Les Dossiers du Mois :

Parcoursup 2018

Toutes les clés pour réussir Parcoursup !

➜ Voir le dossier

 

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

A découvrir : Le métier de Consultant en Transformation Digitale

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Baptiste : "À Québec, nous pouvons nous ouvri...

Baptiste : "À Québec, nous pouvons nous ouvrir à une carrière internationale"

Baptiste, étudiant au CPE Lyon, est en année de césure à l'Université de Sherbrooke, à Québec. Le jeune homme a pu trouver du travail et a la chance de s'ouvrir à une carrière internationale. Il nous raconte son expérience.

Publié le 08 Mars 2016 à 18h54 | | 0 avis

Baptiste :

Baptiste est étudiant au CPE Lyon. Après un job d'été aux Etats-Unis, le jeune a homme a décidé de retourner en Amérique du Nord. Destination ? L'Université de Sherbrooke, à Québec.

Quel est votre parcours scolaire ?

J’ai intégré les classes préparatoires associées de CPE Lyon pour finalement être admis dans la filière ETI (Électronique - Télécommunications - Informatique). Je me suis tourné vers la spécialisation en Réseaux et Télécommunications.

 

Dans quel cadre êtes-vous parti étudier à l’étranger ? Combien de temps ?

Je suis parti à l’Université de Sherbrooke, à Québec. Cette université fait beaucoup de recherche dans le domaine du photovoltaïque concentré. Des cellules sont créées en salle blanche puis testées pour en connaître les performances. Je m’occupe de ces appareils de caractérisation pour ces cellules, afin de les rendre plus efficaces et fiables. Trouver une césure n’est pas forcément simple. Il y avait peu d’offres dans mon domaine et j’ai dû voir un peu plus large pour trouver. Il ne faut pas désespérer, j’ai moi-même trouvé ma césure assez tard (vers le mois de mai/juin dernier) !

➜ À voir aussi : Préparer son séjour étudiant à l'étranger

 

Quels pays avez-vous choisis et pourquoi ?

J’avais fait dans le passé un job d’été aux USA et j’ai vraiment adoré mon expérience là-bas. J’ai voulu retourner en Amérique du nord pour retrouver ces conditions de travail mais aussi la mentalité qui m’avait plu. Je n’ai pas besoin de parler anglais au quotidien car Sherbrooke ce situe dans le Québec mais j’en ai besoin au travail ou lors de certaines rencontre car au Canada, il y a beaucoup d’anglophones.

 

Cela permet de s’ouvrir au monde et de grandir en tant que personne

 

Comment s'est déroulée votre expérience là-bas ?

Cela m'a permis de découvrir d’autre façon de fonctionner, de réfléchir mais aussi de travailler. Il est facile de rester enfermé dans la mentalité française, la façon de faire française, etc... Cette expérience permet de s’ouvrir à d’autres modes de fonctionnement. C’est très bénéfique à la fois de façon personnelle mais aussi professionnelle. On peut ainsi appliquer les connaissances acquises à CPE Lyon et apprendre à travailler dans des projets longs dans lesquels on peut réellement s’impliquer. 

 

Retour au dossier

 

Quels conseils donneriez-vous aux étudiants encore hésitants ?

Cela permet de s’ouvrir au monde et de grandir en tant que personne. Par ailleurs, l’Université de Sherbrooke fait de la recherche et je peux ainsi découvrir ce monde, très différent de ce que j’ai pu connaître jusqu’à présent. Je côtoie des gens très compétents, avec qui je peux échanger et ainsi découvrir et apprendre beaucoup sur des domaines très précis. Le petit plus est aussi sur le CV : que l’on envisage une carrière internationale ou pas, cela ne passe pas inaperçu et c’est une chance que CPE Lyon nous offre cette opportunité.

➜ À voir aussi : Etudier au Québec

You have an error in your SQL syntax; check the manual that corresponds to your MySQL server version for the right syntax to use near 'À Québec, nous pouvons nous ouvrir à une carrière internationale"") AS score' at line 1