-Travail car le Canada ne possède pas de programme au pair dit classique.

  • Avoir entre 18 et 30 ans
  • Être en possession d'un passeport valable pour toute la durée du séjour au Canada
  • Être célibataire et sans enfant
  • Disposer de ressources suffisantes pour assumer les frais de séjour et du billet de retour
  • Avoir des bases solides en anglais (ou en français).
  • N'être jamais parti au Canada avec un visa Vacances-Travail

Si vous comptez partir au pair au Québec, d'autres conditions s'appliquent.

➜ À voir aussi : Comment partir au pair à l'étranger ?

 

Comment trouver une famille d'accueil ?

Si vous êtes courageux et que vous voulez partir à la recherche de votre famille d'accueil seul, vous pouvez vous rendre sur le site Au Pair World qui est gratuit ou même sur le groupe Facebook "Au Pair In Canada". Si non, il existe des organismes de placement au pair pour lesquels vous devrez débourser des frais d'inscription mais qui vérifieront le sérieux des familles comme l'UFAAP par exemple.

➜ Pour aller plus loin : La réglementation des voyages au pair

 

Une fois votre famille d'accueil trouvée, n'hésitez pas à lui parler de vos attentes et demandez-lui d'en faire de même. Sachez que vous n'êtes pas obligé de signer un contrat mais nous vous conseillons tout de même de le faire pour être sûr des conditions de votre séjour au pair.

 

Qu'allez-vous faire au quotidien ?

Dans un premier temps, il faut savoir que vous serez logé, nourri et blanchi pour toute la durée de votre séjour et ce même si vous êtes malade ou en congé. En principe, votre famille d'accueil canadienne doit vous laisser une chambre individuelle au sein de la maison. Mais dans la pratique, toutes les familles n'en ont pas forcément la possibilité, c'est pourquoi il est important de mettre les choses au clair avant de partir pour savoir à quoi vous attendre !

En tant que jeune au pair, votre principale mission sera de vous occuper des enfants de la famille d'accueil (les aider aux devoirs, les surveiller...), il faut également savoir que vous serez peut-être amené à aider la famille dans les tâches domestiques quotidiennes. Souvent, si les familles d'accueil font appel à des jeunes au pair c'est aussi pour que ceux-ci parlent aux enfants dans leur langue maternelle, quoi de plus facile ? Finalement, vous deviendrez un peu la grande soeur ou le grand frêre temporaire des enfants de la famille.

➜ À lire : 5 façons de partir à l'étranger après le bac

 

Lorsqu'on est jeune au pair au Canada, on ne perçoit pas de salaire mais plutôt de l'argent de poche. Une famille d'accueil au Canada est tenue de verser au jeune au pair au moins le salaire minimum (qui varie d'une provine à l'autre). Sachez qu'au Canada, la loi ne prévoit pas le temps de travail d'un jeune au pair mais qu'en général celui-ci est de 30h par semaine. Pendant votre temps libre (au moins une journée par semaine dont au moins un dimanche par mois), vous devrez obligatoirement suivre des cours de langue tout en sachant que les frais d'inscription seront à votre charge.

 

Tous nos autres articles pour étudier au Canada :

 

Retour au Sommaire :

Étudier au Canada Les Autres Pays

digiSchool a sélectionné pour vous
Les avis sur cet article
Selin Canada

20 / 20

L'article est clair mais... on oublie l'essentiel.... c'est que les permis de travail de type PVT (permis vacances travail) sont un peu comme une tombola !!! C'est très demandé et c'est sur quota avec un tirage aléatoire dans un bassin énorme de candidatures ! En effet, c'est un programme qui permet pour la version française, aux jeunes de 18 à 35 ans de pouvoir vivre et travailler 2 ans à travers le Canada et bénéficier d'un permis de travail «ouvert». A ce moment-là, vous pouvez autant vendre des hamburgers, occuper un poste de PDG ou... garder des enfants ! bref,... je vous conseillerai, à défaut d'obtenir le précieux PVT, de vous inscrire peut être à un programme d'étude et travailler 20 h par semaine à côté en toute légalité !!! Pourquoi se compliquer la vie alors que des alternatives plus logiques existent ! A bon entendeur... Selin
Par

Selin Canada

- le 13 Février 14h16
Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis