Les Dossiers du Mois :

Parcoursup 2019

Toutes les clés pour réussir Parcoursup !

➜ Voir le dossier

 

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

A découvrir : Le métier de Consultant en Transformation Digitale

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Arnaud : "Cette expérience en Australie a conf...

Arnaud : "Cette expérience en Australie a confirmé mon envie de travailler à l'étranger"

Arnaud, diplômé de l'ESILV en 2013, est parti effectuer un semestre en Australie dans le cadre de ses études. Pour digiSchool, il revient sur son expérience à l'international.

Publié le 29 Février 2016 à 17h58 | | 0 avis

Arnaud :

Quel est votre parcours scolaire?

J’ai intégré l’ESILV après un BAC S car c’était une des seules écoles à proposer un cursus spécialisé en Finance et des partenariats pour partir à l’étranger avec des universités de renom. L’équilibre entre théorie et pratique m’a permis d’acquérir des bases solides en mathématiques et programmation qui sont nécessaires à la bonne compréhension des problématiques financières. Le corps professoral, composé d’enseignants chercheurs et de professionnels exerçant en entreprise, permet d’avoir des cours en accord avec le marché du travail et les dernières innovations en matière de recherche.

Dans quel cadre êtes-vous parti étudier à l'étranger? Combien de temps?

Je suis parti dans le cadre de ma scolarité à l’ESILV. L'expérience internationale est obligatoire pour obtenir notre diplôme. On peut partir dès la 3ème année faire un semestre à l'étranger

➜ À voir aussi : Test - êtes-vous prêt à partir étudier à l'étranger ?

Quel ville/pays avez-vous choisi et pourquoi?

J’ai eu l’occasion de passer un semestre dans le Master de Finance Quantitative à l’Université technologique de Sydney (UTS) en Australie. J'ai fait le choix d'un pays anglophone pour pouvoir améliorer ma maîtrise déjà très correcte de l'anglais.

Comment s'est déroulée votre expérience là-bas?

Cela a été une expérience très enrichissante, tant d’un point de vue culturel qu’académique. Cela a confirmé mon envie de travailler à l’étranger après l'obtention de mon diplôme.

Retour au dossier

Qu'avez-vous appris, en termes de compétences mais aussi humainement?

Non seulement j'ai perfectionné mon anglais, mais j'ai aussi découvert une nouvelle culture. J'ai aussi appris à trouver mon équilibre grâce aux conseils Yuriy Sedykh, recordman olympique de lancer de marteau, qui m'a poussé à pratiquer régulièrement la préparation physique. C'est un bon moyen d'évacuer le stress et la pression des salles de marchés.

Quelles qualités faut-il avoir, selon vous, pour partir étudier à l'étranger?

Il faut avoir une bonne maîtrise de la langue du pays, ou au moins de l'anglais. Il faut aussi avoir une gande capacité d'adaptabilité pour s'accoutumer rapidement aux moeurs du pays.

➜ À voir aussi : Préparer son séjour étudiant à l'étranger

Quels conseils donneriez-vous aux étudiants encore hésitants?

Je leur dirais de ne pas hésiter! Surtout, bien se renseigner sur les différentes possibilités de mobilités et sur la vie du pays que l'on vise. Il faut bien se préparer en amont pour ne pas être complètement perdu à l'arrivée.

 

You have an error in your SQL syntax; check the manual that corresponds to your MySQL server version for the right syntax to use near 'Cette expérience en Australie a confirmé mon envie de travailler à l'étrange' at line 1