Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

APB 2017

Réussir la procédure APB 2017 :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Un marché de noël qui mobilise les élèves d...

Un marché de noël qui mobilise les élèves de CAP pour la création de vêtements

A Compiègne, les CAP Couture, Pressing et les classes ULIS (Unité Locale pour l’Inclusion Scolaire : classe qui accueille les élèves en situation de handicap) conçoivent des pièces qui vont être vendues lors d’un marché de Noël dans leur lycée !

08 Décembre 2014 à 10h13 | | 0 avis

lycée, CAP, métiers de la mode, pressing, couture, ULIS, marché de noël, formation

Ces classes de CAP ne sont pas assez connues et valorisées

Suite à ce constat, 4 professeurs au lycée Mireille-Grenet ont organisé un marché de Noël pour redorer l’image de ces CAP et ainsi attirer plus d’élèves. Le CAP Pressing perçu comme une formation inutile, profite de cette situation, qui est donc une occasion en or pour le mettre en avant ! La professeure Christine Riquart ne compte que 6 élèves dans cette classe cette année. « La plupart n’avaient pas envie de faire ce métier, ils s’imaginent qu’ils vont repasser toute la journée et s’ennuyer », explique-t-elle. Mal informés, les élèves se font une image négative du CAP Pressing. Pourtant, les débouchés sont plus larges qu’il n’y parait. Par exemple le travail dans des hôtels de luxe, des blanchisseries hospitalières ou des bateaux de croisière : « Il y a du travail dans la branche ! », assure Christine Riquart.

En seulement deux semaines, le marché de Noël avait déjà pris forme

En profitant de cette période de fêtes de fin d’année, ce sont les 3 et 4 décembre que cet évènement a eu lieu. Les jeunes adolescents ont confectionné des pochettes pour téléphones portables, des bavoirs rigolos pour bébés, des bijoux pour les coquettes, mais aussi … des habits ! Ces derniers ont été cousus par les lycéens constituant le CAP Métiers de la mode. Ce sont les jeunes de la classe ULIS qui ont créé les bijoux en vente lors de cet évènement « Cette manifestation permet de valoriser leur travail. Depuis trois ans, les élèves ont constitué une mini-entreprise en vendant des bijoux via Internet et dans une boutique installée dans le lycée deux jours par semaine ».

La couture, une activité qui commence à revenir à la mode ! « Grâce à de bonnes émissions comme Cousu Main sur M6  », souligne Michèle Fercot. (C’est une compétition où chaque jour des couturiers doivent concevoir des pièces plus belles les unes que les autres.) « Les gens ont tendance à croire qu’en CAP Couture, on apprend simplement à faire des ourlets ! Mais pas du tout ! », remarque Stéphanie Minotte, l’un des professeurs qui a organisé le marché.

La première matinée de l’ouverture du marché de Noël : 300 euros ont été collectés. Cet argent servira à l’achat de matériel pour chacun des CAP. Fiers de cette réussite, les enseignants prévoient dès à présent d’organiser un autre événement de ce genre, qui leur laisserait, cette fois, un peu plus de temps de préparation. Pourquoi pas un marché pour les fêtes de Pâques ?

source : Courrier Picard

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis