Les Dossiers du Mois :

Parcoursup 2019

Toutes les clés pour réussir Parcoursup !

➜ Voir le dossier

 

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

A découvrir : Le métier de Consultant en Transformation Digitale

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Financer son stage à l'étranger : quelles bou...

Financer son stage à l'étranger : quelles bourses existent ?

Que ce soit pour développer tes connaissances dans une langue, gagner en autonomie, ou tout simplement de voyager et t'ouvrir à d'autres cultures tout en gagnant en expérience, effectuer un stage à l’étranger ne peut que t'être bénéfique dans la suite de tes études et de ta carrière. Si le point majeur qui t'empêche de sauter le pas est le financement de ce projet, alors lis bien cet article..Des bourses d'études existent, et on t'en parle ici.

Publié le 05 Juillet 2019 à 15h05 | | 0 avis

Financer son stage à l'étranger : quelles bourses existent ?

Erasmus+, la bourse de stage à l’étranger la plus connue

Programme européen de mobilité pour les étudiants et les apprentis, la bourse Erasmus+ est aujourd’hui la bourse de stage à l'étranger la plus répandue car elle s'adresse à tous les étudiants, sans distinction de niveau de revenus. Elle permet non seulement d’étudier, mais aussi de réaliser un stage dans un pays européen, voire même hors Europe dans certains cas. 

Pour pouvoir bénéficier de cette bourse Erasmus+, il faut être inscrit dans un établissement d’enseignement supérieur et partir étudier dans un pays étranger européen, encadré par le partenariat entre établissements.

Sache qu’aujourd’hui, la quasi totalité des universités françaises et une grande majorité des autres établissements supérieurs participent à ce programme. ERASMUS+, te permet donc de bénéficier d'une bourse de stage de 320 à 520 euros par mois, durant deux à douze mois.

Pour en faire la demande, il faut t'adresser au service des relations internationales de ton établissement. Ils te donneront la liste de leurs établissements partenaires et les informations relatives à la procédure exacte (chaque établissement définit ses procédures et son calendrier).

Tu peux aussi consulter dès maintenant la liste des établissements partenaires du programme ERASMUS+ en quelques clics..

➜ Voir aussi : Calcule le montant de ta bourse Erasmus+

 

AMIE, une aide pour les franciliens

Autre bourse de stage à l'étranger, AMIE, acronyme pour Aide à la Mobilité Internationale des Étudiants, est une bourse de stage également reconnue mais réservée aux étudiants de l’Île-de-France.

Elle t'asssure une aide entre 250 et 450 euros par mois, pendant une durée de trente jours à dix mois. Pour obtenir une bourse AMIE, tu dois être inscrit dans une université francilienne partenaire du programme, avoir un quotient familial du foyer fiscal inférieur à 19,190 euros, et posséder une convention de stage signée par l’entreprise étrangère.

Les démarches, comme pour ERASMUS+, se font auprès de tonétablissement. A noter : cette bourse est cumulable avec d’autres aides au mérite.

➜ Voir aussi : Comment choisir son organisme de séjour linguistique ?

 

Aide à la mobilité internationale, une aide supplémentaire aux boursiers

Ressemblant à la bourse AMIE, l’aide à la mobilité internationale est une bourse de stage à l'étranger s’adressant aux étudiants de toute la France, recevant déjà une bourse sur critères sociaux.

Elle permet, comme les autres, d’effectuer un stage international, en offrant 400 euros par mois pour un séjour compris entre deux et neuf mois consécutifs. Pour être éligible, tu dois déjà recevoir la bourse de l’enseignement supérieur sur critères sociaux (ou une autre allocation annuelle), préparer un diplôme et être inscrit dans un stage.

Ta demande se fait au service des relations internationales de ton établissement. Une sélection des candidatures sera effectuée selon la qualité et l’intérêt du projet et sa conformité avec la politique internationale menée par l’établissement.

➜ Voir aussi : Gap Year à l'étranger : Tout ce qu'il faut savoir

Autres aides possibles

Enfin, sache qu’il existe d’autres aides, mais qui seront beaucoup plus spécifiques à ton projet.
Pour te donner un exemple, il y a la bourse de stage à l'étranger CIERA, acronyme de Centre Interdisciplinaire d’Études et de Recherches sur l’Allemagne, qui aide les étudiants à effectuer leur stage dans un pays parlant allemand (Allemagne, Suisse, Autriche), ou encore la bourse Fondation Ledoux, destinée aux étudiants en IUT.

Des aides spécifiques sont églement mobilisables via les conseils régionaux, les conseils départementaux ou même les municipalités. N'hésites pas à les solliciter pour connaitre leurs pratiques et les modalités de demandes.

➜ Voir aussi : Lettre de motivation Erasmus : comment la rédiger ?