Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

APB 2017

Réussir la procédure APB 2017 :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Une prépa qui fait débat : l'accord gênant p...

Une prépa qui fait débat : l'accord gênant pour Paris X Nanterre

La polémique enfle autour d’un accord signé entre l’université Paris Ouest Nanterre et le Cours Clapeyron en juillet 2014 permettant aux étudiants de faire leur première année de licence dans le privé avant de reprendre directement en L2 en université.

08 Septembre 2014 à 18h11 | | 0 avis

Une prépa qui fait débat : l'accord gênant pour Paris X Nanterre

Les classes préparatoires, cela fait maintenant des années qu’on entend parler de ces formations privées qui préparent aux concours des grandes écoles comme HEC, Sciences Po ou les écoles d’ingénieurs. Cette fois c’est le cours Clapeyron qui fait parler de lui en proposant pour sa rentrée 2014 une formation de type première année de licence économie-gestion en partenariat avec Paris X-Nanterre.

Une prépa à double tranchant

Avec son programme conforme à celui de l’université partenaire, le cours Clapeyron propose tout de même cette formation pour la modique somme de  4 880 €. Alors, pour expliquer un tel coût, le directeur de l’établissement, François Poisson, explique que cette classe serait en effectif réduit de 10 voire 15 élèves pour éviter le « stress de l’université » qui provoque l’échec de la moitié des étudiants dès la première année de fac.

Le lycée propose un accompagnement personnalisé mais aussi des cours supplémentaires de culture générale, de méthodologie du supérieur. Le but étant d’amener les étudiants à se construire des dossiers de licence de qualité pour accéder plus facilement aux masters.

Si pour le responsable du cours Clapeyron ce projet était clairement explicité comme tel, le directeur de l’université Paris X, Jean-François Balaudé s’en défend, invoquant le fait que la formation leur avait été décrite comme une CPES. Or, les classes préparatoires aux études supérieures sont pour M. Balaudé des classes «  de remise à niveau, principalement pour un public défavorisé, visant à rejoindre ensuite une prépa classique ».

Malgré le débat, le directeur du cours Clapeyron l’affirme : « Toutes les prépas privées HEC ont des conventions d’équivalence avec des universités et cela ne pose aucun problème ».

Une dizaine d’étudiants sont d’ores et déjà inscrits pour la rentrée 2014 mais le président de l’université Parix X Nanterre entend bien dénoncer la convention qui le lie au cours Clapeyron afin de mettre fin à la polémique dès que possible. 

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis