Les Dossiers du Mois :

Parcoursup 2018

Toutes les clés pour réussir Parcoursup !

➜ Voir le dossier

 

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

A découvrir : Le métier de Consultant en Transformation Digitale

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

5 conseils pour bien choisir son double-diplôme

5 conseils pour bien choisir son double-diplôme

Selon l'infographie d’International Double Degree Studies, 64% des employeurs considèrent l'expérience à l'étranger comme incontournable. Mais faut-il encore bien choisir son double diplôme pour pouvoir mettre toutes les chances de son côté. Voici quelques conseils pour vous aider à faire le tri.

Publié le 21 Septembre 2016 à 14h00 | | 0 avis

5 conseils pour bien choisir son double-diplôme

1. Tester son niveau d'anglais

Partir à l'étranger nécessite que vous ayez des compétences linguistiques, du moins en anglais. Bien que l'apprentissage le plus formateur dans l'enseignement d'une langue demeure l'immersion dans une autre culture, vous devrez toutefois avant de partir être capable de suivre des cours à l’étranger, et de les comprendre. Sinon prenez quelques cours afin d'améliorer votre niveau. Il existe des test pour connaitre votre niveau comme celui que l’on peut trouver sur le site de Kaplan International par exemple.

Un niveau en langue précis et certifié par la réussite de certains tests, tels que le TOEIC ou le TOEFL vous sera exigé. Généralement plus l’université ou le programme est exigeant, plus le niveau d’anglais exigé sera élevé. Par exemple, un programme en journalisme demandera un niveau plus haut qu’un programme en Business.

La majorité des doubles diplômes proposés sont en anglais. Néanmoins, si vous maitrisez suffisamment la langue du pays, il est aussi possible de suivre des doubles diplômes en espagnol, italien ou encore allemand.

 

2. Aller à la pêche aux infos

Après avoir fait le point sur vos aptitudes langagières, il est primordial de vous renseigner précisément sur le contenu de la scolarité, son organisation, la situation des anciens de l’université, les hébergements possibles, etc. Cette étape est importante pour cerner vos attentes et besoins mais également pour vous rassurer au maximum une fois sur place.

Regardez aussi si des stages sont obligatoires et si vous êtes accompagnés dans vos recherches.

Il existe plusieurs établissements qui informent les étudiants pour partir étudier à l’étranger dont un est spécialisé dans les doubles diplômes. Dans tous les cas, ces organismes proposent des accompagnements globalement identiques : inscription établissement, hébergement, visa, assurance, etc.

➜ Voir le dossier : Etudier à l'étranger : optez pour le double-diplôme !

 

3. Prévoir votre financement

Les tarifs peuvent considérablement varier, de 7 000 euros à plus de 30 000 euros, tout dépend des destinations et des établissements choisis. Notez cependant que double diplôme n’est pas forcément synonyme de doublement des frais de scolarité. Dans la plupart des structures publiques comme privées, l'étudiant devra régler la totalité des inscriptions auprès de son école ou faculté française avant son départ.

Petite astuce, plus le coût de la vie sera bas dans un pays, moins votre scolarité sera onéreuse, pensez-y !

Renseignez-vous sur les bourses d'études qui peuvent vous être attribuées et si celles-ci sont compatibles avec votre cursus. Votre conseil régional ou départemental peut notamment vous attribuer une bourse si vous partez faire vos études à l'étranger dans le cadre de votre formation. Des bourses au mérite sont également délivrées par des universités internationales. Certaines d'entre elles proposent également des rentrées en décalées vous laissant ainsi l'opportunité de travailler et de mettre de côté pour votre séjour.

 

4. Se faire accompagner

Que ce soit le service international de votre établissement, ou un organisme spécialisé comme IDDS, il ne faut pas hésiter à se faire accompagner dans toutes les étapes. Partir étudier un an à l’étranger est une véritable expérience dans ses études.

En étant accompagné, vous saurez quoi faire à chaque marche. Vers certaines destinations, les démarches administratives sont plus ou moins longues. En partant accompagné, vous aurez la certitude de trouver la formation qui correspondra à vos attentes et de partir en toute sécurité.

 

5. Se lancer dans l'aventure !

Une fois votre programme sélectionné, il ne vous reste plus qu'à sauter le pas.Vous devrez faire preuve de rigueur dans votre travail et d'autonomie mais n'oubliez pas qu'un séjour à l'étranger est avant toute chose une chance unique de satisfaire votre curiosité aussi bien intellectuelle que culturelle.

➜ À voir aussi : Un double diplôme, qu'est-ce que c'est ?


Optez pour le double-diplôme avec :

IDDS

IDDS est un service international personnalisé, qui conseille, accompagne et oriente les jeunes vers l'obtention d'un double-diplôme à l'étranger : 1 diplôme français + 1 diplôme international. Plus de 200 programmes sont proposés à travers 50 universités dans 15 pays.

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis