Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

APB 2017

Réussir la procédure APB 2017 :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Transapi : une nouvelle façon d'apprendre pou...

Transapi : une nouvelle façon d'apprendre pour les jeunes en difficulté scolaire

Le Monde Campus nous dévoile le projet d'apprentissage innovant de Muriel Epstien. Ce professeur de mathématiques a créé une association qu'elle a baptisée « Transapi » et qui permet à ceux qui sont en échec scolaire d'apprendre dans un cadre plus original.

14 Aout 2014 à 16h35 | | 0 avis

Transapi : une nouvelle façon d'apprendre pour les jeunes en difficulté scolaire

Transapi : une autre atmosphère pour étudier

Créé au printemps 2013, le concept a d'abord été testé par une centaine de jeunes avant d'être mis en place. Les destinataires principaux sont les plus de 16 ans qui ont décroché du milieu scolaire ou qui n'aime tout simplement pas l'école. Transapi est vue comme une alternative. Progressivement, ces jeunes reprennent goût à l'apprentissage et certains se redirigent vers le chemin des études. Pendant les permanences Transapi, ils peuvent venir comme bon leur semble, pour une heure ou une journée. Des professeurs sont toujours là pour aider et soutenir ces jeunes. Ils ne sont plus seuls face à l'apprentissage et les devoirs qui représentent pour eux une véritable épreuve. Les permanences sont tenues dans des endroits conviviaux où les jeunes peuvent emprunter des livres, boire un café avec des amis ou travailler au calme. L'ambiance y est cosy et détendue !


Apprendre hors des salles de classe

Les jeunes qui viennent à Transapi ont le choix et c'est cette liberté qu'ils apprécient particulièrement. De plus, ils n'ont pas la contrainte de rester des heures assis dans une salle de classe. Plusieurs formules sont proposées : TransiZen pour ceux qui préfèrent travailler en autonomie aux centres ou Transitel pour ceux qui ont besoin d'un accompagnement à distance. Transitorat est destiné aux jeunes qui veulent être autonomes mais souhaitent tout de même un suivi par des professeurs. Si les élèves ajoute l'option Trans-mission, ils bénéficieront de places pour les ateliers sur des thématiques particulières (art, photo, botanique), en plus du suivi. Enfin TransiProd a été conçu pour les jeunes qui veulent participer à des projets (photo, théâtre...).

Léa Bouillet

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis