Les Dossiers du Mois :

Parcoursup 2019

Toutes les clés pour réussir Parcoursup !

➜ Voir le dossier

 

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

A découvrir : Le métier de Consultant en Transformation Digitale

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Brexit : pourquoi apprendre l'anglais au Québe...

Brexit : pourquoi apprendre l'anglais au Québec, Canada ?

En 2015, pas moins de 10 000 étudiants français ont franchi l'Atlantique pour poursuivre leurs études supérieures au Canada (plus précisément au Québec). L'annonce du Brexit poussera-t-elle les jeunes à aller étudier plus loin que le Royaume-Uni ? Si c'est le cas, ils auront de bonnes raisons.

Publié le 03 Juillet 2016 à 10h00 | | 1 avis

Brexit : pourquoi apprendre l'anglais au Québec, Canada ?

Sur 10 années, plus de 45 000 français ont opté pour le pays du sirop d'érable pour continuer ou débuter leurs études supérieures.

➜ Voir la fiche pays : Etudier au Québec

Même dans la région francophone, celle du Québec, il est possible d'apprendre et de perfectionner son anglais. Rien que la province du Québec compte 13 universités, dont les fameuses UdeM, UQAM, l'université Laval ou encore HEC Montréal. Aujourd'hui, on compte 1/3 de Français parmi les étudiants étrangers au Québec.

 

Le coût des études abordable

Même si le niveau de vie au Canada est très élevé, le rapport qualité/prix est inégalé, les frais de scolarité étant moins élevés qu'aux Etats-Unis, en Australie ou encore au Royaume-Uni. En effet, des accords permettent aux étudiants français de bénéficier desmêmes frais que ceux des étudiants canadiens non québecois.

 

Améliorer son anglais dans un pays bilingue

Les nombreux programmes d'échanges permettent aux étudiants d'apprendre et de perfectionner leur anglais tout en étant das un environnement bilingue anglais-français. Ainsi, au quotidien, un jeune Français n'est pas complètement dépaysé, et peut s'améliorer à son propre rythme dans la province francophone du Québec.

 

Une pédagogie anglo-saxonne

Quoi de mieux que d'étudier dans un pays mêlant la culture française et anglo-saxonne ? Au Canada, et notamment au Québec, les classes sont en effectifs réduits afin de favoriser l'interactivité entre les élèves et surtout avec l'enseignant. Les cours se déroulent sous forme de débats, de travaux collectifs et d'études de cas pratiques.

➜ Voir le dossier : Etudier à l'étranger, pourquoi pas vous ?

Les avis sur cet article
Kebek

8 / 20

Pas mal d'illustrer le Québec avec en image la ville de Toronto... ;)
Par

Kebek

- le 06 Juillet 00h58