Les Dossiers du Mois :

Parcoursup 2018

Toutes les clés pour réussir Parcoursup !

➜ Voir le dossier

 

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

A découvrir : Le métier de Consultant en Transformation Digitale

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Anne : "Je suis restée travailler à New York"

Anne : "Je suis restée travailler à New York"

Anne vit aujourd'hui à New York, après avoir découvert cette ville grâce à un semestre académique. Elle nous présente son parcours qui lui a permis de travailler dans la ville dont elle est tombée amoureuse.

Publié le 09 Mars 2016 à 16h45 | | 0 avis

Anne :

Quel est votre parcours scolaire?

J’ai fait une section ES au lycée, j’ai toujours voulu faire une école de commerce. En première je me suis penchée sur les différentes écoles de commerce et le CEFAM a été mon coup de cœur. En effet, j’ai été séduite par sa vision à l’international, la reconnaissance des diplômes dans le monde et l’opportunité de finir ses études à l’étranger. Je cherchais une vraie école de commerce, sans classe préparatoire et avec une vraie dimension internationale. J’ai donc passé le concours et fais 3 ans en France et finis mes études en Mai 2015 à New York.

Dans quel cadre êtes-vous parti étudier à l'étranger? Combien de temps?

Je suis d’une nature curieuse et ayant des origines familiales de différents continents j’ai toujours voulu découvrir de nouveaux pays. Durant mon cursus CEFAMien je suis parti en première année 4 mois en expérience professionnelle en Argentine pour travailler dans un cabinet juridique et comptable. La deuxième année, je suis partie 4 mois aux Iles Canaries, à Tenerife, faire un stage en Relation Publique et Management dans un groupe d’hôtel. Enfin, en Aout 2014 je suis partie finir mes études à New York, ma dernière année en partenariat avec Pace University. Aujourd’hui, grâce à l’obtention de mon diplôme et à l’OPT, j’ai eu l’opportunité de rester sans qu’aucune entreprise n’aie à me payer un visa.

➜ À voir aussi : Focus sur Londres, ville cosmopolite

Quels ville et pays avez-vous choisi et pourquoi?

Le CEFAM avait des écoles partenaires aux Etats Unis : Albany, Philadelphie, Lawrenceville, Boston, New York. J’ai choisi de faire mes études à New York pour différentes raisons. La première était parce que je voulais faire un diplôme en Management en Tourisme et Hôtellerie, l’université de New York était la seule à proposer un programme faisable en 2 semestres. La deuxième raison était pour l’après diplôme : une fois le diplôme en poche il été plus facile de trouver un travail directement sur New York et de profiter du réseaux des professeurs de l’université qui pouvait m’aider et m’orienter. En effet, je voulais trouver un travail en Hôtellerie, Restauration ou Tourisme et New York est LA ville où tout le monde rêve de travailler, si je commence ma vie professionnelle là où tout le monde rêve de travailler je pars avec un gros avantage professionnel. Et la dernière raison pour laquelle j’ai choisi New York était pour sa richesse culturel et son côté atypique. Je suis toujours à New York, je suis tombé amoureuse de cette ville est suis très heureuse de pouvoir y travailler.

 

Sincèrement, il n'y a pas à hésiter : il faut partir ! Notre génération n'a plus de frontière.



Comment s'est déroulée votre expérience là-bas?

Mon expérience à New York est tout simplement géniale ! Je suis partie avec une amie qui faisait aussi le CEFAM, nous avons trouvé un appartement à Brooklyn. Nous nous sommes rapidement faites à la vie New Yorkaise, aux américains, au rythme de cours etc. Le point qui personnellement a été compliqué c’est la nourriture. J’ai dû changer mes habitudes alimentaires et oublier mes petits repas français.

 

Retour au dossier

 

Qu'avez-vous appris, en termes de compétences mais aussi humainement?

En travaillant avec des américains j’ai appris un mode de pensée bien plus synthétique et bien plus direct qu’en France. Les américains ne mettent pas autant de formes que nous en France, en gros il n’y a que le résultat qui compte. J’ai découvert une culture bien différente de la nôtre et très paradoxale : Les américains sont assez individualistes mais en même temps sont bien plus solidaires qu’on peut l’être en France. Ils sont aussi bien plus adepte à travailler en équipe, je le vois tous les jours au travail, il y a une motivation à travailler en équipe et chacun s’entraide.

 

Je suis toujours à New York, je suis tombé amoureuse de cette ville est suis très heureuse de pouvoir y travailler.



 

Quelles qualités faut-il avoir, selon vous, pour partir étudier à l'étranger?

De mon point de vue, pour partir à l’étranger il faut avoir une bonne capacité d’adaptation, ne pas être susceptible lorsque les manières des pays visités sont différentes de notre culture. En tant qu’étudiant, même en ayant eu tout mon cursus scolaire sur un mode américain en France, j’ai eu un temps d’adaptation où j’observais et j’ai rapidement pris le coche. J’ai appris que si je voulais vraiment quelque chose, il fallait que je compte que sur moi-même et mener l’équipe au point voulu. Un des aspects à prendre en compte qui n’est pas négligeable : quand on part on laisse sa famille et ses amis. Il faut partir dans l’esprit que c’est temporaire (ou pas), mais qu’on va revoir tout le monde rapidement et que c’est une expérience géniale de partir connaitre de nouvelles choses !

Quels conseils donneriez-vous aux étudiants encore hésitants?

Sincèrement, il n’y a pas à hésiter : il faut partir ! Notre génération n’a clairement plus de frontières. On ne peut plus s’arrêter à la France, des écoles de commerces il en existe à la pelle, des étudiants qui partent faire un semestre à l’étranger c’est pareil, avoir un bon niveau d’anglais devient de plus en plus courant. Il faut se démarquer ! Il faut partir à l’étranger autant qu’on le peut, se construire un palmarès de cultures visitées et y rester travailler même quelques mois et si possible dans le domaine d’étude visée. C’est vraiment important et quelque chose à faire tant qu’on est jeunes/étudiants, c’est maintenant qu’on construit notre avenir donc autant mettre toutes les chances de notre côté. J’ai visité une dizaine de pays aujourd’hui, ma famille est en France, ma vie est à New York maintenant. J’ai eu la chance d’avoir des parents qui m’ont toujours soutenue et ne m’ont jamais empêchée de partir à l’étranger, bien au contraire, et je leur en serai éternellement reconnaissante. Aujourd’hui, grâce à mon diplôme et mes différentes expériences professionnelles, je n’ai pas peur d’aller postuler pour un poste au Canada, Mexique, Afrique du Sud ou autre ! La mobilité et l’envie de bouger sont des choses recherchées aujourd’hui. Donc n’hésitez plus, PARTEZ !

➜ À voir aussi : Bien préparer ses études à l'étranger

You have an error in your SQL syntax; check the manual that corresponds to your MySQL server version for the right syntax to use near 'Je suis restée travailler à New York"") AS score , C.slug AS' at line 1